MontBlanc
0
Aucun produit dans le panier.

BRÈVES

Evolution des loyers Arcachonnais et Bordelais

23 novembre 2016, Auteur : Bordeaux Business

Depuis quelques années, aussi bien sur le Bassin d’Arcachon que sur la métropole Bordelaise, des nombreux immeubles sont sortis de terre, créant ainsi de nouveaux logements pour tous. Des studios aux plus grands logements, comment les loyers ont-ils évolué ?

L’A’urba a donc étudié les deux plus grandes agglomérations de Gironde, à savoir celles de Bordeaux et celles d’Arcachon-La-Teste-de-Buch.

A Bordeaux, bien des quartiers ont été réaménagés, et ont pris de la valeur. Le quartier des Bassins à Flot, où une marina sera construite, ou encore l’éco-quartier Ginko… ce sont des quartiers qui proposent des loyers plus élevés qu’il y a quelques années.

Sur Arcachon, la même tendance se retrouve : il y a de plus en plus de demandes, notamment des retraités, des franciliens qui veulent avoir un pied à terre pour l’année, ou pour les vacances. La proximité avec le Bassin, et le prestige du lieu provoquent une augmentation des prix : fin 2015, le loyer mensuel moyen hors charges s’établissait à 9,7 €/m². 25% des loyers s’élevaient à 11,8€ le m², tandis qu’un autre quart était à 8,9€ le m².

Le niveau moyen pour Bordeaux est de 10,5€ le m².

L’Observatoire des loyers de la Gironde a aussi constaté que les studios et les T1 dans l’agglomération Bordelaise étaient 64% plus onéreux que les appartements de 4 pièces ou plus, lorsque l’on compare les loyers au mètre carré. Les plus petites surfaces sont très prisées par les étudiants, au sein de cette métropole universitaire, tandis que les logements d’une superficie plus importante sont privilégiés pour les résidences principales ou locations à la semaine.

Ainsi, les logements disposant d’une pièce représentent plus de 20% de l’offre du logement locatif privé, où à Arcachon et ses alentours, ils ne sont que 5%. La proportion des deux pièces est plus équilibrée, avec environ 25% pour Arcachon et environ 29% pour Bordeaux. Ainsi, les logements d’une et deux pièces représentent plus de 50% du parc disponible pour la capitale Girondine. Les trois pièces couvrent plus de 30% des logements en location pour Arcachon.

Le parc locatif de Bordeaux Métropole est composé de 80% d’appartements, contre environ 48% pour la Communauté d’Agglomération du Bassin d’Arcachon Sud.

AK – La Rédaction Bordeaux Business

SOURCES :
A’urba
Observatoires des Loyers