Good France célèbre l’art gastronomique français dans le monde

L'initiative Good France célèbre la gastronomie française

Good France célèbre l’art gastronomique français dans le monde

La gastronomie française est connu partout dans le monde, et les lieux de restauration où l’art culinaire français se partage sont devenus synonymes de haute gastronomie et vitrine de notre art de vivre. Au travers de l’initiative Good France, il s’agit de faire de cet avantage un fer de lance au développement de l’industrie touristique qui, malgré sa bonne santé insolente (la France est la première destination touristique au monde), fait face à plus en plus de concurrence.

Good France fête la gastronomie française

Le 21 mars 2018 s’est tenu le grand rendez-vous annuel de Good France. Initié par le Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères, ainsi que par le Chef Alain Ducasse, Good France ambitionne de faire rayonner la gastronomie française tout autour du monde. En quoi consiste donc cet événement ? Le mercredi 21 mars, 3000 restaurant dans le Monde, dont 1300 en France, ont proposé un menu typiquement français, avec un plat qui rend hommage au grand Chef cuisinier Paul Bocuse. Cette année, le menu mettait à l’honneur la Région Nouvelle-Aquitaine, qui concentre la richesse culinaire française connu dans le monde entier.

Classique ou moderne, il n’y a qu’une seule cuisine… la bonne. – Paul Bocuse

Depuis 2015 Good France fait rayonner la gastronomie française à travers les cinq continents. La première année, un millier de restaurants et participants se sont inscrits à l’événement, pour aujourd’hui compter plus de 3000 restaurants. L’ambition du gouvernement est d’atteindre 10 000 participants dans un avenir proche. Cet objectif est vu avec confiance, tant le nombre de participants croît chaque année.

Une 4ème édition qui met à l’honneur la Nouvelle-Aquitaine

Depuis l’accession de Jean-Yves le Drian au poste de Ministre de l’Europe et des Affaires Etrangères, l’initiative Good France met à l’honneur chaque année une région française. En 2018 donc, c’est la région Nouvelle Aquitaine qui a été mise en avant à travers les plats proposés par les chefs cuisinier.

En effet, la Région Nouvelle-Aquitaine héberge sur son territoire bon nombre de plats gastronomiques qui rayonnent internationalement. On peut citer bien évidemment le vin de Bordeaux qui pèse environ 2 milliards d’euros à l’international, la truffe, ou encore le marché du foie gras, qui connait certes des fluctuations à l’international, mais qui reste un plat emblématique de la cuisine française. La Région Nouvelle Aquitaine peut aussi se réjouir de sa grande façade atlantique, encore partiellement préservé, aux produits maritimes de grande qualité. En effet, les plats à bases d’huîtres, de moules, ou autres fruits de mer, garnissent les tables gastronomiques.

Parler de cuisine – de cuisine française – c’est parler de joie de vivre, de légèreté, d’optimisme et de plaisir, des idées tout à fait centrales pour l’image de la Destination France. – Alain Ducasse

La gastronomie française en tant que pilier de l’économie touristique

L’initiative Good France porte une autre ambition, celle d’entretenir l’attrait gastronomique qui attire les touristes dans l’hexagone. La myriade de restaurants français à travers le monde sont une vitrine admirable pour le développement du secteur touristique en France. Première destination mondiale, le pays de Molière souhaite donc s’appuyer sur un atout majeur , sa gastronomie, entrée au patrimoine immatériel de l’UNESCO en 2010.

En effet, un tiers des touristes étrangers se disent attirés par la France grâce à sa gastronomie. L’année dernière, se sont près de 89 millions de touristes qui ont visité la France, dont environ 63 millions d’Européens, soit une augmentation de 5% par rapport à 2016, générant 8% du PIB national. Le tourisme est  donc une source de revenus vitale pour la France, avec une consommation touristique intérieure est estimé à 160 milliards d’euros. Ces chiffres comprennent l’hébergement, le transport et bien évidemment la restauration, un secteur qui emploi près de 1,3 millions de Français.

 

Forte d’une image mondiale prestigieuse et d’un réseau de restaurants français bien implanté à travers le globe, la France continue de mettre en avant son art culinaire raffiné et convivial. Elle semble donc avoir trouvé une nouvelle carte dans sa stratégie de Soft-power : la gastronomie.

 

Yoann Saget
Bordeaux Business

Sources :

Communiqué de presse

Ambassade de France

 

Aucun commentaire

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X