La Nouvelle-Aquitaine : pôle de compétitivité majeur pour la Recherche & Développement

La Nouvelle-Aquitaine : pôle de compétitivité majeur pour la Recherche & Développement

Le 5 septembre dernier, un nouveau laboratoire de recherches a fait l’objet d’une grande inauguration à Poitiers. En la présence de Martin Sion, Président de Safran Electronics & Defense, Michel Mortier, délégué général à la valorisation du CNRS et Yves Jean, Président de l’Université de Poitiers, la ville de Poitiers a assisté à la création de Primeo  (Partenariat pour la Recherche et l’Innovation en Matériaux Émergents pour la Photonique). En effet, ce laboratoire est créé par le Groupe industriel et technologique Safran (spécialisé dans l’aéronautique, l’aérospatial et la Défense) en coopération avec le Centre National de Recherche Scientifique (CNRS) et l’Université de Poitiers.

Un partenariat pour améliorer la R&D dans des secteurs variés 

Le partenariat s’inscrit dans une logique collective afin que chacun des acteurs puisse en tirer un bénéfice. Dans un premier temps,  les recherches concerneront les matériaux innovants et les technologies optiques de type jumelles, télescope ou caméras high-tech. Avec la création de ce laboratoire, la recherche & développement est placée au centre du projet. Si l’Université de Poitiers sera en mesure d’apporter ses ressources intellectuelles au laboratoire, le CNRS y ajoutera ses compétences en matière de recherche pour assurer le développement et l’efficacité du nouveau laboratoire Primeo. L’idée est d’obtenir des résultats significatifs  pour la mise en place de nouvelles applications industrielles qui permettront au Groupe Safran Electronics d’améliorer l’industrialisation de ses nouveaux produits électroniques.  Par ailleurs, cette initiative a également pour but d’améliorer la qualité des nouveaux équipements civils et militaires. Les projets mis en places auront une portée régionale, nationale voire internationale, et seront financés par le Groupe Safran et lInstitut Pprime (qui associe le CNRS et l’université de Poitiers). Enfin, le laboratoire mobilisera plus d’une douzaine de personnes. Il s’agit donc d’une initiative majeure qui va résolument accroître le développement de la Recherche & Développement en Nouvelle Aquitaine.

Un incroyable vivier pour les Centres de recherches 

Le Vice-Président de la Région Nouvelle-Aquitaine, Bernard Uthurry a mis en valeur la création du laboratoire PRIMEO, qui selon lui, sera  «au cœur de l’écosystème académique et industriel de photonique de Nouvelle-Aquitaine». Il estime également que PRIMEO «constitue une étape majeure dans le renforcement du pôle de compétitivité Route des Lasers et des Hyperfréquences régionales et de son rayonnement national et international ».

Avec une localisation proche de la côte, la Région Nouvelle-Aquitaine permet de nombreuses recherches au cœur les milieux sous-marins. Les différentes terres et exploitations sont des ressources naturelles importantes. Le milieu naturel est très favorable à la mise en place de projets scientifiques et industriels. Les secteurs de la bio-économie, du BTP (Bâtiments et Travaux Publics), des énergies renouvelables ne sont pas exempts du développement. En effet, l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (l’ADEME) et l’Agence de Développement et de l’Innovation (ADI) Nouvelle Aquitaine a annoncé un partenariat en juillet 2017 pour soutenir ces filières.

Cette coopération s’inscrit en faveur du développement de la recherche dans l’économie circulaire et la de la transition énergétique.  En ce sens, l’ADEME renouvelle chaque année ses appels à candidature pour le soutien de thèses. En effet, en 2017, l’ADEME a financé le lancement de 5 thèses nouvelles dans les domaines d’activités du BTP et de l’Economie Circulaire à la Rochelle, ainsi que dans le domaine du stockage Géologique de COà Bordeaux. Ce qui démontre bien la propension de la Région Nouvelle Aquitaine à développer ses procédés de recherches. Avec la création de ce partenariat entre le Groupe Safran, le CNRS et l’université de Poitiers, le laboratoire PRIMEO  s’inscrit sans l’ombre d’un doute en faveur du renforcement de la R&D.

Le laboratoire PRIMEO n’est évidemment pas le premier à faire son apparition dans la Région. En effet, il s’inscrit dans une dynamique importante et favorable à la Recherche & Développement. On retrouve de nombreux grands groupes en Nouvelle Aquitaine. Le Groupe Sanofi-Aventis est présent en région bordelaise pour développer le secteur de la santé. Entreprise multinationale leader dans l’industrie pharmaceutique et les vaccins, le groupe est domicilié à Floirac depuis 2008. Plus encore, le laboratoire Phenobio, spécialisé dans l’Agro-alimentaire est installé lui aussi en région bordelaise (depuis 2012).

Du côté de Cenon, on retrouve également l’Institut spécialisé dans la Recherche Clinique. Par ailleurs, avec de nombreux centres dans le domaine de la Cosmétologie, la ville de Bordeaux est très attractive pour le développement de la Recherche scientifique. Néanmoins, la région de Pau n’est pas en reste. En effet, on y retrouve le laboratoire d’analyse des métaux UT2A (Ultra Traces Analyse Aquitaine) qui exerce ses activités depuis 1999 avec de nombreux partenariats influents (Région Nouvelle Aquitaine, Adera, et l’Université de Pau notamment) pour favoriser la recherche.

Enfin, avec la présence de nombreux centres de recherches scientifiques et laboratoires experts en biotechnologies et produits chimiques, la ville de Limoges est elle aussi une belle preuve de la diversité des compétences développées, dans la recherche scientifique en Nouvelle-Aquitaine.

Anthony NSANGUE
BORDEAUX Business

 

Source :

Communiqué de presse du Groupe Safran – 5 septembre 2018

 

Aucun commentaire

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X