Bordeaux Business

BORDEAUX Business, accélérateur de Business…
Le Media des Entreprises & des Entrepreneurs

Contactez-nous :
  • Aucun produit dans le panier.

Innovation et Agriculture, sous le signe de la compétitivité

  /  BRÈVES   /  Innovation et Agriculture, sous le signe de la compétitivité
Agriculture champs innovation

Innovation et Agriculture, sous le signe de la compétitivité

L’innovation et l’agriculture sont deux secteurs qui semblaient totalement incompatibles. Mais aujourd’hui, les professionnels de ce secteur mettent tout en oeuvre pour améliorer et développer leurs services. Pour prendre l’aval sur la concurrence, ou pour continuer à aller vers un modèle plus abouti, l’agriculture et l’agroalimentaire évolue. En effet, le nombre d’exploitations individuelles en France a chuté, passant de 949 en 1988 à 278 en 2016. Dans la région bordelaise, ce secteur est particulièrement représenté par la viticulture, un symbole de la région. Il connaît une progression de son territoire, quand d’autres secteurs diminuent. 

Innovation et Agriculture, un effort à mettre en place pour rester compétitif

Depuis plusieurs années maintenant, le secteur de l’agriculture connaît une diminution progressive du nombre d’exploitations sur le territoire national. En cause, la compétitivité d’autres groupes basés à l’étranger qui pèse sur l’activité tricolore. Toutefois, la France reste très compétitive à l’échelle européenne, et est même la première nation agricole du continent. En effet, la France réalise 17% de la production agricole européenne, selon des données de 2019. Elle compte une production annuelle équivalente à 75,4 milliards d’euros, loin devant l’Allemagne (57 milliards d’euros) et l’Italie (56,6 milliards d’euros). La France est d’ailleurs portée par quelques secteurs comme l’agriculture porcine, ou les exploitations de volailles. Ces deux secteurs représentent par exemple une production respective de 240 milliers d’euros et 197 milliers d’euros. Les céréales occupent aussi une place importante dans l’économie tricolore, notamment le blé tendre. 

La viticulture est aussi très représentée en France, portée notamment par Bordeaux et ses vins. A l’échelle nationale, la viticulture représente pas moins de 29% des revenus de l’exploitation agricole française. Mêler innovation et agriculture est ainsi un objectif que se fixent de nombreux professionnels pour être encore plus compétitifs et développer leur secteur. Le tout en développant diverses innovations pour gagner en efficacité. Grâce aux financements, notamment avec la crise de la COVID-19, les agriculteurs peuvent bénéficier de meilleures conditions. Les innovations en termes de production influent aussi sur les techniques utilisées, ce qui peut aider à produire plus en meilleure qualité. L’innovation peut également aider à prévenir les risques et les évolutions du marché, particulièrement impacté par les aléas. Dans l’agriculture et l’agroalimentaire, le climat a alors d’importantes répercussions sur les récoltes et leur qualité. 

Se réinventer et évoluer vers un modèle plus équilibré

Il est possible d’allier innovation et agriculture pour atteindre ses objectifs et de parvenir à l’équilibre. Avec en ligne de mire la création de valeur, qui permet d’obtenir un taux de rentabilité supérieur à celui attendu pour couvrir les différents aléas. Mais pour les professionnels de l’agriculture et de l’agroalimentaire, l’objectif est surtout de pouvoir être efficace. Dans un environnement qui évolue constamment, où les opportunités vont et viennent, il est nécessaire de pouvoir s’engager dans une direction qui apporte du bénéfice. La concurrence, avec de nouveaux acteurs, l’évolution des comportements des consommateurs ou encore les aléas qui influent sur l’activité… Sont autant d’éléments imprévisibles qui peuvent faire évoluer du tout au tout l’activité des producteurs. Et cela aussi bien en région qu’à une échelle plus large. Il est donc indispensable de se réinventer et d’évoluer vers un modèle pérenne, et d’avoir cette vision à long terme. 

Ces secteurs qui évoluent ont aussi un impact sur le facteur humain. En effet, avec l’évolution du métier et de l’activité, les conditions et la charge de travail évoluent elles aussi. Avec le recours à des innovations qui facilitent le quotidien, les salariés de l’agriculture et de l’agroalimentaires sont plus efficaces. Le travail est moins pénible, et ainsi, contribue à l’épanouissement de l’entreprise et de ses équipes. Se tourner vers l’innovation dans l’agriculture demande donc de repenser totalement son fonctionnement. Mais surtout d’être en capacité d’évoluer et de s’adapter aux changements autour du métier, pour gagner en productivité. 

Sources : 

Conférence – Agrisudouest – Télécharger la présentation chiffrée – INRAE x Agrisudouest 

Revoir la conférence : Conférence AgriSudOuest

Consultante Media pour BORDEAUX Business. Apporter une analyse sur les grands événements business à Bordeaux me tient à cœur. Un travail de recherche intense, sur toutes les tendances du marché local. Avec BORDEAUX Business, je souhaite apporter aux entrepreneurs toutes les réponses pour évoluer sereinement, au gré de l'économie bordelaise.

X