Bordeaux connectée plus que jamais au reste du monde

Avion aéroport Bordeaux Business

Bordeaux connectée plus que jamais au reste du monde

L’an dernier la compagnie aérienne ASL Airline France annonçait le déploiement de trois nouvelles lignes depuis Bordeaux vers Toulon, Strasbourg et Oran. Ces dispositifs ont finalement vu le jour au cours de l’été 2018.

Anciennement Europe Airpost, ASL Airline France est une compagnie française filiale du groupe irlandais ASL Arline. Cela fait près de 20 ans que la compagnie effectue des vols passagers pour les principaux tours français et européens. Le modèle économique de la compagnie en France repose principalement sur du transport de passagers et du cargo (plus rémunérateur que le transport de passagers). ASL a également diversifié son offre en proposant des vols à plus forte valeur ajoutée dédiés aux séminaires d’entreprises ou encore les équipes de sport. En effet ce segment peu exploité par les compagnie en Europe laisse une marge de manoeuvre pour le groupe.

 

L’internationalisation de Bordeaux

 

ASL Airline France est basé à Paris à l’aéroport Paris-Charles-de-Gaulle véritable hub français (deuxième plus grande plateforme de correspondance européenne avec près de 70 millions de passagers enregistrés en 2017). Selon les statistiques de la DGAC (Direction générale de l’Aviation civile) l’aéroport compte 37 958 mouvements d’avion le mois dernier et se place donc en première position en Europe devant l’aéroport de Londres).

 

Avion tarmac Bordeaux Business

 

L’ouverture des ces lignes depuis l’aéroport Bordeaux Mérignac n’est pas un hasard, rien que durant la période printemps – été 2018 pas moins de 19 nouvelles lignes ont vu le jour. En effet ces dernières années de nombreuses compagnies se sont installées au départ de Bordeaux : Volotéa présent depuis presque 6 ans opère plus d’une trentaine de destination, Easyjet (qui a ouvert 9 nouvelles destinations cet été) a proposé en 2018 pas moins de 2,4 millions de sièges au départ de Bordeaux. On retrouve également Air France avec plusieurs vols hebdomadaires à destination de Düsseldorf et bien d’autres (Lufthansa, Air Transat, Aer Lingus, Wizz Air, Air Baltic…).

Ces nouvelles offres ne sont pas sans conséquences, Bordeaux se voit de plus en plus internationalisé, finalement les trois quarts des vols au départ de Mérignac correspondent à des destinations hors territoire national. Cela se reflète également dans les chiffres de janvier 2019, alors que l’aéroport de Paris Charles de Gaulle voit son trafic diminuer,  Bordeaux est le seul aéroport sur le territoire français avec un trafic en hausse (+0,83%) pour un total de 4 501 mouvements d’avions sur le mois soit en moyenne 145 avions par jour.

 

Bordeaux le réseau interconnecté

 

Cette internationalisation va de pair avec le réseau de transports en commun de la métropole bordelaise qui permet déjà une bonne desserte de part ses lignes de bus et tram notamment. Bordeaux Métropole compte pas moins de 78 arrêts de bus, 2 catamarans desservant 4 arrêts eux-mêmes connectés au tramway qui atteindra prochainement presque 120 stations. Il est déjà aisé de traverser la ville d’un bout à l’autre, néanmoins cela devrait encore s’améliorer puisque d’autres projets concernant le déplacement au sein de la métropole sont prévus.

L’ouverture de la ligne D du tramway (quatrième ligne du réseau) qui devrait voir le jour en 2025 et desservir près de 89 000 habitants. Cette ligne de 10 kilomètres s’étendra sur les communes de Bordeaux, Le Bouscat, Bruges et Eysines.

 

 

L’autre point majeur concerne l’extension de la ligne A du tram vers l’aéroport. Elle verra ses travaux débuter dès juin prochain. En effet l’aéroport est déjà accessible via des navettes et bus mais d’ici 2021, il sera possible d’y accéder grâce au Tram bordelais et sa ligne A. Cette dernière sera prolongée pour desservir également le tarmac bordelais facilitant ainsi l’accès à celui-ci, et inversement pour ceux qui atterrissent dans le Sud-Ouest.

A terme, l’interconnexion du réseau de la métropole sera de plus en plus complet et on s’y déplacera plus facilement et rapidement.

 

En couplant ce réseau efficace à la multiplication des nouvelles offres au départ même de la capitale girondine et aux innovations ferroviaires commes la LGV Bordeaux – Paris ou encore le potentiel projet de la ligne Bordeaux – Londres. Bordeaux se verra ainsi de plus en plus connectée à l’Europe et au reste du monde. Les passagers, qu’ils soient particuliers ou professionnels peuvent avoir recours à ces lignes sans avoir besoin de faire escale à Paris par exemple. Cela se traduit par un gain de temps et d’argent ne pouvant encourager qu’encore plus le tourisme déjà existant et les opportunités pour les entreprises de venir se développer au sein même de la ville.

 

Patrick BONTE – BORDEAUX BUSINESS

 

Sources :

L’Echo Touristique

Ecologique Solidaire

Bordeaux Aéroport

Se Déplacer – Bordeaux

Bordeaux Business

Aucun commentaire

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X