#BM2050 : Projections sur Bordeaux Métropole 2050

Garonne ville de Bordeaux vue aérienne

#BM2050 : Projections sur Bordeaux Métropole 2050

Lancée en février 2018, #BM2050 est une concertation à grande échelle rassemblant les 28 communes du territoire dans le but de concevoir et imaginer le futur de Bordeaux Métropole. Les premiers résultats de la démarche #BM2050 ont été présentés le 29 mars dernier par Patrick Bobet (Président de Bordeaux Métropole), Jacques Mangon (Vice-Président de Bordeaux Métropole en charge de #BM2050 et Maire de Saint-Médard-en-Jalles), Nicolas Florian (Maire de Bordeaux et Vice-Président de Bordeaux Métropole) et Alain Anziani (premier Vice-Président de Bordeaux Métropole). Après analyse des 2 000 propositions, 4 scénarios possibles ont émergé.  

 

famille marchant dans ville écologique

 

La vision #BM2050 pour le futur de la Métropole Bordelaise

 

Au cours de 12 mois de rencontres sur le territoire et sur le site de la mission, lors de débats, de hackatons, de créathons, de concours et de serious game (47 485 joueurs), 2 000 contributions ont été recueillies par les organisateurs. Les thèmes abordés lors de cette consultation sont variés et concernent tous les paramètres de la société tels que la mobilité, la culture, l’enseignement, l’intelligence artificielle, l’alimentation, la santé, la solidarité et bien d’autres. Plus de 120 000 métropolitains ont participé à cette nouvelle vision et 4 000 personnes et 1 600 écoliers étaient présents lors du grand final au H14 de Bordeaux, le 29 mars dernier. Cette vision 2050 est un but commun à atteindre et les chiffres de la consultation ne mentent pas, l’intérêt est bien réel :

  • 15 000 personnes ont répondu aux questionnaires;
  • 50 arrêts du “Camion du futur” à travers les 28 communes de la Métropole;
  • 90 pitchs à la maison du projet #BM2050;
  • 14 partenaires universitaires;
  • 800 minutes de vidéos sur les thèmes variés;
  • 18 journées pour 36 débats, soit 90 heures d’échanges et de propositions;
  • Des concertations organisées dans 18 communes;
  • 250 débatteurs;
  • 7 grandes conférences et 4 000 participants;
  • 47 485 joueurs au serious game
  • 1 700 enfants participant au projet “Objets Imaginaires”;
  • 10 collèges et lycées…

 

Projection 1 : Une métropolisation continue et autorégulée

 

C’est la projection la moins souhaitable mais malheureusement celle qui correspond aux codes actuels de la société, une métropolisation continue participant à l’accroissement des inégalités et à l’augmentation du prix de la vie. Ainsi, l’augmentation du prix de l’immobilier contribuera à l’éloignement de la classe moyenne en dehors de la Métropole. La dépendance aux moyens de transport thermique, le sentiment d’injustice et de déclassement se fera de plus en plus ressentir.

 

Projection 2 : Une décarbonation de la Métropole

 

La lutte contre le réchauffement climatique, les risques sanitaires et la croissance démographique mondiale est le combat de toutes et tous à travers le monde et les habitants de la Métropole Bordelaise ont en conscience. Cette projection met donc en évidence un besoin évident d’une décarbonation de nos industries et de notre société. Bordeaux Métropole sera de plus en plus dense, les pouvoirs publics et les élus doivent anticiper cette croissance et restreindre l’accès à la ville aux voitures (interdiction des véhicules diesel, obligation des voitures électriques, péages urbains…). Cette décarbonation passe aussi par l’amélioration de l’isolation des bâtiments, l’interdiction de l’utilisation du béton pour les constructions ou bien imposer les circuits courts.

 

vue aérienne de Bordeaux

 

Projection 3 : Une alliance de la nature et de la société

 

La nature est partie intégrante de la vie, nous devons la respecter et vivre en communion avec elle. La Métropole est composée de 28 000 hectares de nature et d’un fleuve, La Garonne, traversant 12 communes. Autant d’espace à mettre en valeur et à utiliser à bon escient. Cette projection se concentre sur la réouverture des esteys, la redécouverte et l’aménagement du réseau hydrographique, la création de galeries techniques souterraines autorisant ainsi la réorganisation des réseaux. La nature joue donc un rôle stratégique dans l’évolution de la société et l’aménagement du territoire, participant à la naissance de potagers mutualisés.

 

Projection 4 : Un  équilibre des territoires

 

Cette projection est la projection des échanges intellectuels, de biens ou de personnes. La création d’un réseau de partage, de collaboration, d’écosystèmes, du soutien des énergies humaines, innovantes et flexibles. Bordeaux Métropole deviendrait un territoire de la mobilité, du métropolitain, des nouveaux modes de déplacement respectueux de l’environnement, du développement de l’emploi en péri-urbain ,de l’expérimentation et de l’agilité dans tous les secteurs d’activité.  

Les 3 dernières projections sont les plus favorables et ambitieuses. Elles demanderont la participation de tous pour le développement de cette Métropole Bordelaise. Les chantiers sont indispensables pour développer le territoire, pour le bien de tous, nous devons travailler ensemble. De nombreux projets d’envergure voient le jour et participent au rayonnement innovant de la Métropole en France et dans le monde, incitant ainsi les autres métropoles à faire de même. Nous sommes face à un enjeu existentiel et pour réussir le challenge, nous devons totalement changer nos modes de fonctionnement.

 

Kévin HEUGAS – BORDEAUX Business

 

SOURCES :

http://www.aquitaineonline.com/actualites-en-aquitaine/bordeaux-metropole/8061-bm2050-scenarios-pour-bordeaux-et-sa-metropole.html – Philippe CLOUTET / 8 avril 2019

BORDEAUX Business – Le Prix de l’Immobilier à Bordeaux – 23 mars 2019

 

No Comments

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X