Bordeaux Business

BORDEAUX Business, accélérateur de Business…
Le Media des Entreprises & des Entrepreneurs

Contactez-nous :
  • Aucun produit dans le panier.

La solidarité face à la crise du Covid-19 en Nouvelle-Aquitaine

  /  BRÈVES   /  La solidarité face à la crise du Covid-19 en Nouvelle-Aquitaine
Femme médecin soin Covid-19 Bordeaux Business

La solidarité face à la crise du Covid-19 en Nouvelle-Aquitaine

La fin d’année 2019 a été marquée par l’arrivée d’u Covid-19, en Chine. Un virus, aux symptômes comparables à ceux de la grippe, accompagnés de difficultés respiratoires. Très rapidement, le virus, que l’on connaît aussi sous le nom de Coronavirus, s’est répandu dans le monde. D’épidémie, il a été reclassé en pandémie, et a progressivement touché les pays du monde entier. La France n’a pas été épargnée, et figure parmi les foyers européens de propagation.

Un pays à l’arrêt sujet aux inquiétudes liées au Covid-19

Face à l’ampleur et à la vitesse de propagation du virus, les pays du monde ont réagi pour en limiter la puissance. Fermeture des frontières, annonces de confinement et de fermeture d’établissements non essentiels jusqu’à nouvel ordre… La crise du Covid-19 a un impact inédit et sans précédent sur l’économie mondiale. Les établissements de santé accueillent les patients contaminés, et doivent faire face à une situation très précaire. En effet, la peur de l’inconnu a provoqué des mouvements de panique dans tout le pays. Les citoyens français ont acheté des vivres en quantité pour rester en confinement chez eux, ainsi que du matériel médical. Masques chirurgicaux ou FFP2, gels hydroalcooliques ont été littéralement dévalisés dans les établissements spécialisés. 

De ce fait, les professionnels de la santé, en première ligne face aux patients contaminés, commencent à manquer de protection. Une situation dangereuse en regardant le degré de contagion très élevé du virus. Les pharmacies qui parviennent à être ravitaillées doivent répartir la vente de masques du fait de la faible quantité reçue. La priorité va aux médecins de ville et aux urgences des hôpitaux. Cependant, les autres corps de métiers au contact de personnes potentiellement contaminées, eux, ne sont pas ravitaillés. Les pompiers, les ambulanciers, mais aussi les travailleurs de grande distribution entre autres subissent le manque de matériel. 

Des solutions sont mises en place afin de venir en aide à tous ces héros en première ligne qui risquent leur santé chaque jour. En effet, la région Nouvelle-Aquitaine et l’ADI Nouvelle Aquitaine ont mis en place une plateforme prévue à cet effet. La plateforme de mise en relation néo-aquitaine d’initiatives industrielles pour la lutte contre le Covid-19. 

Une main tendue vers les entreprises en période de crise

La plateforme de mise en relation répond aux besoins essentiels des entreprises de santé ou en circuit court. Elle permet d’aider les entreprises ayant des besoins immédiats en matériel de trouver un partenaire qui puisse les approvisionner. L’accent est mis davantage sur les masques de protection, le gel hydroalcoolique, les surblouses ou encore les lunettes de protection. Des éléments essentiels pour se protéger et freiner coûte que coûte la propagation du virus. L’accès à cette plateforme est bien évidemment strictement prévue pour les professionnels. Toutefois, le soutien des particuliers permet de diffuser plus rapidement le message dans toute la région. 

En s’inscrivant, les entreprises demandeuses peuvent avoir accès à un catalogue de tous les acteurs présents et disponibles. Les entreprises porteuses de solutions ou à la recherche de produits fixent des rendez-vous pour échanger ensuite. La tenue des rendez-vous est bien évidemment en vidéoconférence. La distanciation sociale est bien évidemment à appliquer dans la majorité des corps de métiers. Ensuite, il s’agit d’un échange où l’offre et la demande se rencontrent. Cela permet ainsi aux entreprises de pouvoir s’équiper et d’avoir à leur disposition du matériel. 

La région Nouvelle-Aquitaine fait partie des régions les moins touchées du pays par le Covid-19. Malgré cela, tous les hôpitaux de Bordeaux et aux alentours sont adaptés et réhabilités pour recevoir les patients infectés dans des espaces totalement confinés, à l’image du CHU de Pellegrin. Cet hôpital possède déjà un service réservé aux maladies infectieuses, avec tout l’équipement nécessaire. Cela intervient au bon moment, des patients infectés du pays étant acheminés vers des hôpitaux moins surchargés. 

La solidarité à toutes les échelles face au Covid-19

Depuis que le Covid-19 frappe la France, de formidables gestes de soutien et de solidarité voient le jour. Des personnes font don de leurs masques, de leurs gants aux professionnels de santé qui en ont cruellement besoin. A Bordeaux, des restaurateurs préparent et livrent des repas aux soignants pour les remercier de leur dévouement jour après jour. Leurs déplacements sont facilités, gratuits, et des bénévoles viennent également leur prêter main forte. Au début de la crise, des étudiants en médecine et des jeunes retraités venaient aider à répondre au téléphone. Cela permettait de filtrer les appels et qualifier les symptômes des malades. 

Pour les habitants des villes, le début de confinement constituait une situation totalement inédite. Cela dit, elle était inévitable. La fermeture des écoles et de certaines entreprises a été un coup dur pour de nombreuses personnes. En effet, c’est toute une manière de vivre qui change, un travail parfois suspendu, transformé en chômage partiel. Ne pas avoir de date de fin de confinement est également difficile. Le Covid-19 contamine un nombre croissant de personnes, de tous âges, de tous milieux. Il s’agit d’une situation d’incertitudes, où la solidarité et le confinement sont de véritables moteurs. 

Les opérations de solidarité à travers la France et en Nouvelle-Aquitaine permettent de lutter contre la propagation du Covid-19. Toutefois, chacun doit faire un effort pour le contenir. Plus que jamais, rester chez soi et protéger les personnes qui nous sont chères est essentiel. En plus de limiter le nombre de nouveaux malades, cela limite aussi l’affluence dans les hôpitaux.

Audrey KOZACZKA – BORDEAUX Business

Sources : 

Plateforme de mise en relation néo-aquitaine d’initiatives industrielles pour la lutte contre le COVID-19

Soutien aux entreprises impactées :

entreprise-covid19@nouvelle-aquitaine.fr

+33 5 57 57 55 88

Consultante Media pour BORDEAUX Business. Apporter une analyse sur les grands événements business à Bordeaux me tient à cœur. Un travail de recherche intense, sur toutes les tendances du marché local. Avec BORDEAUX Business, je souhaite apporter aux entrepreneurs toutes les réponses pour évoluer sereinement, au gré de l'économie bordelaise.

X
%d blogueurs aiment cette page :