Bordeaux Business

BORDEAUX Business, accélérateur de Business…
Le Media des Entreprises & des Entrepreneurs

Contactez-nous :
  • Aucun produit dans le panier.

Innovation et agriculture, pour l’avenir

  /  BRÈVES   /  Innovation et agriculture, pour l’avenir
Innovation dans l'agriculture BORDEAUX Business

Innovation et agriculture, pour l’avenir

L’innovation et l’agriculture semblent à première vue être deux termes complètement opposés. Mais l’activité agricole, traditionnelle, peut être combinée à la technologie et apporter des solutions pour l’avenir. Dans un contexte où l’environnement est au coeur des initiatives, il est nécessaire d’apporter des solutions allant dans cette direction. Dans le secteur agricole, la pénibilité de certaines tâches est elle aussi mise en avant. La France est en effet le premier pays agricole européen selon une étude de l’INSEE réalisée en 2018.

Un programme qui met en avant l’agriculture, face à des défis sociétaux primordiaux

C’est ainsi qu’est né le programme Européen DIVA, créé par Agri Sud-Ouest. Il a pour but de financer le déploiement d’innovations numériques dans le secteur agricole. Cela s’applique également pour l’agroalimentaire, l’environnement et les forêts. Cette volonté de développer un tel programme s’inscrit dans la dynamique d’Horizon 2020. Il s’agit d’un programme lancé par l’Union Européenne dédié à la recherche et à l’innovation. Il recentre avant tout les financements autour de trois piliers, trois priorités. L’excellence scientifique, la primauté industrielle, et la gestion des défis sociétaux, au coeur des débats. Afin de trouver des solutions à ces grands défis, Agri Sud-Ouest a lancé son second appel à projets pour le programme DIVA. Cet appel à projets, ouvert à 6 pays dont la France, a pour objectif d’apporter une dotation à tous les projets innovants pour le secteur agricole. 

Dans le cadre du programme, 255 projets ont été présentés, répartis entre la France, l’Espagne, la Grèce, l’Irlande, l’Italie et le Portugal. Seuls 68 projets ont été retenus, dont 25 pour la France. Une très belle performance, qui montre à quel point notre pays se montre à la pointe de l’innovation. Pour accompagner et soutenir les lauréats dans leur développement, le programme DIVA distribue une dotation totale d’1,4 millions d’euros. Cela permet aux entreprises de pouvoir financer leurs actions. Les lauréats tricolores ont donc reçu 465 000€, à utiliser sous forme de “chèque innovation”. Ils s’utilisent dans trois types d’actions : 

La maturation par le développement ou la réalisation d’études de marché.

La mise en place d’une démonstration de la solution en conditions réelles.

L’internationalisation de l’entreprise.

La région Nouvelle-Aquitaine s’illustre dans ce palmarès, avec 4 lauréats régionaux. Un résultat très prometteur, lorsque l’on voit le dynamisme local dans de nombreux secteurs.

L’innovation au service de l’agriculture régionale

La Nouvelle-Aquitaine est la première région agricole de France. Il s’agit également de la première région d’Europe en termes de surface. Elle fait également partie des régions les plus innovantes, avec le dynamisme incontestable de Bordeaux. La métropole, associée à ses vins à travers le monde attire des entreprises et des investisseurs prêts à développer de nouveaux concepts. En quelques années, elle s’est donc fait une place de choix sur la scène nationale, européenne, et internationale. Pour développer l’agroalimentaire et permettre de faire évoluer ce secteur, la région organise régulièrement des salons professionnels. Le salon ALINA, dédié aux professionnels de l’industrie agroalimentaire, se tiendra à Bordeaux en septembre 2021 pour sa 2ème édition. Ce rendez-vous rassemble environ 220 exposants et plus de 2 200 visiteurs. 

Dans le Sud-Ouest, l’agroalimentaire représente quelques 38 434 salariés dans 1 997 entreprises. Ce secteur apporte à lui seul un chiffre d’affaires annuel de 11 894 millions d’euros. Il s’agit donc d’une activité essentielle à l’économie régionale, portée par une localisation idéale. En effet, la Nouvelle-Aquitaine est couverte par une immense forêt de plus de 2.8 millions d’hectares. Il s’agit de la plus grande forêt de France. Le bois est l’un des piliers qui porte l’économie agricole régionale. En effet, sa surface permet de développer les constructions respectueuses de l’environnement, au service de la transition énergétique. Il s’agit avant tout d’un écosystème fragile qui doit être préservé, pour garantir la survie de la faune et de la flore qui y vivent. 

L’intelligence artificielle au service de l’agriculture 

Pour accompagner les producteurs et agriculteurs locaux dans leur développement, les innovations pensées par les lauréats du programme DIVA auront toute leur importance. En effet, les métiers agricoles sont particulièrement physiques et intenses. De telles innovations pourraient permettre un soulagement du travail des salariés. De ce fait, cela réduirait la pénibilité au travail, et donc le risque de blessure. En se positionnant comme soutien des salariés, les robots et machines peuvent ainsi permettre l’accroissement de la capacité de production. Un rendement supplémentaire qui ferait la différence, accélérant la cadence en automatisant en partie certaines tâches chronophages et répétitives. 

Dans le secteur vitivinicole, mais aussi dans d’autres types d’agricultures, les producteurs sont particulièrement vigilants aux produits utilisés pour les cultures. L’évolution des comportements de consommation se tourne vers une agriculture plus raisonnée. Ce qui se traduit par une baisse de la quantité de produits de traitement utilisés. Il s’agit d’un processus qui demande du temps, pour assainir les sols. Grâce à certaines machines, l’agriculteur sera en mesure d’indiquer avec précision comment traiter ses plants, et surveiller leur évolution. Dans la région bordelaise, les vignes sont particulièrement vulnérables aux aléas climatiques. Sécheresse, chutes de grêle ou inondations impactent considérablement la qualité des vignes. S’agissant d’une activité centrale dans cette région, il y a fort à faire pour les innovations. 

Les innovations permettent de donner un second souffle à des secteurs traditionnels. L’agriculture et l’agroalimentaires font partie des piliers de l’économie régionale et nationale, et rayonnement en Europe. Le développement de nouvelles solutions soutenant le travail des producteurs permettra sans aucun doute de se tourner encore davantage vers l’agriculture de demain…

Sources : 

L’agriculture en Nouvelle-Aquitaine – Chambre d’Agriculture Nouvelle-Aquitaine

Salon Alina Bordeaux

L’agriculture française en Europe de 2000 à 2015 – INSEE, 05/07/2018

Description du programme Horizon 2020

Programme DIVA

Consultante Media pour BORDEAUX Business. Apporter une analyse sur les grands événements business à Bordeaux me tient à cœur. Un travail de recherche intense, sur toutes les tendances du marché local. Avec BORDEAUX Business, je souhaite apporter aux entrepreneurs toutes les réponses pour évoluer sereinement, au gré de l'économie bordelaise.

X
%d blogueurs aiment cette page :