foire internationale de bordeaux automne 2021 édition exceptionnelle

Foire Internationale de Bordeaux, une édition 2021 exceptionnelle

Dernière mise à jour:

La Foire Internationale de Bordeaux s’apprête à rouvrir ses portes du 6 au 14 novembre 2021. Après un an et demi de reports successifs à cause de la crise sanitaire, le salon grand public historique revient avec des animations grandioses. De quoi récompenser enfin le travail des équipes suite à des mois de rebondissements. Pour nous parler de cette édition exceptionnelle, ainsi que des challenge d’un tel événement, BORDEAUX Business s’est entretenu avec Fabienne LE SCORNEC. Directrice des salons grands publics pour Congrès et Expositions de Bordeaux depuis 3 ans, elle nous raconte les défis de l’événementiel, secteur à la fois très stratégique et opérationnel.

fabienne le scornec CEB congrès expositions bordeaux
Fabienne LE SCORNEC, directrice salons grand public pour CEB, directrice de la Foire Internationale de Bordeaux

Covid-19, coup dur pour les équipes de la Foire Internationale de Bordeaux

En temps normal, la Foire Internationale de Bordeaux se tient en mai, au début du printemps. Ainsi, avec l’annonce du confinement en mars 2020, le salon s’est vu annulé au dernier moment, après près d’un an d’organisation. Une situation vécue par tous, particulièrement compliquée dans l’événementiel.

Financièrement, CEB a pu garder la tête hors de l’eau grâce aux aides de l’Etat. En revanche, la gestion de l’humain s’est révélée plus difficile. Malgré le confinement, la direction générale s’est attachée à garder le maximum de contact avec les équipes, pour les tenir informées. Comme de nombreuses entreprises, CEB a rapidement cherché à reprendre le travail en équipant les salariés pour leur permettre de travailler à domicile dans de bonnes conditions. Actuellement, ils oscillent entre travail au bureau et télétravail. La Foire Internationale de Bordeaux sera donc le premier salon grand public de Congrès et Expositions de Bordeaux a se tenir depuis de longs mois. Un aboutissement et un soulagement pour des professionnels qui ont fait leur possible pour organiser une édition covid-compatible. Mais aussi pour les visiteurs, avides de sorties originales.

Fabienne LE SCORNEC explique que, dans le cas de la Foire Internationale de Bordeaux, les exposants se sont montrés très compréhensifs. L’humain s’avère d’autant plus important que la Foire regroupe depuis des décennies des exposants fidèles. Elle entretient donc un lien avec chacun d’entre eux, s’attachant à délivrer les informations en toute transparence et avec le plus d’anticipation possible. Congrès et Expositions de Bordeaux a en outre œuvré à ne pas faire porter le risque financier sur leurs clients. Malgré les grosses sommes en jeu, la Foire a ainsi donné le choix à ses exposants soit de les rembourser, soit de conserver leurs acomptes pour la prochaine édition.

rencontre exposants visiteurs foire internationale de bordeaux
Stand exposant de la Foire Internationale de Bordeaux – Crédit photo : Congrès et Expositions de Bordeaux

Foire Internationale de Bordeaux, un format d’automne opportun

L’édition 2021 de la Foire Internationale de Bordeaux se heurte bien entendu aux inquiétudes cristallisées par un an et demi d’annulations, de confinement et de restrictions sanitaires. Selon Fabienne LE SCORNEC, le public aspire à retrouver un semblant de vie normale et a envie de ressortir après des mois compliqués, privés de sorties. En outre, le choix des dates de la Foire, ainsi que le programme, devraient permettre de convaincre un maximum de visiteurs.

Pour la première fois, la Foire Internationale de Bordeaux se déroulera en automne. Contrairement à l’événement traditionnel de mai, cette édition sera complètement indoor, en novembre. Se tenant juste après les vacances scolaires de la Toussaint, la Foire s’assure ainsi de la disponibilité de son public. Par ailleurs, sur les 9 jours de Foire, 6 se trouveront sur un week-end, grâce au pont du 11 novembre. Parfait pour préparer ses achats de Noël !

C’est donc une grande nouveauté pour cet événement qui s’adapte aux saisons. Depuis 100 ans, elle se fait le rendez-vous des girondins en mai, en même temps que le salon de l’agriculture. L’édition de novembre devrait donc rester totalement exceptionnelle et pourrait bien marquer les esprits grâce à un programme particulièrement qualitatif.

Un programme haut en couleurs pour marquer l’événement

Les visiteurs y retrouveront bien entendu tous les secteurs marchands habituels. En complément, la Foire accueillera de nombreuses animations et une exposition muséale inédite. Parmi les animations, le village des sports pour s’essayer à plus de 45 disciplines et s’amuser en famille. Machine à balle de ping pong, baptême de plongée, simulateur de deltaplane, surf, golf…

Mais c’est pour l’exposition que la Foire s’offre des pièces remarquables : le trésor de Toutankhamon. Pour l’occasion, les artisans du musée du Caire ont reconstitué pendant 6 ans plus de 1000 répliques autour du pharaon, dans les matériaux d’origine et à taille réelle. Il s’agira de la première exposition de ce genre en Europe.

En outre, la Foire Internationale de Bordeaux conserve sa dimension festive grâce à ses déambulations, danseurs, musiciens, magiciens, jongleurs… De quoi satisfaire la curiosité de toutes les générations et toutes les envies.

pavillon international FIB foire internationale bordeaux
Pavillon international de la FIB – Crédit photo : Congrès et Expositions de Bordeaux

Des visiteurs de tous horizons pour une Foire aux multiples facettes

De part la grande variété de son programme, la qualité et la variété de ses exposants, la Foire Internationale de Bordeaux attire des visiteurs particulièrement divers.

Il y a ceux qui ont un projet : acheter une piscine, une cheminée, une cuisine… Ils profitent que les offres soient rassemblées en un seul et même lieu pour échanger avec les vendeurs, vérifier la fiabilité des produits, comparer les offres… Ensuite, il y a ceux qui viennent en famille pour se divertir, passer un bon moment, manger, aller voir une exposition de qualité, essayer des sports. La Foire est une excellente sortie pour tous les âges, très ludique et festive avec les bandas qui défilent. Enfin, il y a les opportunistes qui se rendent à la Foire pour passer un bon moment, découvrir des produits, des idées cadeaux… Et qui se laissent tenter par une multitude de choses.

Fabienne LE SCORNEC, directrice des salons grand public

La très large majorité des visiteurs de la Foire vient de la Gironde. Plus précisément, 83% y vivent. 55% d’entre eux viennent même de Bordeaux métropole. La Foire Internationale de Bordeaux a donc une renommée très locale, construite au cours des décennies. Toutefois, loin d’être figée dans le marbre, son contenu a largement évolué pour s’adapter à la demande.

Il y a encore quelques décennies, la Foire exposait des engins agricoles sur 40 000 m². Elle comptait aussi beaucoup moins d’animations. Mais elle a toujours été très festive, avec une ambiance bon enfant. Elle conserve chaque année son ADN très populaire. Tout le monde se mélange et n’a pour but que de passer un bon moment. Pour beaucoup, c’est une madeleine de Proust.

Fabienne LE SCORNEC

Pour CEB, la Foire est l’événement grand public. Les gens viennent et reviennent. Les autres découvrent. Une curiosité accessible à moindre prix qui rencontre chaque année son public puisque le temps moyen de visite sur le salon s’élève à pas moins de 4 heures.

Organiser la Foire Internationale de Bordeaux, un vaste chantier

La Foire Internationale de Bordeaux accueille chaque année environ 180 000 personnes sur une dizaine de jours. Ainsi que des exposants sur 110 000 m² de parc. Pour organiser un tel événement, Fabienne LE SCORNEC pilote les opérations et s’appuie sur plusieurs équipes qui donnent corps au projet. 

Une équipe commerciale qui se charge de vendre les stands aux exposants ; du personnel au marketing et à la communication pour faire la promotion de l’événement auprès des exposants, des visiteurs et des partenaires ; une équipe animation qui fait des propositions d’activités compte tenu des spécificités de la Foire et de son public familial ; et une équipe logistique qui gère toute la mise en oeuvre, de l’installation des moquettes et des stands, à la billetterie, en passant par les agents de sécurité et de contrôle, les premiers secours…

animations divertissements foire internationale de bordeaux
Animations et divertissement – Crédit photo : Congrès et Expositions de Bordeaux

Pour trouver son équilibre économique, la Foire Internationale de Bordeaux repose sur deux sources de financement. Ainsi, la commercialisation de stands représente la majeure partie du chiffre d’affaires. La billetterie, le reste. Côté charges, les sources sont en revanche beaucoup plus diverses.  Par exemple, l’installation des stands, la gestion de la billetterie, les cloisons, les spots, l’électricité, l’eau, la climatisation, les prestataires de sécurité, ou encore le personnel au guichet représentent 60 % des coûts d’organisation du salon. 25 % du budget est aussi consacré à la communication pour promouvoir l’événement. A destination des exposants en amont, puis des visiteurs. Enfin, 15 % des dépenses reviennent aux animations et à l’exposition éphémère.

Le CEB est tenu à un objectif de rentabilité. L’exploitation des lieux est une délégation de services publics remise en jeu tous les 15 ans. N’étant pas subventionné, il se doit d’organiser des événements rentables. De quoi pousser à redoubler d’efforts et de créativité pour attirer toujours plus de public et organiser des événements de qualité.

Les challenges de la Foire, entre impératifs économiques et attractivité

En 2021, en plus de la Foire Internationale de Bordeaux organisée en automne, les équipes préparent l’édition 2022, de retour en mai. Ainsi, elle travaille sur les deux événements en même temps.

Heureusement, nous avons pu raccourcir les délais pour la reprise. Nous avons plusieurs fois reporté l’événement donc on ne partait pas d’une feuille blanche. Il n’empêche que plutôt qu’un an, nous n’avons que 7 mois pour organiser la Foire de mai 2022.

Fabienne LE SCORNEC

Malgré ces reports successifs et la Foire 2022, le CEB a tenu à conserver le format exceptionnel de novembre. Une opportunité de reprendre le business aussi bien pour l’événementiel que pour les exposants. 

Et face aux modes de consommation qui évoluent, notamment avec la concurrence du digital, le défi reste de proposer un événement qui donne envie au public de se retrouver physiquement. Pouvoir « voir en vrai », toucher, goûter, sentir, tester et profiter d’une ambiance divertissante tout en faisant son shopping, en seul et même lieu, c’est ce qui fait que la Foire reste la Foire ! 

Source

Entretien avec Fabienne LE SCORNEC, directrice salons grand public à CEB, du mardi 31 août 2021

Abonnez-vous à la Newsletter

X