holiseum cybersécurité administrations enjeux

Holiseum, au coeur de la cybersécurité

Dernière mise à jour:

La société Holiseum est spécialisée en cybersécurité. Ainsi, depuis 2018, elle accompagne les entreprises dans le diagnostic et la mise en place de solutions afin de se protéger face à des cyberattaques. En effet, ces attaques sont de plus en plus récurrentes et les appréhender devient nécessaire. Source d’anxiété pour un grand nombre de professionnels et dirigeants, le but de Holiseum est ainsi de les aider à déployer de réelles stratégies de cybersécurité. La protection des données est obligatoire, notamment pour les collectivités locales. Ainsi, la société Holiseum propose le premier “Tir à blanc Ransomware”. Essentiel dans la lutte contre les rançongiciels, il a pour but de simuler une attaque malfaisante et ainsi déterminer où sont les failles dans le système.

La cybersécurité est en effet un sujet plus que préoccupant notamment avec l’évolution constante de la technologie. Tout étant dirigés par la technologie et le numérique, les cyberattaques peuvent donc toucher tous les domaines et faire des dégâts majeurs.

Holiseum, sa solution pour les collectivités locales

Holiseum, société de conseil, de formation et de service en cybersécurité a été créée en 2018. Ayant réellement débuté en 2015 par le biais d’une initiative entrepreneuriale, les fondateurs avaient mis en place un dispositif de cyberdéfense complet pour un grand groupe industriel. Spécialisée dans la cybersécurité, elle accompagne les entreprises dans la stratégie à mettre en place. Ainsi, elle aide à analyser et appréhender les risques par une approche dite holistique. Autrement dit, elle adopte une approche globale et de ce fait intervient sur l’ensemble de la chaîne de valeurs de la cybersécurité. Holiseum est également à l’origine de la production de Cyber Vox. En effet, c’est une web-série ayant pour but d’éduquer et d’informer le grand public et les professionnels sur les risques des cyberattaques. En effet, les cyberattaques peuvent être de grandes menaces pour les entreprises mal préparées et mal protégées. 

L’expert en cybersécurité a ainsi proposé une nouvelle brique en cybersécurité afin de répondre aux enjeux des collectivités. En effet, elle lance le premier “Tir à blanc Ransomware”. Il a pour but de lutter efficacement contre les rançongiciels dans les administrations. Les rançongiciels sont des logiciels malveillants extorquant des données personnelles. Ainsi, c’est un véritable fléau pour les administrations qui ont connu ces derniers mois des attaques ayant un impact paralysant. L’outil développé par Holiseum a pour but d’obtenir un diagnostic précis afin de déterminer le niveau d’exposition des administrations. Holiseum simule alors l’intrusion et la propagation d’un ransomware afin de tester les défenses de l’organisation. Cela permet d’évaluer la menace et ainsi de l’anticiper par la suite en ciblant les actions à mettre en place en termes de cybersécurité. Ainsi, cela permet de prioriser les vulnérabilités et proposer des solutions adaptées.

Le télétravail massif, une faille dans la cybersécurité

La cybersécurité consiste à élaborer des stratégies et des outils pour favoriser la protection des données sur le web. Dans une société dans laquelle le numérique grandit un peu plus chaque jour, les cyberattaques sont récurrentes. En effet, dans une ère où le numérique est présent partout, l’exposition aux attaques malveillantes est de ce fait intense. La protection des données touche autant les données personnelles, que les données médicales ou encore les paiements en ligne.

De plus, la crise sanitaire de la Covid-19 n’a rien arrangé. En effet, l’accroissement du nombre de télétravailleurs à constituer une cible supplémentaire pour les hackers. Ainsi, les entreprises étant obligées de se délocaliser de leurs serveurs et de leur connexion sécurisée laissent entrevoir de potentielles failles. Pour contrer ces risques de cybermenaces, les entreprises ont débloqué des coûts supplémentaires. Ainsi, selon une étude réalisée par Malwarebytes ayant sondé 200 professionnels, 24% des entreprises auraient des frais non prévus pour éviter tout risque de cyberattaques. Ces frais sont néanmoins obligatoires car ces brèches de sécurité peuvent être extrêmement pénalisantes pour les entreprises. A domicile, les salariés peuvent utiliser des connexions non sécurisées ou moins que celles mises en place au sein de l’entreprise. Ainsi, cela échappe à la sécurité de l’entreprise et peut créer des portes d’entrées vers des données confidentielles.

Pour certains spécialistes, il n’y aurait pas seulement une crise sanitaire mais également une crise informatique.

Sources : 

Holiseum vise les Collectivités Locales avec le premier « Tir à Blanc de Ransomware », Holiseum, communiqué du 8 février 2021

Enduring from home COVID-19’s impact on business security, Malwarebytes, 2020

Abonnez-vous à la Newsletter

X