Bordeaux Business

BORDEAUX Business, accélérateur de Business…
Le Media des Entreprises & des Entrepreneurs

Contactez-nous :
  • Aucun produit dans le panier.

Business de l’été : vaisselle, du jetable au comestible

  /  BRÈVES   /  Business de l’été : vaisselle, du jetable au comestible
Vaisselle comestible buffet

Business de l’été : vaisselle, du jetable au comestible

Depuis ses débuts dans les années 50, la production mondiale de plastique a amplement augmenté. Selon National Geographic, en 1950, sa production équivalait à 2,3 millions de tonnes. En 2015, elle s’approchait dangereusement des 500 000 millions (1). A travers le monde, la première source de déchets concerne le plastique. Sacs, bouteilles, emballages alimentaires… conquièrent aujourd’hui de plus en plus l’océan. Les êtres vivants marins subissent les conséquences d’une industrie qui oublie que toute production n’est pas responsable. Heureusement, certaines entreprises tentent d’inverser la tendance. C’est grâce à elles, que l’on peut aujourd’hui manger dans de la vaisselle comestible et non jetable. Il y a encore de grands progrès à faire, mais une transformation du mode de consommation alimentaire est en route. 

L’impact de l’activité humaine sur la faune et la flore

Le plastique, premier responsable de la production de déchets

C’est 500 000 milliards de morceaux de plastiques qui flottent de nos jours dans les océans. De la vaisselle jetable et non comestible, des cotons-tiges, des pailles, des gobelets… tant de produits de la vie courante qui dégradent chaque jour un peu plus la faune et la flore. 

Les poissons, les oiseaux mais également des singes et des mammifères terrestres mangent aujourd’hui du plastique. La vaisselle jetable par exemple, ne s’arrête pas aux frontières. Un fleuve la déversera dans une mer puis elle rejoindra l’océan pour enfin amerrir sur un nouveau continent. Cependant, les produits plastiques ne devraient pas partir à la conquête du monde. Ils doivent disparaître.  

De plus, ces produits à base de plastique ont généralement un usage unique. Tel est bien le problème ; des produits jetables après une seule utilisation. C’est pourquoi, nous assistons à une remise en question de la part des Hommes de plus en plus marquante. Il y a une vraie volonté d’améliorer la composition des produits de tous les jours. Une vraie mobilisation est également observée. 

La mobilisation des Hommes pour une réduction massive des déchets

De nombreuses startups se lancent aujourd’hui dans la transformation des produits plastiques. Il existe davantage de produits recyclables chaque jour. De nouvelles innovations en ce sens naissent au quotidien. 

Les gouvernements de certains pays prennent aussi leurs responsabilités. Par exemple, la France s’est fixé l’objectif “de porter le taux de recyclage des déchets non minéraux non dangereux à 55 % en 2020 et à 65 % en 2025” selon l’Insee (2). 

Pour réduire sa production de déchets, l’Etat français a mis au bon de nombreux programmes. Il prévoit notamment “la simplification et l’harmonisation des règles de tri des déchets sur tout le territoire”, “l’accélération de la collecte des emballages recyclables, bouteilles plastique et canettes” ou encore “la promotion de l’éco-conception dans les pratiques des entreprises”, selon le site du Gouvernement (3).

En prenant l’exemple notamment du gouvernement français, certaines entreprises se lancent le défi de révolutionner les produits plastiques. 

Vers une évolution des produits alternatifs avec la vaisselle comestible

Les pailles, premiers produits phares du marché du comestible

Parmi les produits plastiques alternatifs phares, dans la catégorie de la vaisselle, nous retrouvons les pailles comestibles. 

La paille comestible attire le consommateur par sa nouveauté. Elle intrigue. Manger une paille ? Quelle drôle d’idée ! Elles sont disponibles à la vente de divers parfums différents. Saveur de fruits, chocolat ou plutôt gingembre, il y en a pour tous les goûts. 

En plus d’attiser la curiosité des consommateurs, cette paille est éco-responsable. Elle remplace petit à petit l’usage des pailles en plastique. Elle réduit donc la production de déchets et ne pollue pas. 

Ces ustensiles de vaisselle comestible sont les premiers à avoir attirés l’attention des consommateurs sur le marché. “L’innovation food” comme on l’appelle, est un nouveau business. Lancée par ces pailles comestibles, elle continue à explorer d’autres alternatives de produits comestibles. 

La vaisselle comestible étend son business

Dans la gamme de la “FoodTech”, la startup nantaise Switch Eat, dédie son activité à l’innovation de la vaisselle comestible. Engagée, ce genre d’entreprises participe à améliorer notre impact énergétique et environnemental sur le monde. 

Switch Eat se définit comme l’alternative comestible, fun et écologique des objets et produits à base de plastique. Pour espérer un jour vivre dans un monde sans déchets, cette startup propose une large gamme de vaisselle comestible.

Bols compostables ou comestibles, pailles , cuillères, assiettes, tout y passe ; jusqu’aux barquettes. En effet, les barquettes sont des objets utilisés pour récupérer un fast-food par exemple. Ces dernières ont donc très généralement un usage unique. C’est pourquoi, il est important de leur proposer une alternative. 

Les professionnels de la restauration et de l’événementiel notamment, sont fortement incités à glisser vers ce modèle de consommation. Ayant déjà eu une expérience avec ces corps de métier, Switch Eat met donc à disposition des produits de qualité, pouvant répondre à des professionnels de l’alimentation. 

En effet, la plupart de leurs produits sont étudiés pour résister à la chaleur. Il est donc possible de réchauffer son plat dans de la vaisselle comestible, dans un four ou un micro-ondes. 

Originaire de Bordeaux, c’est Kovee, qui a lancé cette vision de couverts comestibles. Cette startup est considérée comme le précurseur de changement des habitudes de restauration des Français. Tant d’innovations mordantes et compostables qui réduisent et révolutionnent progressivement la consommation de plastique des Français. 

Le nouveau business de l’été est lancé : celui de la vaisselle comestible. La vaisselle jetable est responsable de millions de déchets plastiques jonchant nos océans. La faune et la flore en payent le prix chaque jour. Une sonnette d’alarme a alors été déclenché. Cette dernière appelle les gouvernements des différents pays a changé leur manière de produire et de consommer le plastique. Afin de réduire la production de déchets et l’impact énergétique de l’activité humaine, de nombreuses startups naissent pour proposer des alternatives. C’est l’ouverture d’un nouveau secteur révolutionnaire qui s’ouvre là au sein du marché. Voici la preuve même que les industries désirent vivre dans une paix économique, mais également de plus en plus écologique. Les Hommes écoutent davantage les besoins de la planète et tentent de rectifier leurs erreurs du passé.

Sources

Switch Eat : www.switch-eat.com/

Koovee : www.koovee.co

  1. Le plastique en 10 chiffres, de National Geographic : https://www.nationalgeographic.fr/le-plastique-en-10-chiffres
  2. Production de déchets et recyclage, de l’Insee : file:///home/chronos/u-5e700e22a7a2cc7d6de201d585db52f85816320b/MyFiles/Downloads/Enviro17i2_F3.2_Environnement.pdf
  3. Et si on produisait tous moins de déchets ?, du Gouvernement : https://www.gouvernement.fr/et-si-on-produisait-tous-moins-de-dechets

Consultante Media pour BORDEAUX Business Le monde évolue si rapidement culturellement, économiquement, artistiquement... qu'il faut bien le raconter quelque part. La ville de Bordeaux en traduit bien les nuances. C'est un plaisir de vous les relater !

X
%d blogueurs aiment cette page :