Culture musée art peinture

Culture & Vin : le coup d’arrêt

L’annonce de ce nouveau confinement met un coup d’arrêt à la culture, pour la seconde fois. Le secteur était déjà particulièrement fragilisé, après la fin du confinement, en mai 2020. Néanmoins, de nombreux lieux culturels ont pu compter sur le soutien des locaux et des touristes venus des quatre coins du pays. Une bouffée d’oxygène face à l’incertitude des résultats, compte tenu du frein pour les voyages internationaux. A Bordeaux, notamment, le tourisme international est particulièrement présent, surtout pour le vin. Visite des châteaux, dégustations, sont autant d’activités qui attirent des touristes étrangers durant l’année. 

La Culture confinée, un partage de connaissances interrompu

Durant quatre semaines, du 30 octobre au 1er décembre 2020, la population française reste chez elle. Cette mesure difficile vient en réponse à la propagation plus rapidement de la COVID-19, une situation d’alerte semblable à celle de mars 2020. Les seules exceptions à cette règle concernent certains travailleurs ne pouvant pas exercer leur activité depuis leur domicile. Cela permet à de nombreux commerces de continuer leur activité dans le respect le plus strict des mesures sanitaires. À Bordeaux, le tourisme et l’hôtellerie-restauration sont encore les plus touchés, et ne peuvent continuer leur activité, et ce, jusqu’à nouvel ordre. La ville est une destination hautement touristique, entre ses vignes, les divers paysages que la région offre… Et sa variété culturelle importante. Aussi, Musées, salles de spectacles, cinémas et théâtre stoppent leur activité, le temps du confinement. À grand regret. 

Parmi eux, la Cité du Vin figure parmi les emblèmes de la ville. Ce musée dédié à l’histoire du vin et des civilisations présente en une vaste exposition tout le parcours du vin. Il s’agit d’un lieu culturel important pour toute la famille, basé sur le partage, l’interaction, et les sens. En plus de son musée, elle propose un espace boutique pour trouver des vins du monde entier, mais aussi des Champagnes… Un restaurant panoramique, et un espace de dégustation, pour avoir une vue imprenable sur la ville. Ce sont autant de services annexes qui permettent au Musée de pouvoir obtenir des bénéfices complémentaires que le seul prix des entrées. Un bénéfice perdu avec la fermeture complète, jusqu’à la levée des restrictions.  

Sculpture art musée
A travers les visites en réalité virtuelle, les amateurs de culture découvrent des oeuvres emblématiques.

Un monde culturel qui s’adapte avec l’essor du digital 

Durant le premier confinement, la culture n’a pas arrêté d’exister. En effet, de nombreux musées, notamment le Musée du Louvre, à Paris, a intégré à la Culture une dimension digitale pour continuer à transmettre le savoir. Il a proposé à tous en ligne, et gratuitement, une visite virtuelle de certaines galeries du musée pour découvrir des oeuvres d’art emblématiques. Cela permet à la fois d’ouvrir la culture à ceux qui ne peuvent se rendre dans les musées, et de continuer à faire rêver… Pour que les visiteurs virtuels se rendent sur place pour poursuivre leur expédition physiquement, une fois la situation améliorée. La Cité du Vin de Bordeaux suit aussi cette tendance, en proposant gratuitement et en ligne toutes les explications et les reportages diffusés lors de la visite. Le Ministère de la Culture étend aussi la dimension numérique à plusieurs éléments culturels, avec #CultureChezNous. 

Cette initiative rassemble aujourd’hui plus de 829 contenus culturels accessibles en ligne. Oeuvres d’art à admirer, reportages d’époque à découvrir, lectures diverses, ou encore concerts de musique classique… Ce sont autant d’arts qui sont partie intégrante de la culture française. Un patrimoine national à faire découvrir à tous, par tous les moyens… 

Sources : 

Communiqué de Presse -Cité du Vin – 29 octobre 2020 – La Cité du Vin referme temporairement ses portes

Site du Ministère de la Culture

Culture chez nous – Ministère de la Culture

Plus d'articles
cybersecurite-entre-prise-de-conscience-des-entreprises-et-déni-bordeaux-business
Cybersécurité : entre prise de conscience des entreprises et déni…
X