Ernesti plus “chouette” que la maison de retraite

Mains tenues écoute jeune personne et sénior

Ernesti plus “chouette” que la maison de retraite

Il existe en France un décalage entre la manière dont on s’occupe des personnes âgées en perte d’autonomie et comment ces dernières souhaitent être accompagnées. En effet seulement 19% des entrées en maison de retraite de nos aînés sont volontaires selon une enquête du Crédoc en 2018. Le départ en maison de retraite est synonyme de perte d’autonomie et traduit ainsi le besoin d’une présence humaine pour veiller sur la personne en difficulté. Il existe aujourd’hui des solutions en journée incarnées par les aide-soignantes, infirmières et auxiliaires de vie, néanmoins lorsqu’il s’agit du soir et de la nuit, les solutions sont minces voire inexistantes.

Ernesti est ainsi née de ce manque à pallier, la plateforme propose ainsi de mettre en relation des étudiants en médecine et paramédecine jugés avec ces personnes en pertes d’autonomie afin d’assurer une présence de nuit. Les différents profils d’étudiants volontaires sont étudiés (carte d’identité, certificat de scolarité du secteur de la santé, diplôme ou formation de secours, vidéo de présentation) puis chaque étudiant passe un entretien vidéo pour valider ses motivations et découvrir les protocoles d’accompagnement.

Les étudiants sélectionnés deviennent alors des “chouettes” et seront principalement amenés à discuter en soirée avec les personnes, veiller sur leur sommeil et appeler si besoin pour un tarif de moins de 50€ par nuit. Ainsi, la présence permanente d’une personne à leurs côtés permet de rassurer et de réagir rapidement en cas de problème (chute, …) mais aussi de créer du lien et briser la solitude des personnes seules chez elles.

 

mobilité réduite personne âgée jeune femme

 

L’ère du “Papy-sitting”

 

Ernesti se positionne en tant que première plateforme en France à connecter des étudiants et personnes en perte d’autonomie. L’objectif revient donc à retarder au maximum le départ de ces personnes de leur domicile. 18 mois après son lancement, la plateforme a réalisé plus de 500 accompagnements de nuit à Bordeaux, Paris et Toulouse. La plateforme fait face à une demande en hausse et devrait investir son activité dans 10 grandes villes françaises et aspire à recruter dans les prochains mois plus de 300 profils supplémentaires à Paris, Marseille, Lyon, Toulouse et Bordeaux.

Cette hausse de la demande se traduit par un vieillissement de la population notable, selon l’INSEE, notamment en Nouvelle-Aquitaine où la part des plus de 65 ans représentait 21,2% de la population. D’ici 2050 ce même segment devrait gagner 10 points pour atteindre 31%. Ce vieillissement de la population est synonyme, d’une augmentation progressive du nombre de personnes en pertes d’autonomie et augmente ainsi la demande pour des plateformes collaborative telle que Ernesti. On compterait ainsi selon les départements de la région entre 1,2 et 2,5 séniors pour un jeune en Nouvelle-Aquitaine.

Sans compter le fait que le fait du nombre limité de places disponibles au sein de différents établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD). En gironde selon le site ehpad.fr, il n’y aurait en effet seulement que 174 établissements sur la zone, de quoi laisser une belle marge de manoeuvre à Ernesti quant au développement de son activité dans les années à venir.

 

Echange lien jeune et senior

 

Le business des seniors

 

Ce vieillissement de la population n’est en fait autre que le “papy-boom”, conséquence du phénomène “baby-boom” (hausse importante du taux de natalité) qu’à connu la France après la seconde guerre mondiale. Ce papy-boom a des répercussions économiques importantes ne serait-ce que pour chaque entreprises comptant des seniors au sein de leur effectif. En effet il faudra bien remplacer ces personnes partant à la retraite, surtout lorsque l’on sait qu’en 2016, en Nouvelle-Aquitaine, 1 emploi sur 4 été occupé par une personne âgée de plus de 50 ans selon l’Insee. Cela laisse également également une interrogation concernant le renouvellement total de ses départs à la retraite, en effet pour certain secteurs d’activités il est très difficile de trouver des jeunes professionnels notamment dans la santé où la rareté des médecin n’est plus à démontrer.

Mis à part ces remplacements à prévoir, la Silver Économie, ou économie des seniors, gagnera peu à peu des part de marché puisque ce segment de la population nécessite des besoins spécifiques par rapport au reste de la population. On peut penser, en plus des chouettes de Ernesti, à des services telles que la livraison de courses, à des produits et aménagement facilitant la vie de ces personnes âgées. On peut même faire intervenir l’intelligence artificielle avec des robots tels que Buddy de la société Blue Frog Robotics qui permet de communiquer avec ses proches par chat vidéo, lire et répondre aux messages et même servir de rappel pour prise de médicaments ou rendez-vous par exemple.

 

La plateforme collaborative d’Ernesti permet ainsi de palier à un besoin d’accompagnement pour ces personnes dépendantes, elle fait partie d’autres nombreux services composant la silver économie qui, d’ici 2050, atteindra un potentiel non négligeable.

 

Patrick BONTE – BORDEAUX Business

 

SOURCES :

Site ERNESTI – Mise en relation de personnes âgées et d’étudiants en médecine

Enquête INSEE – 22/06/2017 « À l’horizon 2050, 900 000 séniors en plus en Nouvelle-Aquitaine »

Enquête INSEE – 13/06/2018 « La part de seniors à domicile en situation de perte d’autonomie varie d’une région à l’autre »

 

 

 

1 Comment
  • Péres
    Publié à 16:29h, 16 septembre Répondre

    bonjour,
    Ayant des parents très âgés, un père de 93 ans qui ne se lève que pour aller au toilette, et une mère de 82 ans atteint d’un début de maladie d’Alzheimer, je souhaiterai savoir s’il existe un service de garde de nuit tenu par des étudiants en région parisienne.
    Dans l’attente d’une réponse de votre part, veuillez agréer, Madame, Monsieur, L’expression de mes salutation distinguées.
    Nasséra Péres

Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X