Le Jeudi 9 Mars 2017, toute la journée, au Salon de l’Hôtel de Ville, Place Pey Berland, à Bordeaux, se tiendra le 5ème Salon Profession’L dont la vocation est d’aider la reconversion professionnelle des femmes.

A Bordeaux, en 2013, selon des études menées par l’INSEE, 15,7% des femmes étaient sans emploi. Les conditions d’accès à l’embauche  et les tensions du marché économique étant ce qu’elles sont, un coup de pouce orienté n’est pas de trop… D’autant que la plupart veulent plus qu’un « travail alimentaire », mais souhaitent pouvoir se réaliser afin de s’investir pleinement dans leur emploi.  Chaque année, le salon accueille plus de 1700 visiteuses, qui viennent à la rencontre des professionnels pouvant être porteurs de solutions, d’offres de formations, de proposition de recrutement ou encore d’un accompagnement pour aider les entrepreneures de demain.

L’association Profession’L souhaite que toutes ces femmes qui souhaitent changer de domaine d’activité soient accompagnées du mieux possible et puissent envisager toutes les solutions de reconversion possibles. Pour Séverine VALLETTE, la co-fondatrice de cette association, le marché du travail pour les femmes est “en tension”. Une situation qu’elle a elle-même bien connu, tout comme son associée, Valentine BARDINET.

Durant ce salon, les visiteuses pourront assister à des conférences et des partages d’expériences tout au long de la journée. Sur rendez-vous préalable, il leur est également possible de rencontrer des potentiels employeurs partenaires du Salon, pour un premier entretien.

A l’image des précédentes éditions, 2017 semble être une cuvée prometteuse, car sur les entreprises partenaires qui venaient à la rencontre des femmes en recherche d’une reconversion professionnelle, 70% se sont inscrites de nouveau. Parmi les partenaires présents, des écoles de commerce telles que la Kedge Business School ou encore l’INSEEC, qui propose des formations pour aider à la reconversion, la Mairie de Bordeaux, la Banque Populaire pour le recrutement, le Barreau de Bordeaux ou Go Stratégie pour les aides relatives à la création d’entreprise ou encore l’Atelier Coaching et Créativité, ou Odivita pour l’accompagnement personnalisé.

Si l’emploi au féminin peut sembler tendu, le marché de l’accompagnement vers l’emploi et la reconversion professionnelle apparaît ainsi en pleine croissance. De quoi encourager une dynamique bénéfique réciproque.

 

AK – Bordeaux Business

Sources :
Salon Profession’L
INSEE

 

 

 

Leave a Reply