personnage amazon ordinateur

Amazon impulse l’emploi à Bordeaux

Dernière mise à jour:

Mis à jour le 22 octobre 2020

Le 15 février dernier, Amazon a fait part de son intention de créer 2000 emplois en CDI d’ici fin 2018 en France ainsi qu’un partenariat avec plus de 100 000 entreprises françaises.

Un développement très rapide

Il y a un peu plus de 20 ans, en 1995, Jeff Bezo lance Amazon, un site de vente de livres sur internet. Deux ans seulement après son lancement, la société Amazon rentre en bourse et grossit jusqu’à devenir le géant du commerce en ligne que l’on connaît aujourd’hui.

En 2017 le chiffre d’affaires d’Amazon était de 178 milliards de dollars, soit une hausse de plus de 31% comparé à l’année précédente. Cette bonne santé financière permet à l’entreprise de multiplier les investissements. En 2017 on peut noter le rachat très remarqué du géant du commerce physique Whole Foods pour 13,7 milliards de dollars. Ce qui permet à Amazon de sortir du commerce dématérialisé et de diversifier ses revenus avec un réseau de vente et distribution très bien implanté sur les territoires américain, canadien et anglais (460 magasins).

Le géant du GAFA poursuit son expansion

Cette année, Amazon tourne ses investissements vers l’hexagone avec une annonce de création de plus de 2000 postes en CDI. Ces emplois vont être créés dans les cinq principaux centres de distributions en France, et seront destinés à des niveaux de qualifications diverses selon les responsables d’Amazon France.

Ces emplois répondent au  contexte économique qui semble reprendre des couleurs ainsi qu’au développement constant du marché du commerce en ligne en France (une augmentation de 13,4% entre 2016 et 2017). Amazon tient à garder une certaine compétitivité sur le territoire face à ses concurrents, tels que Cdiscount ou la Fnac. Ainsi, en plus de la création de plus de 2000 emplois en France, Amazon annonce également accompagner 100 000 entreprises à  travers ses plateformes Marketplace, Kindle Direct Publishing et Amazon Web Services.

Amazon impacte la région bordelaise

Un impact sur la région bordelaise

Amazon profite aussi de l’engouement de la consommation de films et séries sur les plateformes dématérialisées. Pour faire face à son principal concurrent qu’est Netflix, Amazon investit aussi dans la création de nouvelles productions sur sa plateforme de streaming en ligne Prime Video.

C’est dans ce contexte qu’Amazon va lancer la production début avril sa première série franco-allemande nommé Deutsch-les-Landes, tournée en partie dans la région bordelaise.

La série parle de la délocalisation d’une société allemande dans un petit village landais fictif, donnant lieu à une rencontre entre deux cultures, une base solide pour développer l’humour de la série.

Amazon Prime Video est présent depuis seulement un peu plus d’un an en France (plus de 4 ans en Allemagne). Les responsables d’Amazon Prime Video ont fait savoir qu’ils comptaient produire plus de contenus en France, tels que des séries et des documentaires, sans donner de chiffres.

Amazon poursuit ainsi le développement de son groupe et la diversification de ses investissements. Ses concurrents feront-ils toujours le poids face à ce géant qui semble avoir toujours un coup d’avance ?

Amazone s’associe avec Monoprix pour la livraison des courses sur la région bordelaise

Suite à l’épidémie de la COVID-19 nombreux sont les foyers qui ont fait le choix de faire leurs courses en ligne pendant le confinement. Cette volonté a pour but de réduire au maximum les contact dans les grandes surfaces. Ainsi le drive s’est développé pour répondre à de nouveaux besoins. Même si aujourd’hui le confinement n’est plus d’actualités les consommateurs continuent d’exprimer ce besoin. Depuis fin 2018, Amazon propose livraison de course en partenariat avec Monoprix. Ainsi les consommateurs peuvent faire leurs achats alimentaires et être livré à leur domicile sous 2 heures.

Grâce à son succès ce système s’est développé sur le territoire et sur la région bordelaise le 23 septembre 2020. Au delà de répondre à un besoin de la part des consommateurs cela offre un nouveau dynamisme pour les magasins bordelais de l’enseigne Monoprix. De plus afin d’assurer les livraisons en temps record, il a fallu employer tout un réseau de coursiers pour délivrer les paquets dans la ville et ses alentours.
Ainsi en implantant ses services le géant Amazon associé à l’enseigne Monoprix développe une nouvelle activité économique sur la métropole bordelaise.

Yoann Saget – Bordeaux Business

Sources :

Amazon Presse

Amazon.fr

Le Point

Challenges.fr

Audrey KOZACZKA « Amazon x Monoprix, le Prime à Bordeaux » Article du 1 octobre 2020 – BORDEAUX Business

Plus d'articles
Homme en laboratoire innovation
L’innovation technologique durable au coeur de l’Université
X