comportements attitudes travail gestes

Attitudes au travail, les modifications des comportements des français

Dernière mise à jour:

Les attitudes au travail évoluent avec le temps et les mœurs. Néanmoins, la crise sanitaire de la Covid-19 a fortement modifié les comportements des français au travail. Ainsi, la plateforme de recrutement Qapa a réalisé une enquête en 2020 afin d’évaluer les impacts de cette crise sur les attitudes au travail. Un an après cette première enquête, la plateforme réitère l’opération pour comparer les résultats récoltés auprès des salariés. On observe ainsi une confirmation des résultats obtenus en 2020 avec des chiffres significatifs.

Le télétravail est ainsi responsable en partie de la modification des comportements en entreprise. L’isolement, l’autonomie et le confort d’être chez soi peut engendrer un renfermement sur soi-même pour les salariés.

Les attitudes au travail, des modifications dues à la crise sanitaire

La plateforme de recrutement Qapa permet de faciliter le recrutement. En effet, le processus est automatisé afin de faciliter la mise en relation des recruteurs et des candidats. La plateforme se charge de sélectionner les meilleures offres pour les candidats et les profils les plus adaptés aux postes proposés. De plus, Qapa permet d’automatiser les contrats de travail ou encore les paies pour ainsi faciliter le côté administratif pour les entreprises et les futurs salariés. L’ensemble des étapes de recrutement sont prises en charge par Qapa, favorisant le processus du côté des deux parties. La plateforme est ainsi un acteur essentiel, leader de l’intégration sociale au service du recruteur et des candidats.

attitudes travail collègues covid

La plateforme a mis en place deux enquêtes, afin de comparer l’évolution des comportements en entreprise. Qapa a donc voulu savoir en 2020 si la crise sanitaire aurait un impact sur les comportements des salariés en entreprise. C’est dans cette optique que la plateforme a réalisé une première enquête entre le 31 mars et le 3 avril 2020 sur ses 4,5 millions de candidats ainsi que sur les 135 000 recruteurs. Les chiffres obtenus laissaient déjà entrevoir des modifications d’attitudes au travail telles que le serrage de main et la bise aux collègues. Ainsi, en 2020, 28% des personnes interrogées déclarent qu’ils continueraient à faire la bise à leur collègues. Par contre, 54% se disaient favorables à reprendre le serrage de main à leurs collègues en 2020. 

On observe ensuite avec l’enquête réalisée entre le 24 et le 29 mars 2021 que les pensées ont évolué. En effet, seulement 9% des interrogés vont continuer à faire la bise et 27% à serrer les mains de leurs collègues. Ainsi, la Covid a ainsi fortement modifié les attitudes des salariés les uns envers les autres.

Le télétravail, responsable des changements en entreprise

Une grande majorité des salariés s’est retrouvée plusieurs fois au télétravail depuis le début de la pandémie. En effet, cela a été mis en place afin de ralentir la circulation du virus. Le Gouvernement l’a donc préconisé dès mars 2020 lors du premier confinement. Il a d’abord été mal organisé car peu d’entreprise l’avait mis en place avant la crise sanitaire. 

Devenu désormais une habitude pour beaucoup de salariés, le télétravail est entré dans les normes de la vie en entreprise mais non sans effets. En effet, le télétravail engendre des effets relativement néfastes sur les salariés. Cela peut accroître l’isolement, la perte de motivation et la répétition des tâches effectuées. Le fait de ne pas avoir de contacts réels avec ses collègues isole fortement les salariés. Le confort d’être à domicile et de ne pas avoir à se déplacer au travail peut également être plaisant et avantageux. Néanmoins, pour que la productivité soit bonne en télétravail, une bonne mise en place est obligatoire. Il est parfois difficile pour certains salariés de concilier vie professionnelle et personnelle au sein de leur domicile.

Ainsi, l’isolement induit par le télétravail obligatoire a véritablement créé un tournant dans les attitudes des salariés. Le rapport à la maladie du à la Covid est également responsable des modifications des comportements. En effet, les français sont davantage craintifs pour leur santé. Ainsi, 76% des salariés ont indiqué ne pas se rendre sur leur lieu de travail s’ils se sentent malades. La crise sanitaire est donc à l’origine de l’ensemble des modifications des rapports entre salariés.

Sources : 

Sortie de crise : comment vont évoluer les attitudes des Français au travail ?, Qapa, communiqué de presse du 30 mars 2021

Télétravail : quels effets économiques ?, vie publique, 25 novembre 2020

Abonnez-vous à la Newsletter

X