Chine Bitcoin pièce

Chine : Cryptomonnaies interdites, quels impacts pour l’économie mondiale ?

Dernière mise à jour:

La Chine déclare t-elle la guerre aux cryptomonnaies étrangères en les bannissant de son territoire ? Le pays semble désormais prêt à empêcher ses habitants d’acheter, échanger ou de miner des Bitcoins, en rendant indisponibles les plateformes dédiées au suivi des cours. Il va même encore plus loin, en déclarant ces cryptomonnaies illégales. Par le biais de cette annonce, la Chine entend proposer sa propre monnaie virtuelle, le E-Yuan. Démarche pour protéger l’environnement, comme l’annonce Pékin ? Ou simplement l’envie de contrer les systèmes étrangers ? Et surtout, quels impacts annoncés pour le marché mondial ? 

Cryptommonaies en Chine, la fin d’une période de croissance économique

Il ne s’agit pas de la première fois que la Chine interdit l’usage ou la manipulation de cryptomonnaies sur son sol. En effet, il s’agit de la 11ème fois en 8 ans que le pays interdit leur usage, considérant que cela “viole l’ordre public et les bonnes coutumes”. La Banque Centrale de Chine considère ainsi l’échange de cryptomonnaies comme une activité illégale, tout comme le mining. 

En juin 2021, la Chine avait déjà amorcé une première offensive contre le Bitcoin et le mining dans le pays. Pour ce faire, il avait commencé par stopper complètement l’activité de minage de 26 entreprises situées dans la région du Sichuan, l’une des plus actives dans la création de cryptomonnaies. La région a elle seule assurait plus de 90% des capacités de minage du Bitcoin dans l’ensemble du pays. Au-delà d’interdire l’activité de ces entreprises, la Chine a également décidé d’interrompre complètement leur alimentation en énergie en 48 heures. 

Pourquoi la Chine décide-t-elle d’interdire complètement l’utilisation de Bitcoin sur son sol, tout comme d’autres cryptomonnaies identiques ? A première vue, le pays annonce que cette activité ne répond pas à ses engagements écologiques. En effet, il semblerait que son objectif soit d’atteindre la neutralité carbone d’ici à 2060. Le minage compromet cependant cet objectif, demandant énormément de dépenses énergétiques. Pour miner le Bitcoin, ce ne sont pas des particuliers qui le font depuis chez eux… Mais bien des sites industriels immenses, qui font tourner des ordinateurs en permanence. Une activité qui requiert donc beaucoup d’électricité. 

Une autre explication potentielle à ce blocage total et soudain du Bitcoin est aussi l’arrivée prochaine du E-Yuan sur le marché chinois. Une cryptomonnaie semblable en tout point avec le Bitcoin… Mais réservée au marché local. Encore un signe que la Chine se referme sur son propre marché ? 

Bitcoin monnaie piece chine
La Chine renonce aux cryptomonnaies sur son territoire, dont le Bitcoin.

L’impact sur le marché mondial redouté par les experts 

Depuis l’annonce de la Chine, le marché du Bitcoin a connu une chute de sa valeur significative : -9% en quelques heures seulement.  En effet, après l’annonce de la suspension du Bitcoin sur son territoire, la valeur de la première cryptomonnaie est passée de 45 000$ à 41 000$. Il ne s’agit pas du premier déclin important connu par le Bitcoin depuis le début de l’année. Entre le début d’année 2021 et avril, la valeur du Bitcoin avait augmenté de 800%, atteignant un pic à 64 870$. Mais après l’annonce de la fermeture des entreprises du Sichuan, sa valeur avait subitement chuté de 50%.

Depuis le lancement du Bitcoin, 80% des échanges mondiaux de cryptomonnaies viennent d’ordinateurs basés en Chine. Cela en fait le 2ème pays producteur de cette monnaie virtuelle derrière les Etats-Unis. Au premier semestre 2021, les cryptomonnaies avaient permis de donner aux Chinois plus de 150 millions de dollars issus du minage. Une somme importante qui montre l’implication du pays… Tout du moins “montrait”. 

Que va devenir le cours du Bitcoin, maintenant que la Chine se rétracte et se ferme à cette monnaie ? Les experts sont mitigés. Certains estiment qu’investir en ayant une ambition de court terme serait plus que risqué, face à la perte de valeur du Bitcoin annoncée. Ils conseillent notamment de diversifier leur portefeuille plutôt que de tout miser sur une monnaie et voir à long terme. D’autres, au contraire, estiment que cette annonce sera meilleure pour les territoires moins verrouillés. 

De manière générale, le retrait de la Chine perturbera sans conteste l’ordre économique et financier normal. Sur le territoire, ce bannissement de la cryptomonnaie étrangère tend aussi à favoriser les transferts transfrontaliers illégaux d’actifs. La Chine réalisait jusqu’à 75% des opérations de minage en 2021…. Cela risque donc de perturber quelque peu le marché mondial. 

Sources : 

La Chine déclare illégales les cryptomonnaies. Communiqué Veracash publié le 24 septembre 2021

Répression en Chine : l’accès à CoinMarketCap, CoinGecko et TradingView a été coupé

La Chine interdit pour la onzième fois les cryptomonnaies – Est-ce vraiment différent des autres fois ?

Abonnez-vous à la Newsletter

X