économie maritime faune flore marine poissons

Économie maritime, le secteur mondial à fort potentiel

Au vu des enjeux pour la planète, l’économie maritime occupe une place centrale dans le développement des pays du monde. 71% de la surface de la Terre est recouverte d’eau, source de vie et d’évolution. Les mers et les océans s’inscrivent à la croisée de nombreux besoins pour les hommes. Comme dans l’alimentation, l’énergie, les minéraux et même la santé. En Chine, l’organisation d’un salon dédié à ces problématiques, en présence d’acteurs internationaux, a pour ambition de préparer l’après-COVID. Le China Marine Economy Expo a eu lieu à Shenzhen, à la mi-octobre. Une “économie bleue” dans laquelle la Chine compte bien tirer son épingle du jeu. 

Économie maritime, des enjeux capitaux pour les pays du monde

La Chine est un pays qui connaît depuis quelques années une importante croissance démographique, et économique. Cette croissance, le pays veut la développer encore, notamment en s’appuyant sur les opportunités que lui octroie l’économie maritime. Une opportunité qui fait déjà ses preuves. En effet, le PIB océanique de la Chine en 2019 était de 8,9 billions de yuans. Soit une augmentation de 6,2% par rapport à l’année précédente. Ce sont des données encourageantes, d’autant que l’industrie maritime tend à se développer encore de façon considérable. La France est elle aussi un pays engagé dans cet effort, ayant le second espace maritime mondial le plus important. En effet, avec 11 millions de kilomètres carrés d’espace marins, dont 97% situés dans les régions Outre-Mer… L’économie maritime française représentait en 2019 91 milliards d’euros de production. 

Bateau navire guerre port
La défense, ou encore les transports sont un pôle important de l’économie maritime.

Ce secteur pèse sur l’économie nationale et représente pas moins de 355 000 emplois. Des emplois répartis sur plusieurs activités, comme par exemple l’industrie navale, qui concerne 46 000 emplois et représente une production de 11 milliards d’euros. Le transport et la logistique maritime quant à eux emploient 48 000 Français pour une production de 29,7 milliards d’euros. L’économie maritime tient un rôle aussi important dans l’alimentation (pêche, aquaculture et produits de la mer). Il compte 68 764 emplois et 11,9 milliards d’euros. Enfin, les plateformes pétrolières et de gaz emploient 27 500 personnes et compte 15 milliards d’euros de production en 2019. Entre 2016 et 2019, l’économie maritime démonte une forte progression en France sur les recrutement et la valeur de production. En effet, en 2016, le secteur recrutait “seulement” 289 311 personnes, contre les 355 000 annoncés en 2019. 

Des initiatives fortes en faveur de la protection des océans 

L’économie maritime s’appuie également sur les enjeux de la transition énergétique et environnementale, pour le bien-être des océans, de leur faune et leur flore. En France et dans le monde, les associations et les initiatives pour lutter contre la pollution et pour la protection des océans prend de l’ampleur. L’événement le plus récent, en juillet 2020, étant le naufrage du vraquier Wakashio au large des côtes de l’Île Maurice. Un désastre écologique et maritime, avec plus de 3800 tonnes de fuel et 200 tonnes de diesel déversés dans l’Océan Indien. Pour lutter contre la pollution engendrée par cette catastrophe, l’entreprise française Capillum a choisi d’absorber les agents polluants grâce aux cheveux. Avec le soutien de coiffeurs partenaires, la construction d’un boudin le long des côtes touchées a permis de capter une quantité importante de fuel et ainsi limiter l’impact sur l’environnement. 

L’importance des océans et des surfaces maritimes dans le monde est la source de toute vie. L’économie maritime se trouve ainsi au coeur de tous les besoins des Hommes, étant à la fois un aspect à ne pas négliger pour la santé, la sécurité, la transition énergétique… Afin de répondre aux nouveaux enjeux de l’économie maritime, de nombreuses entreprises se développent pour innover et proposer de nouveaux concepts en faveur des océans. À l’heure actuelle, nombreux dans le monde cherchent des solutions pour venir à bout du “septième continent”. Une impressionnante – et inquiétante surface de plastique d’une superficie de plus de trois la taille de la France, qui se situe dans l’Océan Pacifique…

Sources : 

Communiqué de Presse – China Marine Economy Expo – Representatives of global marine-related companies gathered at the CMEE in Shenzhen to discuss the future of the marine economy in the post-Covid context – 30 octobre 2020

Cluster Maritime Français – L’économie maritime – Données 2019