îles paul ricard emploi saisonnier

Îles Paul Ricard, un vent d’espoir pour la saison 2021

Dernière mise à jour:

Les îles Paul Ricard ambitionnent d’embaucher 300 personnes pour la saison 2021. Malgré la crise de la COVID-19, les îles des Embiez et de Bendor, en tant qu’acteurs de l’économie touristique du Var, ne se laissent pas abattre. En effet, elles préfèrent voir au-delà des obstacles et anticipent la saison 2021 avec un brin de positivité. Elles lancent d’ores et déjà une campagne de recrutement. Ainsi, plus de 300 postes sont à pourvoir pour les saisonniers. Ces derniers sont particulièrement touchés par la crise sanitaire. Aujourd’hui, les travailleurs saisonniers du tourisme peuvent se projeter. Ces derniers peuvent postuler sur le site internet des Îles Paul Ricard

L’impact de la crise sanitaire sur l’embauche 

En 2020, l’emploi a été dans tous ses états. En effet, l’arrivée de la COVID-19 a profondément impacté les recrutements sur tout le territoire suite à une baisse de l’activité économique. Par conséquent, les entreprises ont dû s’adapter et la réduction des embauches à été une première réponse. Les emplois temporaires et les contrats à durée déterminée ont particulièrement accusé le coup. Par exemple, au sortir du premier confinement, selon l’INSEE, sur la région Provence Alpes Côtes d’Azur, le recrutement a chuté de 9,1%. Toujours selon les chiffres de l’INSEE les régions les plus touchées par ce phénomène sont le Vaucluse, les Alpes-de-Haute-Provence et le Var. Dans le Var, une baisse de 10,3% est à déplorer. 

Il convient de noter que tous les types de contrats de travail ne subissent de la même façon par la crise sanitaire. Pendant le premier confinement, ce sont l’emploi intérimaire ainsi que les contrats à durée déterminée qui ont été le plus touchés. Il en va de même pour les secteurs d’activité. Ainsi, dans le Var, le secteur de l’hébergement-restauration a été le plus touché.

En effet, l’activité saisonnière et le tourisme portent ce secteur. Les lieux touristiques subissent de plein fouet les mesures de confinement. A quelques minutes de Bordeaux, le Bassin d’Arcachon subit aussi ces mesures au même titre que les Îles Paul Ricard. Suite à la fermeture des établissements, le secteur s’est stoppé. En mai 2020, l’emploi du secteur de l’hébergement-restauration a baissé de 31% dans la région. De plus, il faut également prendre en compte que tous les profils de travailleurs ne sont pas non plus égaux face à la crise.

Effectivement, si l’embauche recule sur les contrats de courte durée se sont les jeunes et les moins qualifiés qui subissent le non recrutement.  En effet, environ la moitié des concernés par le non recrutement auraient moins de 35 ans. Ainsi, pendant le premier confinement la baisse des déclarations préalables à l’embauche a chuté pour atteindre -74%. À la sortie du confinement, la reprise a été plutôt timide, en mai les chiffres étaient toujours négatifs avec -62%. En 2021, après un an de crise, les acteurs de l’économie veulent être optimistes surtout dans les régions à forte attractivité touristique. En ce sens, les Îles Paul Ricard essayent de se projeter pour soutenir l’emploi saisonnier et l’économie du Var. 

Îles Paul Ricard emploi été 2021 var
Les Îles Paul Ricard, offrent des emplois pour la saison 2021

Les Îles Paul Ricard optent pour l’anticipation 

Pour aller de l’avant les prévoient déjà leur campagne de recrutement pour la saison touristique. En ce début d’année, et comme chaque année, la saison se prépare. Et si le contexte n’est pas favorable, les Îles Paul Ricard, veulent être optimistes. Grace à l’île des Embiez et l’île de Bendor, la région espère attirer à nouveau les vacanciers. En effet, le lieu paradisiaque et propriété de l’industriel Paul Ricard, ne cherche qu’à rayonner et faire revivre l’économie. 

Pour cela, les îles cherchent des saisonniers. Les postes à pourvoir sont dans les domaines de l’hôtellerie, de la restauration mais il y a aussi des emplois de marins, d’agents portuaire, d’hôtesse d’accueil. Selon les postes, les profils recherchés diffèrent. Ainsi, il y a des possibilités pour les travailleurs, expérimenté, débutant, apprenant, diplômés ou non. Les Îles Paul Ricard n’oublient pas les étudiants. En effet, dans le contexte actuel, les Îles Paul Ricard souhaitent les valoriser pour leur faire acquérir de l’expérience. Des stages sont proposés et peuvent même aboutir à des contrats saisonniers pour la saison ou les suivantes. 

Ainsi, au-delà des ambitions et de la positivité de la campagne de recrutement, cette dernière offre de belles opportunités. D’autant plus que tout est fait pour favoriser les conditions de travail des futurs employés. En effet, les Îles Paul Ricard proposent plusieurs logements au personnel des deux îles. Pour tous ceux qui le souhaitent, les offres sont disponibles sur le site internet des îles dans la rubrique recrutement. Dans un contexte où se projeter plusieurs mois à l’avance est difficile surtout pour les contrats saisonniers, les Îles Paul Ricard offrent une vision optimiste et rassurante. Les maîtres mots qui soufflent un vent de légèreté : “Sea, work and fun !” 

Sources : 

“Les Îles Paul Ricard (Var) : plus de 300 postes à pourvoir pour la saison 2021” Iles Paul Ricard, Communiqué de presse, mardi 9 mars 2021 


Les employeurs face à la crise sanitaire : arrêt des embauches et recours à l’activité partielle” INSEE, ANALYSES PROVENCE-ALPES-CÔTE D’AZUR, No 85, Paru le  23/07/2020

Plus d'articles
Point S se positionne dans le marché de la réparation automobile
X