Jean Dubost plastique déchets couteaux

Jean Dubost, un coutelier qui revalorise les déchets plastiques

Dernière mise à jour:

Les couteaux de Jean Dubost se parent d’une dimension éco-responsable. En effet, avec une volonté avant-gardiste et innovante, le coutelier souhaite proposer des produits en cohérence avec les problématiques  actuelles. Aujourd’hui, on assiste à une véritable prise de conscience environnementale. Des actions montrent bien cela. Par exemple, la gestion et la revalorisation des déchets évolue peu à peu et devient plus consciente. Cela est également lié à des politiques qui souhaitent valoriser l’économie circulaire. Face à ce constat, les acteurs économiques redoublent d’ingéniosité pour faire naître des produits éco-conçu. Jean Dubost fait partie de ces derniers. Ainsi, en 2008 le coutelier se lance dans l’utilisation de bio matière végétale. Dernièrement, un nouveau projet est venu compléter sa démarche éco-responsable. Le coutelier met en place un projet d’économie circulaire en collaboration avec de jeunes entrepreneurs qui ont conscience des enjeux environnementaux. 


Le développement d’une économie circulaire pour une économie plus responsable

La problématique environnementale implique la prise en compte de la valorisation des déchets. En effet, selon le rapport 2020 de l’ADEME, l’Agence de la Transition Écologique, environ 326 millions de tonnes de déchets produits en 2017. Cela représente pas moins 4,9 tonnes par habitant… Parmi ces déchets, il y a des déchets plastiques. Il faut dire que la production de plastique a notamment fait un bon en l’espace de quelques années. Selon National Geographic, elle est passée de 2,3 millions de tonnes en 1950 à 448 millions de tonnes en 2015. Et malheureusement on retrouve des déchets plastiques dans la nature. 7 milliards de tonnes de déchets plastiques seraient présents dans la nature. Si ce chiffre est une estimation, il alerte bien sur le fait qu’il convient d’agir. Les politiques ont bien compris cela et enclenchent la marche avant.

En effet, une conférence environnement de septembre 2013 a notamment mis en lumière l’émergence d’une nouvelle notion dans la politique française. Elle a permis d’envisager l’intégration de la notion d’économie circulaire afin de mettre en place une nouvelle politique déchets. Cette dernière ambitionne de se placer en marge d’un modèle classique et linéaire de consommation. C’est a dire que l’objectif d’éviter une consommation qui se base sur l’extraction, la production, la consommation et le rejet. Le fonctionnement du coutelier Jean Dubost est bien loin de cela.

Dans le cadre d’une économie circulaire, l’idée est de réduire la consommation des ressources et de les valoriser dans tous les cycles de leur vie. Par ailleurs, la loi anti-gaspillage  n° 2020-105 du 10 février 2020 vient assurément conforter l’économie circulaire. Elle s’articule autour de 4 axes. Elle vise a stopper le gaspillage, a mobiliser les industriels pour de meilleurs modes de production, à informer les consommateurs en matière de recyclage et enfin à améliorer la collecte des déchets. Ainsi, le coutelier Jean Dubost entre dans cette démarche et s’engage dans l’économie circulaire avec des produits éco-conçus.

 

Jean Dubost recyclage economie circulaire
Chez Jean Dubost, les déchets plastique sont une nouvelle ressource

 Jean Dubost, un acteur engagé dans l’économie circulaire

Le coutelier Jean Dubost, propose ses couteaux depuis 1920. Il est implanté à Viscomtat, considéré comme la capitale de la coutellerie française. Année après année, le fabricant a su faire reconnaître son savoir-faire traditionnel mais aussi ses engagements. En effet, ce dernier s’inscrit aujourd’hui dans une démarche éco-responsable tournée vers l’économie circulaire. Les prémices de son engagement prennent lieu en 2009 dans l’obtention de sa première certification PEFC, un programme de gestion durable des forêts. D’un autre côté en 2008, le coutelier développait déjà des manches de couteau en biomatière végétale certifiée OK Compost. En 2020, Jean Dubost se lance dans un nouveau défi. Le coutelier souhaite s’intégrer encore un peu plus dans l’économie circulaire. Il développe pour cela une nouvelle collection de couteaux avec des manches conçus entièrement en plastique recyclé.

La nouvelle collection de Jean Dubost porte le nom de SENSE, un choix qui ne semble pas anodin quand on sait comment sont fabriqués les couteaux. Le plastique recyclé est alors utilisé comme un matériau innovant et éco-conçu qui s’appelle LE PAVÉ®. En parallèle, le LE PAVÉ® s’engage sur la durabilité. En effet, il est garanti 25 ans. Au-delà d’être responsable et durable, LE PAVÉ® est également sain, puisqu’il n’intègre aucun produit chimique. Il est également local et produit en circuit court. Enfin, si il est conçu avec des matières recyclées, il est aussi recyclable à l’infini. Vu sous cet angle, on peut enfin affirmer que le plastique est fantastique. 

Ainsi, pour les acteurs économiques, il convient de comprendre les enjeux environnementaux. Cette prise en compte doit intervenir afin de comprendre le rôle qu’ils ont à jouer dans la société. Jean Dubost a compris depuis déjà quelques années que chaque geste compte. Désormais, il s’engage un peu plus et se donne les moyens de réussir dans sa démarche globale écoresponsable. 

Sources : 

“COLLECTION SENSE® QUAND LE DÉCHET PLASTIQUE DEVIENT RESSOURCE” Jean Dubost, communiqué de presse du 4 mai 2021

LE PLASTIQUE EN 10 CHIFFRES“, National Géographic

Déchets Chiffres-clés – Edition 2020” ADEME, faits et chiffres édition 2020

Abonnez-vous à la Newsletter

X