La Nuit des Idées face au Présent

Idees boites Bordeaux Business

La Nuit des Idées face au Présent

Le 31 janvier dernier se tenait la quatrième édition de Nuit d’idées, cet événement, à l’envergure internationale, a pour but de réunir philosophes, écrivains, chercheurs intellectuels, étudiants, artistes ou personnalités qui engagent le débat avec le public pour proposer leur ressenti concernant le présent. Les deux éditions précédentes, dans l’ordre avaient pour thème imposés : “un monde commun” et “l’imagination au pouvoir”. L’édition de cette année avait pour thème “Face au présent” et pose de multiples questions concernant les enjeux d’aujourd’hui et de demain à propos de l’éducation, l’écologie, l’égalité ou encore de la technologie.

Le défi des enjeux contemporains a ainsi réuni pas moins de 1000 intervenants, 70 pays sur 5 continents, 120 villes en France et dans le monde, soit plus de 200 000 participants et 41 millions d’internautes autour du hashtag #lanuitdesidees.

Bordeaux n’a donc pas fait exception à la règle et a répondu présent. Michelle Perrot, professeure émérite à l’université Paris-Diderot était d’ailleurs l’invitée de la capitale girondine pour entamer le débat sur notre présent, ce qu’il exige et notre futur. Un futur qui s’annonce prometteur sur de nombreux aspects, qu’il soit tourné vers l’innovation, le progrès technologique, le développement de projets porteurs, mais soulève aussi des interrogations et des défis relatifs à l’égalité sociale.

 

Tableau papiers Bordeaux Business

 

Les femmes face au présent

 

Michelle Perrot était l’invitée de choix pour entamer le débat sur l’égalité Homme-Femme, pour rappel, elle est l’auteure de “L’Histoire de femmes en Occident”,  “George Sand à Nohant : un maison d’artiste”, “Mon histoire des femmes”, “Histoire de chambres”. Aujourd’hui historienne et professeure émérite d’histoire contemporaine à l’Université Paris-Diderot, elle est avant tout une militante féministe française et une grande figure de l’histoire des femmes.

En 2019, nous serions amenés à penser que notre société a suffisamment évolué concernant un sujet aussi important que l’égalité entre les femmes et les hommes dans un environnement professionnel : toutefois, il y a encore une marge de progression importante.

Selon l’INSEE et son dossier “Femmes et hommes, l’égalité en question” Édition 2017, nous sommes encore loin du compte. Il n’y a qu’à se pencher sur les écarts de salaires entre les deux sexes. Au vu de la diminution des écarts de revenus salariaux selon le sexe qui se sont légèrement réduits depuis vingt ans, le revenu salarial des femmes reste encore inférieur en moyenne de 24% à celui des hommes. D’autant plus que les différences de durée de travail ne justifient qu’un quart de cette moyenne d’écart. On peut ajouter qu’à poste et expérience équivalents, les femmes touchent 12,8 % de moins que les hommes.

Ces écarts encore bien discutables n’ont pu être que des leviers pour encourager l’entrepreneuriat féminin. Bordeaux s’inscrit dans le vif du sujet puisqu’il est riche d’exemples avec des femmes déjà implantées sur place et de nombreux événements accueillis en rapport avec ce thème. On peut citer le startup week-end global spécial femme qui s’est tenu l’année dernière au sein du Hangar 16 avec comme objectif principal de “soutenir la place des femmes pour un écosystème entrepreneurial plus diversifié et inclusif”. Plus proche dans le temps, le 28 mars prochain, à l’hôtel de Bordeaux Métropole se tiendra l’événement Be A Boss avec comme grandes lignes directrices de booster l’ambition entrepreneuriale chez les femmes, identifier les futures pépites régionales et nationales et accompagner des startups innovantes et prometteuses (un événement dont BORDEAUX Business sera partenaire et sera membre du jury).

 

Ampoule idées Bordeaux Business

 

L’informatique face au présent

 

Toujours au programme de cette quatrième édition de la nuit des idées et en suivant du grand oral proposé par Michelle Perrot, c’est la Gare SNCF de bordeaux Saint-Jean qui s’est métamorphosée en cours de programmation informatique.

Il était ainsi possible d’y apporter son ordinateur et de participer à un atelier de code nocturne au sein même du hall 3. La métropole bordelaise est en effet au cœur de cet engouement pour domaines touchants au numérique, de nombreux événements liés à ce sujet sont également attendus pour l’année 2019 comme le Forum Naïa : Le forum néo-aquitain de l’intelligence artificielle, le Syntec Numérique Tour 2019, Digijob Stage Digital Campus, le wintalk : “Cognition humaine : ce que l’IA nous envie”.

Nombre de ces événements sont d’ailleurs organisés par des écoles bordelaises.

Au cours des dernières années le nombre de ces d’écoles formatrices en digital, programmation, développement web a été florissant dans la capitale girondine et cela va de pair avec le nombre grandissant d’entreprises liées au numérique qui ont vu le jour elles aussi à Bordeaux. Selon Bordeaux Métropole, en 2017 on enregistrait 2500 entreprises liées au numérique avec la création de presque 700 d’entre-elles en l’espace de seulement 3 ans. Cela était traduit par 12 000 employés du secteur, 1000 chercheurs et une croissance moyenne d’environ 15% sur la décennie.

 

Le thème imposé et ces deux événements bordelais en rapport avec cette nuit des idées fut l’occasion pour Bordeaux de confirmer son dynamisme face au présent qui l’entoure, il aurait été intéressant également, de pouvoir s’étaler sur d’autres points tels que l’éducation ou encore l’écologie, qui, peut-être seront au programme de la 5ème édition.

 

Patrick BONTE – BORDEAUX Business

 

SOURCES :

Bordeaux Métropole – 18 juillet 2017

Forum Be A Boss

INSEE – Statistiques 07 Mars 2017

 

Aucun commentaire

Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X