club wwf ville nature ecologie

Le Club WWF séduit les entreprises en quête de sens

Dernière mise à jour:

Aujourd’hui, la conscience écologique se réveille, le club WWF emboîte le pas avec les PME françaises. En effet, depuis quelques années, les consommateurs prennent en compte la question écologique dans leur manière de consommer. Alors qu’avant ils consommaient sans se poser trop de questions aujourd’hui les résultat des dommages écologiques et les désastres sur l’environnement causés par l’industrialisation ne sont plus ignorés. Les consommateurs prennent en compte que leur comportement a un impact direct sur l’équilibre de la terre. Cela a notamment été renforcé par la pandémie de la COVID-19.

La tendance d’une société de plus en plus éthique

Ainsi depuis plusieurs années on voit que la tendance écologique se renforce. Les consommateurs se veulent de plus en plus écologiques. En effet, ils constatent les dégâts et l’impact qu’ils peuvent avoir sur l’environnement. Il y a bel et bien une prise de conscience de la part des milieux scientifiques, politiques et populaires. Cette prise de conscience est également renforcée par des actions législatives que ce soit sur le plan national ou international. De plus, les gouvernements appliquent des systèmes de directions écologiques tels que l’ISO 14001. Des groupes comme le Club WWF et une communication de plus en plus abondante et ciblée sur la protection de l’environnement voient le jour. Cela développe ainsi une sensibilité auprès de tous les acteurs de l’économie du pays, que ce soit les entreprises ou les consommateurs par exemple (1).  

En effet, exposés au problème environnemental, les consommateurs cherchent à acheter mieux. Cette tendance s’est notamment confirmée pendant le premier confinement. La filiale relevanC du groupe Casino a réalisé une étude à ce sujet. Elle a analysé les tickets de caisse d’1,1 million de clients représentatifs de la population française. Dans l’analyse, elle a intégré les critères suivants « Consommer bio », « Soutenir les producteurs », « Produire moins de déchets », « Réduire les protéines animales » et « limiter son impact écologique ». Dans son bilan l’analyse indique que la consommation responsable est en progression notamment sur 3 des 5 critères: réduire son impact écologique, limiter ses déchets et soutenir les producteurs. Ainsi pour les entreprises, il semble important de suivre le mouvement pour s’adapter à la problématique du marché et répondre aux besoins des consommateurs (2). Le Club WWF intervient en ce sens

club wwf tablette arbre
On remarque une prise de conscience de l’écologie chez tous les acteurs de l’économie

Le lub WWF et Valoptim, le développement d’une stratégie éco-responsable 

Partant du constat qu’une société engagée attire aujourd’hui, les clients en quête des solutions responsables et durables, l’entreprise Valoptim s’engage au côté du Club WWF. En effet, cette dimension environnementale est devenue un gage de qualité. Valoptim, propose des habitats verts, écologiques et hybrides ». L’objectif principal de cette association est de développer encore plus de stratégie éco-responsable et donner aux clients un gage de qualité. Valoptim souhaite montrer par ce biais que ses projets immobiliers sont à la pointe des normes environnementales (3).

Le Club WWF souhaite mêler entrepreneuriat et écologie. Dans cette optique, le club s’est fixé trois objectifs . Il souhaite notamment doubler le nombre de tigres, redonner du souffle à la Méditerranée et réinventer les villes. Pour intégrer le club il faut cependant répondre à des critères stricts. Il faut notamment qu’au moins 50% de l’activité de l’entreprise soit qualifiée de « verte ». Pour Valoptim, cette association prend tout son sens au vu du troisième objectif. En effet, il va contribuer grâce à ses projets d’habitat vert et hybride à la construction des villes de demain. D’autres acteurs participent également au mouvement. On retrouve notamment le groupe Larraqué, distributeur de vins de Bordeaux, basé à Saint-André-de-Cubzac (4).  

Ainsi, au-delà d’être tout simplement éthique, la dimension écologique s’implante dans les stratégies économiques. En effet, aujourd’hui l’enjeu principal est de mêler économie et écologie, c’est bien l’ambition du Club WWF. De nombreuses entreprises suivent le pas et se tournent vers cette stratégie qui répond également à un besoin de la part des consommateurs. Cependant bien que ces derniers soient désormais conscients, ils doivent encore acquérir un stade de maturité pour consommer entièrement écologique. 

Sources :

(1) « Le comportement écologique du consommateur« , Modélisation des relations et déterminants, Imed Zaiem, in La Revue des Sciences de Gestion 2005/4-5 (n°214-215), pages 75 à 88, Cairn 

(2) Infographie Baromètre consommation responsable des Francais, Relevanc

(3) “Le Club WWF séduit de plus en plus les PME françaises” communiqué du 16 Novembre 2020 

(4) Entreprendre pour la Planète,Club WWF

Plus d'articles
Fête Noël reconfinement
Reconfinement, un désastre pour le commerce à l’approche de Noël
X