Halle Boca, l’élan du nouveau Paludate

Halle de Boca à Bordeaux, Paludate - Bordeaux business

Halle Boca, l’élan du nouveau Paludate

Après plus de 32 mois de chantier sur les anciens abattoirs de Bordeaux, le Parvis Corto Maltese situé à côté de la Maison de l’Économie Créative et de la Culture en Aquitaine (MECA) dont l’inauguration aura lieu à la fin de l’année 2018 poursuit sa mutation et son développement, avec l’ouverture prochaine en octobre 2018 de la Halle BOCA. Un projet de 18 200m² résolument tourné vers la croissance et l’attractivité de la Belle Endormie, qui suit les projets de construction déjà bien entamés depuis les deux dernières années.

La Hall Boca, un projet d’envergure

Réalisée par le groupe EIFFAGE IMMOBILIER et HALLE DEBAT PONSAN, la Halle BOCA a pour vocation d’accueillir des commerces, des services pratiques et différents espaces de restauration sur près de 6800m². Parmi les prochaines arrivées, celle de la chaîne de restauration allemande Vapiano, qui propose une cuisine italienne pour sa première implantation bordelaise – 19 enseignes sont déjà présentes dans l’Hexagone, l’Indiana Café, une chaîne de restauration américano-mexicaine présente en France uniquement en région parisienne, ou encore Le Garde Manger, épicerie fine qui propose un service de restauration rapide, seconde enseigne bordelaise.

Seulement, la Halle BOCA n’est pas vouée à être uniquement le fief des commerces et des enseignes de restauration. En effet, la Halle compte aussi 10 513m² qui sont habilités pour le futur centre d’affaires du quartier, des bureaux qui commencent déjà à trouver preneur. Ainsi, parmi les premiers signataires, on retrouve AG2R La Mondiale, un organisme français de protection sociale et patrimoniale qui y transfère son siège régional et y ouvre une agence, Cordier qui est une filiale du groupe coopératif agricole français In Vivo, ou encore MACIF Direct, l’une des principales compagnies d’assurances du pays.  

Enfin, la Halle va recevoir un hôtel 4* sur 4900m² sous la marque Garden Hilton Inn. L’établissement de 166 chambres proposera sur neuf niveaux hébergements, des salles de séminaires et un restaurant. Le quartier de Paludate est plutôt connu pour sa vie nocturne, bien qu’il devienne un lieu fréquenté en journée, ce qui peut être une belle opportunité pour la Halle BOCA, au même titre que la MECA qui jouit d’un emplacement en front de la Garonne, ce qui la rend visible depuis la rive droite. Il existe ainsi une certaine complémentarité entre la Halle et ce futur acteur dans la promotion de l’Art Contemporain, qui abritera notamment le FRAC (le Fonds Régional d’Art Contemporain), une salle de diffusion de spectacles ainsi que des salles de conférences et un restaurant. Ce projet est le vecteur de formidables opportunités de rayonnement du quartier, à travers la région, mais aussi de la région à l’échelle nationale, pour attirer de nouvelles entreprises dans un environnement qui se développe déjà rapidement depuis l’attribution du label French Tech en 2014.

Quartiers en mutation et attractivité

Le développement du parvis Corto Maltese suit les mutations déjà commencées dans d’autres quartiers de Bordeaux. Le Quartier Euratlantique, à proximité directe de la Halle BOCA et de la Gare Saint Jean représente 43 000m² de construction dont 31 500m² de bureaux et commerces, affirmant sa volonté de représenter le Bordeaux de demain, respectueux de l’environnement. En effet, au coeur de ce quartier, deux immeubles en bois, Hypérion et Silva, du haut de leurs 50 mètres, deviennent les plus hautes constructions de bois de France, avec des bureaux et des logements. De grands groupes, comme la Caisse d’Épargne, ont aussi investi le Quai de Paludate, car il leur est plus facile d’installer des bureaux là où l’espace est plus important et la qualité de travail meilleure. De plus, ces nouveaux locaux sont aussi à l’origine de l’arrivée de grandes entreprises à l’instar d’OVH, Betclic ou encore Ubisoft, qui peuvent installer leurs équipes à Bordeaux, considérée comme la ville de Business par excellence, grâce à la mutation des Bassins à Flot qui offrent de nombreux bureaux. Le développement a lieu aussi sur la rive droite de Bordeaux, notamment avec Brazza qui s’offre une seconde jeunesse. Nouveaux services de proximité, logements modernisés, centre de formation pour l’artisanat… tout est employé pour attirer les entreprises vers Bordeaux.

 

Face à une évolution constante de la ville et à la modernisation de ses différents quartiers, Bordeaux est devenue depuis quelques années une destination de choix pour une grande partie des entreprises. Labellisée French Tech en 2014, reliée à Paris en deux heures et quatre minutes par la Ligne à Grande Vitesse depuis juillet 2017, Bordeaux a toutes les cartes en main pour devenir le nouvel Eldorado des entreprises, et les projets de construction continuent encore, avec le projet de construction du pont Simone Veil, reliant Bègles à Floirac, pour une livraison prévue à l’horizon 2023…

 

Audrey Kozaczka – Bordeaux Business

SOURCES :

Communiqué de presse du 5 juillet 2018

Bordeaux Euratlantique – La Halle Boca

 

Aucun commentaire

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X