MontBlanc
0
Aucun produit dans le panier.

BRÈVES

A Bordeaux, Volotea s’envole littéralement

18 octobre 2017, Auteur : Bordeaux Business

L’aéroport de Bordeaux-Mérignac se développe bien. Aujourd’hui, il est possible de s’envoler vers de nombreuses destinations en France mais aussi à l’étranger, ce qui ravit tous les bordelais qui veulent voyager. De plus, il leur est possible de voyager à des prix réduits grâce à des compagnies aériennes low-cost, à l’image de Easy Jet, ou encore Volotea, compagnie aérienne française basée à Nantes, créée en 2012.

Arrivée à Bordeaux en 2012, Volotea relie la métropole à 28 destinations, dont 26 en Europe, et connaît depuis quelques années une croissance très importante. En effet, voyager rapidement pour un prix abordable est la meilleure solution pour de nombreux touristes, qui privilégient les voyages courts, sur un week-end par exemple, au détriment de longues vacances, plus rares. Ainsi, la compagnie répond parfaitement aux attentes des clients qui sont nombreux à vouloir partir… notamment avec les offres de voyages de dernière minute à prix cassés. Le seul bémol serait la fréquence de certaines destinations, qui ne proposent qu’une seule liaison par semaine. Un problème soulevé auquel la compagnie a vite trouvé une solution : augmenter la fréquence des liaisons pour contenter le plus de personnes possible sur des destinations telles que Minorque ou encore Cagliari.

La compagnie peut aisément se le permettre : en effet, elle a bénéficié d’un taux de croissance important en 2017, et, depuis son implantation bordelaise, ses vols sont remplis.

D’ailleurs, les prévisions à l’horizon 2018 sont plus qu’encourageantes, avec une croissance prévue de 22%, notamment grâce à la hausse des vols à travers l’Europe. Pour beaucoup de Français, l’avion est perçu comme un moyen de transport rapide, certes, mais aussi coûteux. De quoi freiner quelque peu leurs envies d’ailleurs. C’est cette réticence que Volotea entend bien changer, en proposant des vols à petits prix pour inciter à voyager davantage en avion.

Ces changements auront également des conséquences sur l’activité de l’Aéroport de Bordeaux Mérignac : Volotea y emploie actuellement 85 personnes, et ce chiffre va augmenter d’ici 2018, avec les besoins plus importants de personnel pour assurer les liaisons et l’accueil des passagers. Une bonne nouvelle pour l’économie néo-Aquitaine et bordelaise, qui s’invite dans une dynamique de croissance, aussi bien démographique qu’économique.

La “Belle Endormie” devient donc une destination de choix, à proximité de Paris grâce à la LGV, mais aussi grâce à la multiplication des destinations desservies par voie aérienne, mais aussi du nombre de vols qui part de Bordeaux ! Au-delà de l’afflux de voyageurs, gageons que tous les efforts seront concentrés sur l’absorption indispensable des infrastructures adéquates.

 

Audrey Kozaczka – Bordeaux Business

 

Sources :

Volotea

Air Journal