MontBlanc
0
Aucun produit dans le panier.

FOCUS

Economie collaborative, le business model qui fait "pschittt”

9 juin 2017, Auteur : Bordeaux Business

L’économie collaborative est née de la consommation collaborative qui repose sur le partage ou l’échange entre particuliers de biens & services, on pense à Le bon coin, Airbnb ou encore Uber pour ne citer qu’eux.

Elle a été rendu possible notamment grâce à l’émergence du numérique, qui facilite grandement tous ces nouveaux processus; tous ces échanges se voient en effet accélérés grâces à des acteurs de plus en plus connectés (et de plus en plus nombreux).

En 2016, le cabinet d’études économique Asteres s’est intéressé à la pénétration des différentes plateformes de partage entre particuliers à savoir Leboncoin, Airbnb, Blablacar, Ouicar, Allovoisins, Stootie et Zilok afin de classer les 30 premières villes de France.
Ainsi en se basant sur les indices de partage des ventes, services, logements et transports, Bordeaux arrive en première position des villes où l’économie collaborative est la plus développée.

FOCUS

Quand l’objet du quotidien devient art… monétisable

30 mai 2017, Auteur : Bordeaux Business

Depuis quelques années, la vente d’objets design de tous temps attire une certaine caste, plutôt aisée qui est capable d’acheter des produits purement décoratifs pour son intérieur. Pourquoi est-ce si limité ? Le concept de produit “de créateur” et donc en série limitée, voire un produit unique rime souvent avec prix conséquent, ce qui n’incite pas les ménages plus modestes à s’offrir une chaise griffée Philippe Starck ou un meuble aux allures excentriques comme ceux proposés par Hervé Van der Straeten, aux formes géométriques et décalées.

FOCUS

Voyager au gré de ses envies, une nouvelle économie

17 mai 2017, Auteur : Bordeaux Business

Lorsque l’on profite de vacances, le mot “voyage” vient souvent assez vite à l’esprit. Partir à l’étranger, rester en France ? D’après une étude de la DGE menée en 2015, « la part des Français effectuant au moins un voyage pour motif personnel » se porte à près de 75%. Et pour ceux qui partent, c’est près […]

FOCUS

Vivre "l’American Dream" à l’export

11 janvier 2017, Auteur : Bordeaux Business

Les Etats-Unis d’Amérique sont un grand pays et la première puissance mondiale, qui offre à quiconque s’exporte de formidables opportunités de croissance et de développement économique pour percer à l’étranger. La France est un pays qui séduit le géant, car il est symbole du luxe et du raffinement, de l’élégance et du savoir-faire unique. Réussir dans ce pays n’est pas compliqué, il faut juste pouvoir capter le marché et connaitre les clés pour réussir son implantation sur le marché au mieux, tout en cernant les entreprises locales qui pourraient faire de la concurrence.

FOCUS

Le marché du bien-être en mutation

24 décembre 2016, Auteur : Bordeaux Business

Le marché du bien-être sur le territoire français a bien évolué avec les changements de comportements liés aux critères de beauté remis au goûr du jour : les femmes et les hommes font plus attention à leur silhouette et à leur apparence, véritable critère de réussite sociale et professionnelle.
Les établissements de bien-être, auparavant restreints à une population aisée est accessibles à tous, pour des budgets plus raisonnables et une palette de services plus variée centralisée dans un seul endroit : massages, esthétique, saunas, hammams, jacuzzis…
Le marché du bien-être progresse chaque année de 7% et s’offre en cadeau, avec notamment les « week-ends détente » en centres de thalassothérapie.

FOCUS

En route vers la Silver économie

27 novembre 2016, Auteur : Bordeaux Business

La Silver économie s’intéresse à la (ré)novation des métiers de services, des objets connectés, du mieux-être, de l’accompagnement à la vie quotidienne pour des milliers de seniors de plus en plus nombreux en France, avec un pouvoir d’achat plutôt conséquent et des besoins de plus en plus grands. Entre business et vocation, des métiers à l’économie particulière.

FOCUS

Un monde du travail en pleine mutation

20 novembre 2016, Auteur : Bordeaux Business

Dans ce contexte délicat d’accès à l’emploi, le salariat n’est pas la seule réponse. Voire, n’est plus une réponse. Les étudiants, les jeunes diplômés sont en effet à la recherche d’un nouveau mode de relation au travail. On assiste en effet depuis quelques années à une prise de conscience de ce segment de la population d’une inadéquation entre leurs compétences, leur relation au travail et le marché de l’emploi tel qu’il existe aujourd’hui. Volonté d’être indépendant, volonté de prendre ses propres décisions, de monétiser la valeur travail, de choisir son temps de travail.

Face à cela, des entreprises confrontées à un environnement évolutif, à des variations de commande, des remises en question permanentes, notamment dans les jeunes structures, pour lesquelles prendre le risque du salariat est tout simplement inenvisageable, voire inadapté à la réalité de leur activité. Pour autant, la valeur intellectuelle des prestations n’a jamais été aussi importante.