Capifrance logement maison intérieur

Capifrance : le recrutement révélateur d’un secteur porteur

Dernière mise à jour:

Capifrance ambitionne de recruter 1 500 collaborateurs supplémentaires sur l’année 2021. Le groupe exerce depuis 2002, spécialisé dans l’immobilier. Alors que la pandémie et la crise économique touchent considérablement les entreprises et le marché du travail… Certains secteurs d’activité, comme l’immobilier, s’avèrent porteurs, sur un marché en demande. Ainsi, compte tenu de la situation actuelle, Capifrance a su s’adapter, pour suivre les évolutions du marché, et le nouveau fonctionnement des entreprises à l’ère de la COVID-19. Une évolution nécessaire pour continuer à se développer, que le groupe a bien anticipée et appliquée pour l’ensemble de son réseau…

Capifrance, le recours au digital pour soutenir l’activité

Capifrance adapte son fonctionnement pour soutenir son activité et celle de ses collaborateurs. Elle recrute principalement des conseillers en immobilier indépendants, qui sont donc plutôt autonomes au quotidien. Mais compte tenu de la situation, l’adaptation est de rigueur, tout au long de leur activité. À commencer par le processus de recrutement. Auparavant, les entreprises qui recrutaient faisaient passer des entretiens en présentiel au siège ou dans une antenne proche. Aujourd’hui, se rencontrer physiquement n’est plus conseillé. 

Ainsi, Capifrance a développé un panel d’outils pour lui permettre de réaliser les recrutements à distance, pour respecter les mesures sanitaires. Un objectif : recréer des contacts et des interactions humaines, même à distance. Dans sa sélection, Capifrance ne cible pas des diplômes spécifiques, mais bien des profils qui correspondent à sa vision de l’immobilier. Des collaborateurs ayant déjà un profil commercial avec un bon sens du relationnel… Mais surtout des personnes capables d’évoluer de façon autonome avec toujours bien sûr l’appui d’un groupe solide. 

Pour accompagner tous les collaborateurs déjà en poste ainsi que les nouveaux arrivants, Capifrance a mis en place des outils à la pointe de la technologie. Ce développement octroie plus de facilité à prendre en main les différentes facettes du métier de conseiller immobilier indépendant. Le groupe a aussi mis en place des webinaires explicatifs pour favoriser l’insertion des nouveaux arrivants dans l’entreprise. 

Capifrance a également mis en place des webinaires pour tous, dès le premier confinement. Entre les deux confinements, le groupe en a ainsi assuré plus de 60, pour plus de 3000 participants. Les professionnels s’habituent parfaitement à l’utilisation des outils digitaux pour leur activité… De même que les clients en quête d’un bien immobilier.

Conseiller immobilier digital
Les conseillers en immobilier indépendants de Capifrance disposent d’outils digitaux puissants.

Capifrance, un groupe dynamique sur un marché pérenne

Parmi tous les secteurs d’activité, l’immobilier semble souffrir assez peu de la crise économique liée à la pandémie. En effet, les demandes se poursuivent tout au long de l’année, liées à des changements de vie. Par exemple, dans les grandes métropoles comme Bordeaux, les étudiants qui recherchent un logement sont nombreux. Un phénomène cyclique révélateur de l’attractivité du marché. Mais il y a aussi d’autres événements qui peuvent développer la demande en immobilier. Les mutations professionnelles par exemple, ou un changement de situation. Les entreprises sont elles aussi concernées, face à la pandémie. 

Pour tous ces besoins, Capifrance choisit d’étendre son réseau avec plus de 1 500 conseillers supplémentaires. Plus d’interlocuteurs disponibles pour les clients en recherche d’un bien immobilier… Ainsi qu’une visibilité accrue pour Capifrance. A l’heure actuelle, le métier de conseiller immobilier indépendant présente de nombreux avantages. Le professionnel choisit ses horaires et son emploi du temps, son travail est bien plus flexible que comme négociateur en agence traditionnelle. De plus, il peut exercer de son domicile, n’ayant besoin que d’une connexion internet pour accéder aux outils. 

Le secteur de l’immobilier évolue et se transforme, en s’adaptant aux nouvelles mesures sanitaires et restrictions. Ce qui a permis à de nouveaux services d’émerger, ainsi que la transformation des métiers traditionnels. L’immobilier reste en France une valeur refuge. Capifrance reste sur ses services habituels, comme la vente de l’ancien, d’immobilier neuf ou de prestige… Mais s’occupe aussi de la gestion locative, ou du viager. Deux services qui prennent de l’ampleur, compte tenu de la situation actuelle. Bien que l’investissement immobilier reste un solide moyen de constituer un patrimoine… Les clients sont-ils prêts à investir compte tenu de la fragilité économique que le pays traverse ? 

Logement tour immeubles achat
L’immobilier reste une valeur refuge. L’occasion de se constituer un patrimoine.

L’immobilier évolue vers un univers dématérialisé

Pour les clients, l’immobilier reste un investissement sur le long terme. Les agences immobilières et les groupes comme Capifrance l’ont bien compris, et font le nécessaire pour répondre à leurs besoins. C’est ainsi que le digital permet de solutionner certains obstacles relatifs à la pandémie. En effet, la mise en place de visites virtuelles dans les biens immobiliers proposés à la vente ou à la location sont bénéfiques. Ils permettent à des clients de visiter un bien comme s’ils y étaient… Sans quitter leur logement. Un système qui a fait ses preuves notamment durant les confinements. D’autant plus utile pour les clients particuliers ou professionnels résidant loin du bien souhaité. 

Capifrance souhaite encourager ce développement, et crée pour cela un fonctionnement qui s’appuie exclusivement sur les outils informatiques dont elle dispose. Cela lui permet de rester en activité peu importe les décisions gouvernementales prises pour lutter contre la COVID-19. Le monde professionnel de demain, un monde connecté ? 

Sources : 

  1. Le groupe Capifrance recrute 1 500 conseillers en 2021, Communiqué du 27 janvier 2021
  2. Comment la visite virtuelle va-t-elle révolutionner le marché immobilier ? Technologie de pointe et gain, Bienici
Plus d'articles
Homme d'affaires - Direction
Startup Contest : une main tendue vers les entrepreneurs
X