Bordeaux : La flambée des prix des loyers qui rend les entreprises frileuses

Repère carte Bordeaux Business

Bordeaux : La flambée des prix des loyers qui rend les entreprises frileuses

BureauxLocaux est le premier site d’annonces immobilières pour les entreprises enregistrant pas moins de 260 000 visites par mois avec environ 35 000 annonces de bureaux, coworking, commerces et entrepôts à la location ou vente sur le territoire français. Le baromètre de BureauxLocaux  annonce au second trimestre 1,6 millions de recherches immobilières constituant ainsi un indicateur de l’évolution des loyers des bureaux.

Alors que Lyon progresse avec 26% des parts de recherche, Bordeaux voit sa part diminuer atteignant 9,2% des parts pour des loyers moyens de 170€/m²/an HT soit presque les prix pratiqués sur Lyon. La métropole, qui se développe constamment depuis les dernières années, forte de l’intérêt qu’elle suscite, voit les prix de ses loyers flamber aussi bien pour l’immobilier d’entreprise que les loyers de particuliers. 

 

La cause de cette hausse de prix fulgurante

 

Ces dernières années, le marché de l’immobilier d’entreprise a explosé sur Bordeaux. La ville exerce en effet une grande attractivité ayant provoqué une arrivée massive de nouveaux habitants. De plus, la ville attire également de nombreux touristes à l’échelle internationale, elle est reconnue mondialement si bien qu’elle fut élue meilleure destination européenne en 2015 selon l’European Best Destination (EBD), un site en ligne privé anglophone basé à Bruxelles. Plus récemment en 2017, c’est le Los Angeles Times qui plaçait la capitale girondine en tête des 17 destinations à visiter mélangeant pays, villes, parcs nationaux et îles devant des destinations telles que Boston, le Cambodge, Hong-Kong, Helsinki ou encore Séoul.

Toute cette activité se voit facilitée via le développement de la LGV (Paris-Bordeaux en 2h) Bordeaux est presque devenue voisine de la capitale. D’autant plus que l’aéroport de Mérignac se voit lui aussi de plus en plus connecté au reste du monde avec l’arrivée des nombreuses compagnies aériennes venues exploiter le tarmac bordelais comme EasyJet, Volotea Lufthansa, Air Transat, Aer Lingus, Wizz Air, Air Baltic…

Cette proximité avec le reste du monde s’inscrit ainsi comme une caractéristique importante prise en compte pour les entreprises quant à leur désir de développer une activité sur le territoire bordelais.

 

Immobilier Bordeaux business

 

Bordeaux demeure aussi en perpétuelle évolution avec le développement de projets de grande envergure comme le quartier des Bassins à Flots qui s’étend sur pas moins de 160 hectares avec 442 354 m² dédiés au logement. L’autre gros point concernant le développement bordelais concerne le projet de Bordeaux Euratlantique qui prévoit à terme 738 hectares d’aménagement dont 2.500.000 m de logements, bureaux et équipements publics se traduisant par l’accueil de 40 000 nouveaux habitants et la création de 30 000 nouveaux emplois. Euratlantique comporte des projets massifs tels que le pont Simone Veil, La Méca, La Cité Numérique, la Bordeaux Métropole Arena ou encore le projet immobilier prévu à Quai 8.2 qui concerne l’aménagement de 43 000 m² pour cette opération regroupant bureaux, hôtels, commerces et résidences étudiantes. Dans cet espace, 31 400 m² sont prévu pour les commerces et bureaux.

Ces éléments ont donc été au cours des dernières années des leviers pour encourager de nombreuses entreprises à venir parier sur Bordeaux pour s’y développer. C’est d’ailleurs le cas des Bassins à Flot avec l’arrivée de gros groupes comme Ubisoft louant 900 m², OVH louant 1500 m2, BetClic louant 3500m² ou encore la livraison de 12 300 m2 pour le Crédit Agricole.

Côté Euratlantique c’est encore plus massif avec des locations allant de 4400m2 pour AG2R jusqu’à 5000 m2 pour Allianz selon le cabinet d’étude Arthur Loyd.

 

 

Conséquences de cette hausse des prix

 

Tous ces exemples témoignent donc d’une forte progression de la demande sans pour autant que l’offre ne suive. L’intransigeante loi de l’offre et la demande n’a donc pas épargné l’immobilier bordelais traduisant par conséquent une augmentation importante des prix des loyers (+19% selon BNP PARIBAS REAL ESTATE).

Due à cette inflation des prix, combiné à une offre moindre par rapport au années précédente, les entrepreneurs et entreprises peuvent désormais être frileux quant au fait d’entreprendre ou de venir développer une activité sur Bordeaux. En effet le prix d’un loyer trop élevé est évidemment un frein non négligeable pour une start-up ou PME.

 

Rue commerces Bordeaux business

 

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : Bordeaux perd 10% de parts de recherche au second semestre 2018 par rapport à 2017 et il coûte presque aussi cher de loger son entreprise à Bordeaux (170 €/m²/an) qu’à Lyon (173 €/m²/an).

Dans le cas où la demande continuerait à diminuer tandis que l’offre venant à se stabiliser ou à augmenter, on aurait une inversion de la tendance actuelle avec un scénario similaire à celui observé en immobilier résidentiel, où les prix de vente s’orientaient à la baisse après une hausse drastique ces deux dernières années.En effet, les acheteurs qui ont dû se décourager à investir sur le marché bordelais devraient revoir le jour au cours de l’année 2019.  Après avoir atteint entre 7000€ et 8000€ le m2 les prix reviennent à se stabiliser aux alentours de 5000€ m2 selon Neil NARBONNE expert en immobilier bordelais.

 

Patrick BONTE – BORDEAUX BUSINESS

 

Communiqué de presse – BureauxLocaux

Arthur Loyd – étude

My Sweet Immo

Aucun commentaire

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X