Bordeaux Business

BORDEAUX Business, accélérateur de Business…
Le Media des Entreprises & des Entrepreneurs

Contactez-nous :
  • Aucun produit dans le panier.

La transition énergétique au cœur du développement bordelais

  /  BRÈVES   /  La transition énergétique au cœur du développement bordelais
Etendue verte avec une éolienne Bordeaux Business

La transition énergétique au cœur du développement bordelais

La question de l’écologie et de la préservation de l’environnement est sur toutes les lèvres depuis des années déjà. Des organisations et réunions internationales telles que la COP21 abordent les questions liées au climat. L’objectif commun est de mettre en place une transition énergétique efficace, un objectif écologique à grande échelle. Un objectif ambitieux, mais indispensable, pour se tourner vers l’utilisation des énergies et ressources renouvelables “propres”.

Les Assises Européennes de la Transition Énergétique, rendez-vous de solutions

Bordeaux s’inscrit dans cette dynamique volontaire, désireuse d’améliorer son comportement écologique et son empreinte dans le monde. Du 28 au 30 janvier 2020, elle a accueilli les Assises Européennes de la Transition Énergétique au Palais des Congrès. Regroupant des acteurs européens soucieux de trouver des solutions et de présenter leurs initiatives, l’événement a accueilli 3500 personnes. Il aborde des thématiques centrales lors de débats et conférences ouverts au grand public. Parmi les thématiques phares, l’urbanisme, l’habitat, l’économie, l’environnement et le volet social sont des problématiques clés. Le thème “Ensemble, utilisons le pouvoir d’agir”, donne le ton : les efforts de chacun permettront de réaliser des actions d’ampleur. Ce thème s’inscrit totalement dans l’actualité, où les événements pour la planète se multiplient aux quatre coins du globe.

Pour les bordelais, comme pour toutes les autres villes européennes, l’enjeu est de taille. Se tourner progressivement vers des énergies vertes, pour protéger la planète est le principal défi à relever. Pour cela, les hommes doivent repenser leur utilisation des énergies pour limiter la dépendance énergétique. Une manière également de réduire toutes les tensions géopolitiques concernant la consommation énergétique en transit. Les énergies servent au quotidien pour toutes les activités de la vie : se déplacer, se réchauffer, communiquer, s’éclairer… Indispensables au quotidien, elles sont un socle pour les habitants des villes.

La transition énergétique fait partie des échanges quotidiens des villes, afin d’avancer vers un modèle propre. En effet, les efforts à mettre en place sont nombreux, et ne sauraient être tous réalisés dans un délai court. Il faut donc amorcer ces résolutions progressivement, avec l’appui de tous pour voir de premiers résultats concluants. C’est notamment un pari dans lequel Bordeaux a choisi de se lancer, en multipliant les initiatives dans les différents secteurs évoqués précédemment. 

Des débuts encourageants pour une évolution énergétique dans le temps 

Les villes qui amorcent des actions pour améliorer leur empreinte écologique font figure de pionnières et d’exemples à suivre pour tout un pays. Bordeaux s’inscrit dans cette démarche, en mettant en place des actions qui tendent à faciliter cette transition énergétique. Par exemple, la ville a mis en libre service des moyens de locomotion électriques. A l’instar des voitures en libre service, des trottinettes ou encore de certains bus citadins, n’émettant pas de gaz. Le réseau est également desservi par les lignes de tramways, également électriques, pour limiter le recours à son automobile personnelle. La ligne D, inaugurée en décembre 2019, vient aussi étendre le territoire desservi sur les communes de la CUB.

La mobilité est essentielle, mais ne constitue pas le seul axe de développement vers un modèle énergétique plus vert. En effet, dans une ville en développement comme Bordeaux, il est aisé de constater que la démographie évolue année après année. Cette évolution vient notamment du fait que la région est attractive, avec un climat doux et un dynamisme professionnel avéré. Bordeaux a notamment accueilli de grandes entreprises comme Betclic, OVH, qui ont choisi de laisser leurs locaux parisiens pour se développer en Gironde. 

Pour accueillir entreprises et nouveaux habitants, la ville a construit ou façonné des quartiers verts un peu partout. Le premier quartier, Ginko, se situe à Bordeaux Lac. Cet éco-quartier mise sur des constructions en partie en bois, avec des espaces arborés pour que les habitants respirent. Les tours Hypérion et Silva, inaugurées en 2019, s’inscrivent dans les projets de construction verte de la ville et font sensation. En effet, il s’agissait des premiers immeubles entièrement faits de bois, accueillant logements, commerces et bureaux. Situées dans le quartier Euratlantique, les tours font donc partie d’un ambitieux projet de construction respectueux de la nature. 

Une série de mesures ambitieuses, non sans limites

Les nouveaux quartiers émergents, ainsi que les projets en cours de la ville veulent bouleverser et révolutionner la vie bordelaise. L’optimisation et la régulation de certaines actions quotidiennes sont donc au coeur des projets d’évolution. Euratlantique est notamment composé de bâtiments faits d’immenses vitres, afin de capter un maximum de lumière. Cela permet d’éviter la consommation de lumière artificielle durant la journée, ou de limiter la dépense en chauffage. Ce modèle a vocation à se pérenniser, pour se tourner davantage vers les énergies naturelles, comme le solaire. 

Reconnue pour sa qualité de vie et son confort, la Belle Endormie s’est bel et bien réveillée, et développe fortement ses infrastructures. Certes, les efforts doivent être mis en place progressivement, mais les résultats s’en ressentiront dans le temps. La France veut figurer parmi les bons élèves européens en matière d’écologie et d’environnement. Elle veut privilégier les énergies renouvelables à l’image du solaire, de l’éolien ou encore l’hydraulique, pour ne citer qu’eux. Toutefois, les efforts doivent être constants, et appliqués par tous, afin de vraiment percevoir les changements sur le long terme. La tenue d’événements comme l’AETE s’inscrit donc parfaitement dans cette dynamique. Convier le grand public à prendre part aux débats d’actualité, à écouter des conférences tenues par des experts. Pour transmettre un message impactant et fort aux générations à venir. 

 

Audrey KOZACZKA – BORDEAUX Business

Sources : 

Assises européennes de la transition énergétique

Consultante Media pour BORDEAUX Business. Apporter une analyse sur les grands événements business à Bordeaux me tient à cœur. Un travail de recherche intense, sur toutes les tendances du marché local. Avec BORDEAUX Business, je souhaite apporter aux entrepreneurs toutes les réponses pour évoluer sereinement, au gré de l'économie bordelaise.

X
%d blogueurs aiment cette page :