e-commerce amazon boutique produits
Amazon s’impose comme le leader incontesté du e-commerce

Amazon face aux petits commerces, l’avis d’expert de Jonathan Vidor

Dernière mise à jour:

Amazon s’impose comme le leader incontesté du e-commerce.  Depuis 1996, le géant du e-commerce ne cesse de se développer en passant de la librairie en ligne à la plus grande plateforme e-commerce en ligne. En effet, aujourd’hui les commandes Amazon représentent sur le territoire plus d’une commande sur cinq. Au vu du contexte actuel et de la fermeture des commerces non essentiels, la place du e-commerce n’a jamais été aussi grande. Cette nouvelle tendance implique des écarts entre les leaders en place depuis plusieurs années et les petits commerces qui peinent à se digitaliser.

Si les consommateurs choisissent cette plateforme pour acheter leurs produits, c’est notamment pour sa rapidité. Avec Amazon Prime, le programme premium, la livraison se fait dans les 48 heures suivant la commande. Un instantané pour des consommateurs qui ne veulent pas attendre. D’autant plus qu’à l’approche de Noël, le géant du commerce Amazon a une belle carte à jouer.

La place d’Amazon et l’avènement du e-commerce face à la pandémie 

L’épidémie de la COVID-19 a eu un impact sans précédent sur l’économie. Selon les prévisions de l’INSEE pour l’année 2020, le PIB pourrait reculer de -9% (1). En effet, la fermeture des commerces non-essentiels et de nombreuses boutiques a entraîné un report des ventes en ligne. Ne pouvant plus consommer dans les magasins, les consommateurs ont choisi de faire leurs achats en ligne. Les premiers à bénéficier de ses reports ont été les leaders de la vente en ligne comme le géant Amazon. En effet, ce dernier a vu ses ventes et son chiffre d’affaires s’envoler pendant le premier confinement. A ce jour il a notamment atteint un chiffre d’affaires de 96 milliards de dollars (2). Ainsi cette crise a développé encore un peu plus un nouveau mode de consommation. 

Acheter sur Amazon, c’est si simple pour l’ensemble des consommateurs, en quelques clics on peut acheter un objet et être livré gratuitement grâce aux avantages Prime mis en place

Jonathan Vidor

Toutefois, aussi géant soit-il, Amazon, le leader du commerce en ligne, reste solidaire avec la situation rencontrée par les commerces locaux. Aussi, à titre d’exemple, il a choisi de repousser la date de son opération Black Friday du 27 novembre au 4 décembre. Il s’agit d’une opération commerciale particulièrement fructueuse pour une entreprise. Les prix des produits diminuent, ce qui attire indéniablement les consommateurs. Les commerces « non essentiels » n’ont rouvert que le 28 novembre, soit le lendemain de cette opération commerciale mondiale.

Ainsi, en reportant son propre Black Friday, Amazon montre son soutien aux commerces. L’approche des fêtes de Noël et l’ouverture des mesures de confinement permet aux commerces locaux de rencontrer leur public. En effet, malgré la pandémie actuelle, Amazon et tous les commerces veulent réussir à passer la vague.

L’achat en ligne, un réflexe rapidité et flexibilité

Pour de nombreux consommateurs acheter sur site e-commerce d’Amazon est devenu un réflexe. Cela s’explique par la mise en place d’un parcours d’achat facilité notamment avec le compte Amazon Prime. En adhérant à l’offre Prime proposée les consommateurs bénéficient d’avantages non négligeables. En effet ils profitent de livraisons gratuites et rapides. Mais aussi de services annexes comme Prime Videos, Prime Photos, Prime Gaming, ou encore Prime Music. Conscient de son importance, Amazon a mis en place des actions. En 2019 il s’engage auprès des commerçants indépendant pour faciliter leur développement au e-commerce.

En effet, Amazon, le géant du e-commerce annonce avoir investi 15 milliards de dollars. Il a notamment mis en place de nouveaux outils et services accessibles aux petites et moyennes entreprises. L’objectif central de l’opération était de leur donner les moyens de réussir leurs ventes sur la plateforme. Cependant aujourd’hui, cet investissement est entaché par certaines pratiques du groupe. En effet, le 10 novembre, la commission européenne accuse de dernier d’avoir enfreint les règles européennes en matière de concurrence en tirant profit des données de détaillants indépendants. Pour réagir à cela et tirer leur épingle du jeu, les commerçants indépendants se sont organisés. Mieux préparer pour affronter le deuxième confinement, ils s’adaptent et prennent les devants.

Suite au confinement et à la concurrence en ligne d’Amazon, les commerçants doivent s’adapter

Les petits commerces s’adaptent face à la concurrence en ligne

Les premiers impacté par la crise ont été les petits commerçants. Aujourd’hui ils doivent réfléchir à comment affronter la crise et continuer d’assurer un chiffre d’affaires alors même que leur rideau est baissé. Pour ce deuxième confinement, ils souhaitent tout de même s’adapter afin de suivre. On remarque que certains ont décidé de mettre en place sur leur réseaux sociaux des vidéos en live pour présenter leurs produits sous forme de livestream. On voit également se développer des actions pour accompagner et permettre à ces derniers d’emboiter le pas et d’avoir une présence en ligne. 

De nombreux commerçants se disent prêts à passer à la transformation numérique mais ne l’ont pas fait, faute de moyen.

Jonathan Vidor

On remarque notamment que l’enseigne de distribution Carrefour et la plateforme Discount proposent aux commerçants indépendants de se référencer gratuitement sur leur site et de digitaliser leur offre. Le groupe de la Poste s’engage également en faveur de ces derniers. Il met en place une plateforme de e-commerce, Ma ville mon shopping, qui permet de donner aux commerçants, région par région, un canal de vente supplémentaire pendant le confinement. Avec des frais peu élevés les commerçants peuvent proposer leurs produits à la vente et profiter des services de la poste pour envoyer les colis à leurs clients. De nombreux commerçant Bordelais profitent déjà de ce service pour dévier la concurrence d’Amazon et des leaders du e-commerce. Pour ces dernier c’est un moyen simple et rapide pour continuer d’assurer les ventes avec des frais réduits.

Le géant du e-commerce Amazon, un modèle inspirant pour les petits commerçants ?

Ainsi, Amazon ressort comme étant le leader incontestable du e-commerce. La crise de la covid-19 a fortement encouragé cela et a dévoilé un certain retard du côté des commerçants indépendants. En effet, pour ceux qui n’avaient pas encore pris le pas de la transformation digitale, il a fallu s’adapter en conséquence. De même, on voit des actions solidaires se mettre en place pour faciliter l’accès au digital. Un premier pas qui s’avère encourageant pour les commerçants indépendants afin de poursuivre une présence plus soutenue sur internet.

Sources 

Interview du 11 Novembre avec Jonathan Vidor, Fondateur de JVWEB & Seiso

(1) Note de conjoncture du 6 octobre, Insee

(2) Communiqué de presse, Jvweb / Escal consulting,  E-Commerce : Amazon est-il un « monstre tentaculaire » qui va tout « dévaster » ?

Plus d'articles
Logements appartements habitation
Logement et crise sanitaire : les mesures pour le logement
X