Cédrik Nadé, Maison Mounick, la Vodka à l’image du Bordelais

cedrick-nade-maison-mounicq-vodka-portrait-entrepreneur-bordeaux-business

Cédrik Nadé, Maison Mounick, la Vodka à l’image du Bordelais

Cédrik Nadé est le fondateur des Vodka Nadé, l’excellence de la vodka issue des raisins bordelais. Le sens du commerce, mêlé au goût du terroir, lui permettra de poser ses premières pierres entrepreneuriales…

Initialement, lors de sa formation initiale sur Bordeaux, en communication puis en commerce, Cédrik n’avait pas pris conscience de sa vocation de Chef d’entreprise. C’est lors d’une première expérience professionnelle, au contact des clients, à leur écoute, qu’il prend conscience de son envie furieuse de prendre en considération leur ressenti afin de faire évoluer la vision stratégique d’une entreprise, et de booster sa croissance.

 

C’est en forgeant qu’on devient forgeron…

 

Il se lance alors il y a cinq ans, en participant au développement commercial en France d’une marque de boissons énergisante américaine, baptisée Vemma. Fort de son expérience terrain, Cédrik décide de poursuivre son cursus d’études pour conforter ses connaissances. Lors d’une conférence donnée par Danone, c’est la révélation. Il réussit à obtenir une alternance parmi plus de 1000 candidatures, au sein de l’école de vente du Groupe, centrée sur l’agroalimentaire, à Montpellier.

Chargé de développer le chiffre d’affaire dans les GMS, et plus spécialement dans les petites surfaces et magasins de proximité, Cédrik couvre alors le sud et l’est de l’Aquitaine, de Limoges à Brive la Gaillarde.

“Les alternants sur ce genre de postes travaillent énormément en autonomie. Il faut coûte que coûte se débrouiller pour développer le chiffre d’affaire sinon on peut difficilement poursuivre. C’était une autre version de Koh Lanta en quelque sorte !”

A la clé, à l’issue de son master en 2017, une proposition de poste à Paris pour s’occuper de l’animation des ventes au siège de Danone, chapeauter les reporting des forces de vente et manager les alternants. Néanmoins, bridé par le cloisonnement des missions, souvent présent au sein des grandes entreprises, Cédrik ne parvient pas à se projeter. L’étincelle n’étant pas au rendez-vous, il décide de quitter le groupe.

L’expérience Danone s’avère un réel enrichissement pour Cédrik Nadé. Grâce à ces années, il a pu travailler sur la maîtrise de sa timidité, sa confiance en soi, et la relation client. Une expérience portée par Antoine Parillaud, son manager, à qui Cédrik doit énormément. Vision stratégique, bonnes pratiques, méthode commerciale pour la grande distribution… Autant d’atouts que ce manager hors pair a pu lui transmettre.

 

En parallèle,  Cédrik mûrit un tout autre projet…

 

 

vodka-nadé-bouteille-hotel-intercontinental-grand-hotel-roof-top-vue-bordeaux-business

 

L’expression de la fibre entrepreneuriale

 

Au cours de ses études commerciales, Cédrik Nadé fait la rencontre de Yoann Maillard, qui intervient en tant que professeur au sein de son cursus. Responsable commercial et marketing, notamment, des vodkas GM, au sein du Groupe Grap’Sud, issue de la distillerie La Grappe de Montpellier, Yoann Maillard lui fait part de sa vision et de son expérience des spiritueux.

Cédrik prend alors conscience de la richesse du terroir familial, puisque son oncle possède une propriété familiale dans le Fronsac, le Clos Candelayres, qui produit 2000 à 3000 bouteilles à l’année. Un rêve qui pourra prendre forme en quelques années…

“Puisque nous produisons d’excellents vins, pourquoi ne pas travailler d’excellents spiritueux ?”

Respecter la tradition familiale tout en l’ancrant dans la modernité, en développant des parfums et des goûts innovants, au plus près de consommateurs, voilà un doux rêve qui pourrait prendre rapidement forme…

Dès son départ de chez Danone, Cédrik s’investit passionnément dans ce projet. Il fonde alors la Maison Mounicq et son élabore son premier produit, la Vodka Nadé, à base de raisin du Bordelais. Une aventure entrepreneuriale en solitaire, que Cédrik décide de conforter auprès des “sachants” professionnels. Ainsi, il bénéficie d’un accompagnement bienveillant, pertinent et professionnel en la personne de Madame Hervy, au sein de la CCI de Libourne. Une vision extérieure qui lui permet quelques recadrages et remises en question salutaires pour le bien de son projet.

Au coeur de son entreprise, en qualité de dirigeant, Cédrik trouve le frisson et les responsabilités qu’il recherchait. Les prises de décision stratégiques, les prises de risques, le pilotage de l’ensemble des actions, le choix des paramètres… Des responsabilités épuisantes autant que galvanisantes.

C’est également l’occasion pour Cédrik de s’attaquer à des problématiques inédites pour lui, comme la question des financements ou la recherche de fournisseurs.

Présentant un cahier des charges compliqué et Bordeaux ne comptant finalement que peu de distilleries malgré la renommée de son vin, c’est à Cognac que la Vodka Nadé est finalement distillée, bénéficiant à la fois de la renommée du bordelais de part la provenance du raisin, et du Cognac.

Côté financement, afin de lancer son activité, Cédrik a pu bénéficier d’un premier prêt d’amorçage auprès du Crédit Agricole d’Aquitaine, lui permettant de soutenir l’investissement représenté par l’achat des matières premières et la distillerie, ses plus gros postes de dépense.

Pour la production, Cédrik Nadé a su s’entourer de partenaires de talent. Ainsi, la Vodka Nadé est distillée à la distillerie Vinet-Delpech, le design des étiquettes est une création Nacara, les sceaux en étain proviennent d’Applic’etains, les bouchons en liège sont fabriqués chez Tapi, la bouteille en verre conçue chez Saverglass et le raisin élevé au sein de la coopérative de Douence. Une démarche engagée qui souligne le soin et la qualité apportés à son produit.

 

vodka-nadé-fondateur-dirigeant-portrait-grand-hotel-intercontinental-bordeaux-business

 

Une démarche stratégique pour l’amour du terroir

 

Issues du raisin bordelais, dans une région qui jure avant tout par le vin, la Vodka Nadé est travaillée pour redorer le blason d’un alcool mal aimé. Cédrik souhaitait un produit premium qui complète la gamme de ce qui existe déjà, en se positionnant sur du haut de gamme, plutôt que de tirer le marché vers le bas.

Le produit final est prêt depuis août 2018. La recette a été testée par un panel de cavistes, sommeliers et journalistes spécialisés et a passé plus de trois essais afin d’obtenir le meilleur résultat possible.

Cédrik n’envisage actuellement pas de commercialiser sa boisson en GMS. Un mode de distribution peu pertinent pour le standing du produit, vendu 69€ la bouteille, trop contraignant et entraînant une dépendance pour la commercialisation. Au contraire, il valorise la vente en hôtellerie, restauration, bar à cocktail, épiceries fines, et bien sûr, en vente directe sur son site internet. Une manière encore de valoriser son produit, afin que ceux qui le font déguster puissent l’évoquer à sa juste valeur.

La Vodka Nadé dispose aujourd’hui de près d’une vingtaine de clients professionnels majoritairement sur Bordeaux, parmi lesquels Emile et Marguerite (spiritueux et bières française), le Gabriel, Millésime, le Restaurant du Troquet, le caviste la Cave de Léognan, Ferdinand, l’Opéra Vinali dans le Gers, ou encore le Comptoir de Samuel en Bretagne.

 

L’objectif des dernières semaines ? Trouver le partenaire idéal pour la distribution sur le sol national. Cédrik Nadé espère enfin, d’ici quelques mois, ouvrir son entreprise à l’export, en commençant par la Chine et les Etats-Unis, fervents amateurs de Bordeaux et de Cognac, qui devraient se laisser tenter par le goût délicat de la Vodka Nadé. Une stratégie qui devrait lui permettre d’être rentable sous deux ans, tout en faisant de la Vodka Nadé la référence en matière de Vodka haut de gamme en quelques années.

Cédrik espère également bénéficier de l’engouement autour de Bordeaux et de la LGV. En se “rapprochant” de Paris, Bordeaux voit naître des concepts parisiens tels que le Symbiose, alliant bar et restaurant au profit de la découverte.

Passionné par le marché des spiritueux, Cédrik ambitionne de développer dans quelques années d’autres produits, tels que du gin, du whisky, et rhum. Une seule ligne directrice : que ses créations soient le reflet du savoir-faire français.

 

Alexandra ZWANG SIARNOWSKI – Candice CIBOIS

BORDEAUX BUSINESS

Interview réalisée le 5 septembre 2018

 

VODKA NADÉ

15 allée des chênes

33140 – Cadaujac

Tél : 06 67 06 35 87

Mail : cedrik.nade@maison-mounicq.com

No Comments

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X