Quantité et qualité devraient être au rendez-vous pour les vins de Bordeaux pour le millésime 2016.

En France, ce sont les vins vendus entre 3 et 4 euros qui accusent une plus grosse baisse, tandis que ceux entre 4 et 15 euros enregistraient une progression de 2 à 4%.

Si les ventes sont en baisse en grandes et moyennes surfaces, l’export vers la Chine demeure porteur pour les vins de Gironde. Le président du CIVB espère une année à fort rendement pour 2016, pour pallier les faibles volumes des 3 dernières années. Bordeaux a eu plus de chance que d’autres régions viticoles avec son climat doux.

Prochain objectif : « Reconquérir les principaux marchés européens ».

 

Sources :

France3 Régions