Bordeaux Business

BORDEAUX Business, accélérateur de Business…
Le Media des Entreprises & des Entrepreneurs

Contactez-nous :
  • Aucun produit dans le panier.

Focus : Les mesures économiques anti-coronavirus en Nouvelle Aquitaine

  /  BRÈVES   /  Focus : Les mesures économiques anti-coronavirus en Nouvelle Aquitaine
fonds d'aides et de soutiens aux entreprises pour lutter contre la crise du coronavirus en Nouvelle-Aquitaine liste des mesures économiques covid 19 Bordeaux

Focus : Les mesures économiques anti-coronavirus en Nouvelle Aquitaine

La Région Nouvelle-Aquitaine met en place une grande série de mesures économiques pour soutenir les entreprises dans le contexte du coronavirus. Touchées de plein fouet par la crise économique générée par le Covid-19, nombreuses sont les structures qui souffrent d’une nette chute de leur chiffre d’affaires, voire d’un arrêt total de leur activité. Ainsi, venant en complément des mesures économiques prises au niveau national, le plan d’urgence exceptionnel de la Nouvelle-Aquitaine s’élève à plus de 90 millions d’euros. Bénéficiant d’effets leviers importants, les aides de soutien aux entreprises régionales atteignent un total de 250 millions d’euros. Pour rendre ces aides plus lisibles, la Région a mis en place une plateforme dédiée : le Guides des Aides de la Nouvelle-Aquitaine.

Au-delà des aides économiques, elle met également une plateforme d’aide psychologique à disposition des professionnels. Dédiée aux dirigeants d’entreprise, toute taille confondue, elle est joignable par téléphone au 05 57 57 55 88 en semaine et par mail sur entreprise-covid19@nouvelle-aquitaine.fr.

Un plan d’urgence exceptionnel en Nouvelle Aquitaine pour les entreprises et associations (38 millions d’euros)

Pour soutenir les entreprises les plus impactées, l’Etat français et les différentes Régions ont montés un fonds national de solidarité. La Nouvelle-Aquitaine y contribue en investissant 38 millions d’euros. Ce fonds s’adresse aux sociétés, associations, travailleurs indépendants, artistes-auteurs exerçant dans la région.

Concrètement, cette mesure économique de la Nouvelle-Aquitaine se découpe en deux étapes. La première a pour but d’amortir la perte de chiffre d’affaires de mars et avril liée au confinement contre le coronavirus. La seconde cherche a maintenir les entreprises à flot face à une rupture de trésorerie. Au total, une structure peut recevoir une aide maximale de 6500€. 

Parmi les conditions pour pouvoir en bénéficier, il faut avoir a minima un salarié, être dans l’incapacité de régler les factures à 30 jours et ne pas avoir bénéficié du Prêt Garanti par l’Etat.  Les demandes d’aides sont à faire au plus tard le 30 avril. Davantage d’informations sont disponibles sur le Guide des aides de la Région.

Fonds de prêt pour TPE PME de la Nouvelle-Aquitaine

En plus de ces 38 millions d’euros, la Nouvelle-Aquitaine met en place un fond de prêt pour les TPE et PME à hauteur de 20 millions d’euros. Le prêt de la Région doit être associé à un prêt bancaire. Dans les deux cas, les conditions sont avantageuses : prêt à taux zéro et sans garantie côté Région, “conditions privilégiées” côté banques. Les bénéficiaires de ce prêt peuvent espérer une aide allant de 10 000 à 300 000€.

Consacré aux TPE PME, cette mesure économique cible plus particulièrement certains secteurs d’activité : le tourisme, les sites de visites et loisirs, les industries culturelles et créatives, les jeunes entreprises innovantes, les entreprises bénéficiant d’un savoir-faire d’excellence reconnu, les PME industrielles, certaines entreprises du bois, certaines activités agricoles… A  contrario, la CCI précise qu’il ne concerne pas les SCI, les affaires individuelles et les entreprises en difficulté selon la règlement européenne.

Pour être éligibles à ce prêt, les entreprises doivent notamment exercer sur la région et exister depuis plus d’un an. Le bilan comptable devra être présenté.

Fonds de solidarité et de proximité pour commerçants, artisans et associations de Nouvelle-Aquitaine

Le fonds de prêt aux TPE et associations s’élève à 12 millions d’euros. A ce montant s’ajoutent 12 autres millions de la Banque des territoires. Les commerçants, les artisans, les services de proximité et les micro-entreprises sont éligibles à cette aide. Comme la plupart des autres aides listées, les professions libérales ne sont pas concernées. Pour ces métiers, d’autres mesures économiques et aides d’Etat sont d’ores et déjà en place (1).

Ce dispositif se présente sous forme d’un prêt public à taux zéro sans garantie allant de 5000 à 10 000€. Pour en bénéficier, les entreprises doivent employer 10 salariés ou moins. De leur coté, les associations doivent compter moins de 50 salariés équivalent temps plein. Un prévisionnel de trésorerie trimestriel est à présenter pour étude.

Plus précisément, peuvent en bénéficier les entreprises pratiquant métiers d’art et savoir-faire d’excellence reconnu (EPV, OFG, IGIA). Elles doivent également être implantées sur les Communautés de Commune de la Région. Pour le moment, les communautés d’Agglomération, Communautés Urbaines et Bordeaux-Métropole sont exclues mais des partenariats pourraient être étudiés.

Afin d’y être éligibles, les professionnels peuvent faire leur demande sur la plateforme dédiée : Initiative Performance. Cette aide est ouverte au plus tard quatre mois après la date du décret de fin de confinement. Ceci nous mène donc a priori au 16 mai 2020.

Fonds de soutien d’urgence aux entreprises de la Nouvelle-Aquitaine

Pour les entreprises non-concernées par les autres mesures économiques, la Nouvelle-Aquitaine met également en place un fonds de soutien d’urgence de 15 millions d’euros. Ce dernier a pour but d’aider les entreprises en difficulté basées dans la région à passer le cap. Pour cela, la Région intervient sous forme de subventions ou d’avances remboursables. La forme dépend en priorité de la taille des entreprises. Ainsi, les sociétés de 5 à 50 salariés peuvent obtenir une subvention de 10 000 à 100 000€. Celles employant entre 50 et 250 salariés peuvent bénéficier d’un prêt entre 100 000 et 500 000€.

Les secteurs concernés par ce fonds d’aide d’urgence sont les suivants : agriculture, sylviculture, pêche, industrie manufacturière, construction, commerce de gros, transport et entreposage, hébergement et restauration, activités spécialisées scientifiques et techniques, autres activités de services à l’industrie, enseignement. Certaines exceptions sont prévues : il convient donc de se renseigner sur le Guide des Aides en Nouvelle Aquitaine. 

Les entreprises peuvent déposer leurs demandes sur la plateforme jusqu’au 16 mai 2020.

Fonds de prêt aux structures de l’ESS de la Nouvelle-Aquitaine

Pour venir en aide aux structures de l’économie sociale et solidaire, la Région réserve un fonds de prêts régional d’un million d’euros. Un second million d’euros financé par la Banque des territoires s’ajoute à ce fonds. Ce dispositif est géré par France Active Nouvelle-Aquitaine, la Région et la Banque des territoires. Comme les autres mesures économiques proposées en Nouvelle-Aquitaine, ce prêt est à taux zéro sans garantie.

Les entreprises de l’ESS concernées doivent avoir un “fort impact social, environnemental ou d’emploi”. Leur difficulté doit être liée à la crise du coronavirus. Elles doivent compter au moins 5 salariés et être actives depuis a minima un an. Différentes formules de prêts sont envisageable selon la situation de la structure. D’une manière générale, elles peuvent bénéficier d’un prêt allant jusqu’à 100 000€.

Fonds de soutien aux associations de la Région

Spécialement pensé pour les associations qui emploient moins de 50 salariés, un fonds de soutien aux associations de 5 millions d’euros est mis en place par la Nouvelle-Aquitaine. Ce fonds permettra de délivrer des subvention d’aide en trésorerie entre 1 500€ et 20 000€.

Il concerne les associations exerçant sur différents secteurs d’activité. Culture, sport, ESS, caritatif, tourisme, jeunesse, agriculture, formation et insertion professionnelle… Les domaines concernés restent relativement larges.

Pour permettre aux entreprises et structures du tissu économique local de survivre à la crise du Covid-19, la Région Nouvelle-Aquitaine ne lésine donc pas sur les moyens. En collaboration avec les organismes bancaires et les autres acteurs concernés, elle fait son possible pour venir massivement en aide aux entreprises du territoire et maximiser les aides à lever. Des mesures économiques qui ne relèvent en aucun cas les entreprises de leur devoir de résilience. En effet, en cette période particulièrement révélatrice de nos lacunes, l’heure est à la restructuration.

Sources complémentaires :

(1) MACSF, « Covid-19 : quelles aides financières pour les professionnels de santé ? », 21/04/2020

Fonds de solidarité et de proximité pour les commerçants, artisans et associations

Fonds de soutien d’urgence régional aux entreprises

Fonds de soutien d’urgence régional aux associations

Consultante Media pour BORDEAUX Business, j'aime l'économie, la stratégie, le business. Je cherche à comprendre le jeu d'acteurs sur Bordeaux, les enjeux, les enchevêtrements qui font la complexité de paysage économique de la région bordelaise.

X
%d blogueurs aiment cette page :