groupe senior habitat partagé colocation

Habitat partagé, l’alternative conviviale à la maison de retraite

L’habitat partagé est en plein développement en France. Pour les seniors, il se présente comme un modèle hybride entre la vie au domicile historique et la maison de retraite. Ainsi, les habitats inclusifs rejoignent la démarche pour une meilleure autonomie des personnes âgées, comme de celles en situation de handicap. En janvier 2020, Pessac accueille l’ouverture du premier habitat partagé Domani. Un concept qui trouve sa source dans les modèles précurseurs de co-habitat senior aux Pays-Bas et en Allemagne. Impulsé par une ambition nationale et soutenu en local par le département de la Gironde, l’habitat inclusif pourrait bien devenir un nouveau standard pour le bien-vieillir.

Rapport Piveteau-Wolfrom, développer un nouveau modèle d’habitat inclusif

Publié en juin 2020, le rapport Piveteau-Wolfrom sur l’habitat inclusif confirme la tendance de fonds observée à l’international sur le besoin d’un nouveau modèle pour l’habitat senior. Ainsi, il estime que pas moins de 140 000 nouveaux logements inclusifs seront nécessaires d’ici 2030.

Pour produire ce rapport, Denis Piveteau, Conseiller d’Etat, et M. Jacques Wolfrom, Président du comité exécutif du groupe Arcade ont fait appel aux différentes parties prenantes. Conseils départementaux, associations, professionnels du médico-social, de la construction, du logement et de l’aménagement du territoire, ainsi que porteurs d’initiatives d’habitat inclusif déjà en place sur certains territoires ont contribué à dresser la liste des actions à mener.

Aussi, ils ont relevé douze freins principaux au développement de l’habitat “Accompagné, Partagé et Inséré dans la vie locale” (API). Pour chacun, le comité s’est attaché à faire des propositions d’actions concrètes pour y remédier. L’ensemble cherche à permettre de “vivre chez soi sans être seul”. Pour cela, le rapport promeut la construction de logements ordinaires aménagés, regroupés en unités de petite taille, proposant solidarité, services, sécurité, et emplacement bien desservi.

Parmi les actions prévues, on retrouve : la mise en place d’un fonds territorial d’investissement dans le logement API ; la majoration de l’APL comme en logement-foyer ; l’utilisation de l’habitat partagé pour transformer l’offre médico-sociale ; ou encore, l’impulsion nationale, notamment via la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie.

Gironde, le programme “Territoire 100% inclusif” pour l’habitat partagé

Au-delà des ambitions étatiques, les institutions locales pèsent lourd dans la mise en place de solutions d’habitat partagé. En la matière, le département de la Gironde s’illustre avec son programme « Territoire 100% inclusif » depuis 2019. Lequel prévoit un Plan d’accès départemental dédié à l’habitat inclusif.

habitat partagé senior compagnie domani
La Gironde développe l’habitat inclusif pour le bien-vieillir et le renouveau des offres de services seniors.

Il permet de prendre la mesure des actions de la Gironde pour améliorer la qualité de vie tant des seniors que des personnes en situation de handicap. Avec les acteurs de référence, comme la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH), le département travaille à simplifier et moderniser l’accès aux solutions adaptées. De même, il s’attache à repenser les conditions de construction des politiques publiques. Ainsi, la démarche générale consiste à fluidifier les parcours et impulser la transformation de l’offre de services.

La feuille de route “Territoire 100% inclusif” comporte différents axes, dont un sur l’habitat social. Au programme, l’accès à un chez soi choisi. Il promet alors des actions concrètes pour accéder à un mode de vie en milieu ordinaire dans un logement adapté ; adapter l’offre médico-sociale à la vie quotidienne ; découvrir des lieux de vie différents en toute sécurité; et participer à la vie de la cité quel que soit le mode de vie.

Un premier habitat inclusif à Pessac avec Domani

Stimulé par ces initiatives institutionnelles, les offres d’habitat partagé sur le territoire commencent à se multiplier. Ainsi, Domani inaugure fin janvier 2021 son premier habitat. Situé à Pessac, il n’est que le premier d’une dizaine de projets en cours rien que dans le Sud-Ouest.

Pour nous, l’inclusion de nos aînés au cœur de la ville est fondamentale. En effet, c’est ce qui permet d’entretenir le lien social en facilitant la visite des proches et en s’intégrant au réseau d’initiatives locales pour le bien-vieillir.

Oscar LUSTIN et Jean DE MIRAMON, fondateurs de Domani

La résidence de Pessac fait figure de modèle pour l’habitat inclusif. Plus qu’un bailleur, Domani propose tout un projet de vie, s’appuyant sur des professionnels du bien vieillir. Ainsi, Domani apporte à ses résidents des services complémentaires comme des aides à la personne, des médecins gériatres, des infirmiers. Mais aussi des relations avec des associations de quartier ou encore des clubs seniors.

couple senior habitat inclusif residence senior domani pessac
Domani, l’habitat partagé au cœur de la vie locale pour l’autonomie des seniors.

Au-delà des prestations même pour les résidents, Domani a tenu à choisir un emplacement stratégique pour faciliter l’autonomie des seniors. La résidence se situe donc au pied de la station Gare Pessac Alouette (tram B). En tramway, les seniors peuvent se rendre facilement dans le centre de Pessac et de Bordeaux, ainsi que dans les commerces de proximité. En train, il suffit de 40 minutes pour rejoindre le Bassin d’Arcachon. De même, les hôpitaux Haut Lévêque et Arnozan sont à portée de main.

Domani, une offre senior pour le bien-vieillir

Domani, comme les autres initiatives pour l’habitat partagé, permet d’ouvrir les perspectives pour les seniors. Là où les solutions classiques consistent soit à rester chez soi malgré une forte perte d’autonomie, soit à être placé en maison de retraite ou EHPAD, ces nouvelles offres senior permettent de rendre leurs places aux aînés dans la société.

Nous voulons créer une petite communauté qui préserve la dignité des personnes âgées malgré la perte d’autonomie.

Oscar LUSTIN et Jean DE MIRAMON

En outre, ces formes alternatives, contrairement aux idées reçues, ne concernent pas une élite en mesure de payer cher un loyer. En réalité, le tarif est similaire aux offres classiques et rentrent dans les dispositifs pris en charge. Pour cause, le concept du domicile partagé permet de mutualiser une aide à domicile très exhaustive, en plus d’entretenir la vie sociale et de lutter contre l’isolement.

Ainsi, chez Domani, les repas sont préparés sur place avec des produits frais, en phase avec les recommandations nutrition santé ; l’aide apportée s’adapte aux besoins : ménage, linge, aide au lever… ; et une veille de nuit est assurée. Une façon de vieillir chez soi sereinement.

Sources

  1. Remise du rapport sur l’habitat inclusif”, Gouvernement français, communiqué de presse 26 juin 2020
  2. La Gironde, territoire 100% inclusif : la feuille de route”, Département de la Gironde, rapport du 29 mai 2019
  3. “Janvier 2021, Pessac : Ouverture d’une colocation entre seniors – Premier habitat inclusif personnes âgées en Gironde”, Domani, communiqué de presse du 6 janvier 2021
Abonnez-vous à la Newsletter

X