Intelligence Artificielle : la Robocup arrive à Bordeaux en 2020 !

Intelligence Artificielle : la Robocup arrive à Bordeaux en 2020 !

La candidature de la capitale de la Nouvelle-Aquitaine a été retenue pour organiser l’Édition 2020 de la RoboCup. La décision  été annoncée au mois de juin dernier à Montréal (où s’est déroulée l’édition 2018) par le comité international du tournoi de robotique. En effet, la RoboCup est un rassemblement mondial de plusieurs équipes de robots haute technologie qui s’affrontent dans le cadre d’une compétition de football. D’ici 2050, l’un des objectifs du projet est de parvenir à gagner match de contre une équipe humaine championne du monde. Il s’agit là d’une initiative qui a pour but de stimuler la recherche en matière de robotique et d’intelligence artificielle. A première vue, le challenge paraît évidemment utopique, mais pas impossible pour autant. Organisée cette année à Montréal, l’édition 2019 a été remportée par la ville de Sydney en Australie. Du 23 au 29 juin 2020, c’est à Bordeaux qu’aura lieu la compétition. Le lieu est encore inconnu, mais il ne fait aucun doute que la RoboCup 2020 sera l’un des événements majeurs de l’année.

Un événement technologique reconnu à l’international

Chaque année, la compétition rassemble par milliers des participants du monde entier (45 pays représentés en moyenne) qui viennent former des centaines d’équipes. En moyenne, près de 3500 personnes divisées en 450 équipes participent au tournoi. Au delà de la compétition, des problématiques relatives à l’intelligence motrice, sensorielle et cognitive sont abordées. Leur utilisation et implémentation dans les lieux publics ou privés fait l’objet de discussions animées. Introduite en 1997, le challenge de football est l’épreuve emblématique de référence. Les équipes sont séparées en plusieurs ligues. Tout d’abord, la « small size » league pour les robots à roues à comportements centralisés , puis la « middle size » league pour les robots à roues à comportements distribués. Les ligues des robots humanoïdes standards, et de robots humanoïdes conçus par les participants complètent le panorama. En plus du Football, la RoboCup propose également plusieurs ligues de simulation comme la « Rescue », où les les robots doivent sauver des individus dans un site apocalyptique, ou encore la ligue « Home », où les robots sont des compagnons de la maison et effectuent des tâches ménagères.  Contrôlés par des simulateurs, les progrès et les performances des robots sont analysés. La RoboCup est donc le tournoi mondial de référence à ne pas rater pour les passionnés de la robotique et de l’Intelligence  Artificielle.

Robocup-2020-Bordeaux-Business

Une dimension éducative pour la Nouvelle Aquitaine

Le président du Conseil Régional Nouvelle-Aquitaine, Alain Rousset apprécie l’idée de recevoir la compétition internationale de Robotique. En effet, il fait part de son enthousiasme avant d’expliquer que la Robocup sera « le reflet de l’action menée par la Région Nouvelle Aquitaine autour de trois piliers que sont la Formation, la Recherche et l’Innovation ». Le Maire de la ville, Alain Juppé, a lui aussi salué cette décision. Il a déclaré que la « métropole de Bordeaux est fière de devenir la capitale mondiale des robots et de l’intelligence artificielle en 2020 ». Autant de considération qui montre donc l’envie de la région de développer le secteur. En croissance stupéfiante de 30% sur les dix dernières années, l’Intelligence Artificielle tend à devenir un domaine de référence dans les prochaines années. Logiquement elle est devenue une perspective de développement avec la robotique. Très appréciées par les jeunes étudiants en informatiques, les expériences, démonstrations et tests techniques en intelligence artificielle  sont très intéressants pour ces passionnés de l’informatique. Ce constat se vérifie dans les écoles spécialisées en informatiques. En juillet 2018, Yann Prudent (Directeur de l’Innovation chez Epitech) confirme que l’IA fait partie des technologies qui intéressent le plus les étudiants. Effectivement, elle commence à intégrer les formations du Groupe IONIS spécialisées en Informatique et Mathématiques (Epitech, EPITA et Sup’ Internet). Avec la présence de nombreux étudiants du monde entier, la RoboCup sera donc un moyen pour eux d’échanger sur des thématiques nouvelles liées à l’IA. En effet, ils pourront amorcer le débat de « l’Université du futur ».

L’intelligence artificielle, un enjeu pour les sociétés futures

Loin d’être fictive, l’Intelligence artificielle intégrera progressivement notre quotidien en entreprises, au sein des universités ou dans les villes. A l’image de ce qui existe désormais en Angleterre, en Allemagne ou encore aux Etats-Unis, l’Université du Futur est un outil d’anticipation et de réflexion sur la révolution numérique, et ses conséquences vertigineuses sur l’ensemble de la société. Avec les progrès vertigineux de l’Intelligence Artificielle, il ne fait aucun doute que ce secteur sera un enjeu majeur du XIe siècle. Si nous en sommes encore à la pré-histoire du cerveau électronique, il faut reconnaître que l’IA est déjà supérieure à l’homme dans certains domaines précis, comme les échecs, le jeu de go, ou le traitement des données. Ce qui ne doit évidemment pas remettre en question la compétence intellectuelle de l’être humain qui reste le facteur vital d’une entreprise malgré les évolutions technologiques. Les innovations doivent être conçues par l’Humain et pour l’Humain. L’évolution future de l’IA, associée à celle de la robotique va profondément bouleverser l’humanité et la société dans les décennies à venir.

 

Anthony NSANGUE
BORDEAUX BUSINESS

 

 

Sources :

www.robocup.fr

 

Aucun commentaire

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X