La Gamification au coeur des études bordelaises

La Gamification au coeur des études bordelaises

Bordeaux est une ville qui se développe considérablement sur de nombreux plans : les quartiers d’affaires émergent partout dans la ville, comme à Euratlantique, aux Bassins à Flot ou encore au Quai de Paludate, attirant par la même occasion de grandes entreprises nationales et internationales qui viennent implanter tout ou partie de leur siège. C’est aussi le lieu de nouveaux échanges internationaux, de salons, de conférences et de progrès technologique. C’est également l’une des villes où le Digital se développe le mieux, encourageant les écoles supérieures à proposer des formations centrées autour des nouveaux enjeux digitaux pour les entreprises.

 

 

Une école bordelaise spécialisée en économie numérique se tourne vers la Gamification

 

Au cœur de Bordeaux, l’École Supérieure de Commerce et d’Économie Numérique – l’ESCEN, propose à ses étudiants des formations allant jusqu’au Master 2 centrées sur le Digital. L’avantage de cette école est son offre de formation à l’international, à raison de deux mois par an dans une ville référence du Digital avec un objectif spécifique chaque année. Les étudiants bénéficient au cours de ces deux mois d’une formation théorique autour des matières en lien avec la problématique de leur séjour et ont un projet de groupe à réaliser par le biais d’une mise en situation, le tout encadré par des professionnels qui travaillent et vivent dans la région. Au cours de leur troisième année, les étudiants venant des campus de Bordeaux, Lyon et Paris se rendent à Montréal, au Canada, pour une formation de deux mois orientée Gamification. Considérée comme la Capitale mondiale du jeu vidéo, Montréal est le “terrain de jeu” idéal pour découvrir l’univers de la conception. L’ensemble des cours théoriques et de l’immersion dans un cas pratique, supervisés par l’ancien directeur de la conception d’Ubisoft, se veut être une opportunité tant professionnelle que personnelle pour les étudiants qui partent : en effet, tout au long du séjour, des intervenants leur ouvrent les portes d’entreprises spécialisées dans le secteur, leur permettant de découvrir le marché canadien et de rencontrer des professionnels et donc d’agrandir leur réseau professionnel. De plus, un tel séjour permet de prendre part à de nombreux événements et de découvrir potentiellement une vocation pour une future carrière dans les jeux vidéos. Et ce ne sont pas les opportunités qui manquent, tant à Bordeaux qu’à Montréal.

 

Pour Éric COMBALBERT, le Directeur de l’ESCEN, ces départs à l’étranger sont le cœur de l’ESCEN et sont la plus value des formations proposées chaque année. L’objectif pour ces étudiants qui préparent leur diplôme est de prétendre à l’obtention d’un MBA Web Business qui correspond à la réalisation d’un cursus international, incluant les séjours à l’étranger. Un avantage notable alors que le Digital est un marché international.

 

 

Bordeaux, la nouvelle capitale française du Digital

 

Les évolutions de Bordeaux depuis quelques années laissent apparaître de belles opportunités pour l’avenir. En effet, depuis 2014, date de l’obtention de son label French Tech, la Belle Endormie se voit être prisée de toutes parts. Son ouverture à l’international rend plus facile les déplacements à l’étranger, comme la ligne aérienne directe entre Bordeaux et Montréal opérée par la compagnie Air Transat, ou encore le déploiement de la Ligne à Grande Vitesse qui relie Paris à Bordeaux en deux heures. Le climat de la ville ainsi que son marché prometteur pour les entreprises tournées vers le Digital attire aussi de nombreuses entreprises qui délaissent Paris pour venir s’installer dans les nouveaux quartiers proposant des bureaux, comme Ubisoft qui a installé l’une de ces antennes dans des bureaux situés dans le nouveau quartier des Bassins à Flot. Le numérique est un secteur en pleine progression dans la Métropole, représentant plus de 22 400 emplois avec 4700 entreprises implantées, ce qui fait de Bordeaux la 3ème Métropole la plus dynamique en terme de création d’entreprises dans le numérique selon Invest In Bordeaux. L’entreprise SolidAnim, leader français de la production virtuelle a choisi elle aussi de s’installer à Bordeaux, en délocalisant son siège parisien au cœur de la métropole néo-aquitaine à la fin de l’année 2017.

 

Mais le numérique ne se limite pas uniquement au secteur du jeu vidéo. En effet, la e-santé est un secteur qui prend de l’ampleur à Bordeaux, représentant 1200 emplois, tout comme le e-commerce qui a un rôle important avec la présence du siège de CDiscount à Bordeaux, secteur qui représente 9000 emplois. Le développement de la réalité virtuelle, et de la 3D permettent aussi à de nouvelles entreprises de prendre de l’importance sur la scène nationale et internationale depuis Bordeaux, et tous ces facteurs incitent certains événements qui se déroulaient dans d’autres villes à se tourner vers Bordeaux, comme le Cartoon Movie qui se déroulait avant à Lyon depuis 2010. Les progrès numériques et technologiques à Bordeaux font de cette ville une véritable vitrine pour les entreprises tentées de se lancer au coeur d’un environnement propice au développement et aux révolutions.

 

Audrey KOZACZKA – BORDEAUX Business

 

Sources :

Communiqué de Presse – Next U – 17 avril 2019

Invest In Bordeaux – S’implanter à Bordeaux (La filière numérique)

No Comments

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X