geev dons solidarité étudiants

Geev, les dons entre particulier pour aider les étudiants

Dernière mise à jour:

L’application Geev possède comme but premier de favoriser les comportements solidaires et éthiques. Le concept permet ainsi de donner et de récupérer facilement des objets et de la nourriture autour de chez soi. En effet, le processus est simple, il suffit de poster une annonce puis de discuter avec les “Geevers” pour convenir d’un lieu de rencontre pour procéder au don. Cela permet ainsi à la fois de faire une bonne action pour son prochain mais également de ne pas jeter des objets dont vous ne vous servez plus. Dans le contexte de crise sanitaire, les étudiants font partie des plus touchés. Ainsi, Geev a permis d’apporter une solution à ces étudiants en situation de précarité alimentaire notamment. Néanmoins, les étudiants sont également en situation de précarité professionnelle

Geev, l’application de référence en termes de dons de nourritures et objets

Geev est une application créée en 2017 par Hakim Baka et Florian Blanc. Elle a pour objectif de favoriser le don et la récupération d’objets et de nourriture entre particuliers. Cela permet alors aux “Geevers” de récupérer ou de donner des objets ou de la nourriture près de chez eux. Ce processus est facile, ludique, éthique et éco-responsable. Le concept de l’application permet ainsi aux particuliers de donner une seconde vie à leurs objets dont ils ne se servent plus. En effet, l’application Geev a permis de donner une seconde vie à plus de 6 millions de produits. S’ajoute à cela le fait d’aider les personnes dans le besoin, n’ayant pas forcément les moyens d’acheter les objets qu’ils peuvent trouver sur l’application. Possédant désormais 2,5 millions d’utilisateurs, l’application est présente en France et au Canada. Ses prochains projets sont d’étendre Geev à l’international afin de démocratiser les dons entre particuliers.

geev application dons solidaire
Hakim Baka et Florian Blanc, fondateurs de la plateforme Geev.

Dans un contexte de Covid-19, la plateforme a enregistré une augmentation des dons de plus de 104% depuis mars 2020. Un climat de solidarité s’est instauré durablement pour venir en aide aux personnes en situation de précarité. C’est notamment le cas des étudiants, faisant face à l’isolement, la perte de lien mais également la réduction de leur budget notamment pour s’alimenter. En effet, cela est notamment dû à la mise à l’arrêt de leurs activités rémunérées notamment durant les confinements. De plus, le secteur de la restauration étant totalement suspendu, et également principal secteur de job étudiant, certains étudiants n’ont pas eu l’opportunité de trouver un autre emploi. Ainsi, pour 56% des étudiants, ce sont principalement les dépenses alimentaires qui sont sources de problèmes financiers. C’est donc dans ce contexte qu’entre en scène Geev, afin d’apporter soutien et solutions à ces étudiants. 

Entraide, éthique et formation, la place des entreprises dans la crise sanitaire

La crise sanitaire a ainsi créé de véritables manques à gagner tant du côté employeur que du côté des étudiants actifs. En effet, les entreprises ont vu leur activité baisser à cause des différents confinements mais également des fermetures des frontières internationales. Certaines entreprises se sont ainsi retrouvées dans des situations financières difficiles les obligeant à licencier ou à mettre la clé sous la porte. Cela a ainsi créé une réticence quant à l’emploi, et notamment à l’emploi des jeunes. Ainsi, c’est dans cette optique qu’un volet du Plan de relance annoncé par le Gouvernement est consacré à l’insertion des jeunes sur le marché du travail. Cela permettra ainsi de favoriser la relance de l’activité économique. En effet, des moyens conséquents sont ainsi mis en place. Aides financières, aides à l’embauche pour les entreprises, formations, tout autant de leviers mobilisés pour favoriser l’insertion professionnelle.

Récemment, le hashtag #SauvonsNosAlterants a été lancé par une cinquantaine d’agences de communication. Elles se sont ainsi mobilisés en faveur du recrutement d’alternants dans un contexte d’embauche compliqué pour les jeunes. Ces agences s’engagent ainsi à embaucher un alternant de plus dans leurs services. En effet, à ce stade de l’année, si les étudiants en recherche d’alternance ne parviennent pas à en trouver une, ils s’exposent à plusieurs risques. En effet, les aides de l’Etat à destination des alternants arrivent à échéance le 28 février 2021. Ainsi, ils devront alors payer leur formation s’ils en ont les moyens, ou seront dans l’obligation de quitter leur formation. La mobilisation de ces agences de communication est ainsi un mouvement solidaire conséquent. Il permet aux étudiants de sortir la tête de l’eau et ainsi de sauver leur avenir.

Sources : 

Le don entre particuliers, une solution alternative pour lutter contre la précarité étudiante, Geev, communiqué du 12 février 2021

La vie étudiante Au temps de la pandémie de coviD-19 : incertitudes, transformations et fragilités, OVE, septembre 2020

#SauvonsNosAlternants, Twitter

Plus d'articles
franchise-temporis-bordeaux-business
Opportunité Business : Temporis, un réseau de franchises proactif
X