Label ISR investissement immobilier maison

Label ISR, l’investissement immobilier responsable

Dernière mise à jour:

Le Label ISR fait son entrée dans l’univers de l’investissement immobilier. Acronyme de “Investissement Socialement Responsable”, il vise plusieurs objectifs. L’intégration au sein de la finance des enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance, d’une part; et le développement de l’investissement et de la gestion d’actifs d’autre part. Si ce mode de fonctionnement est encore récent, il présente de nombreux avantages. Il se définit d’ailleurs au niveau français et européen. Les fonds labellisés séduisent aujourd’hui les épargnants, désirant investir pour l’avenir. 

Intégrer le label ISR dans le quotidien des épargnants

Face à l’impact positif de cette démarche, l’immobilier revêt un nouveau visage. Celui des offres d’investissements responsables. Le développement du Label ISR est la preuve de l’étendue de l’investissement immobilier. Depuis octobre 2020, date de sa création, le Label ISR concerne exclusivement les investissements dits “pierre papier”. 

L’investissement “pierre papier” est un type de placement immobilier particulier. Il s’agit d’un investissement immobilier qui se réalise par l’intermédiaire et à travers une société de gestion. Ainsi, les fonds investis par les différents investisseurs sont placés dans des immeubles. Une fois la déduction des frais de gestion du parc immobilier réalisée… Les loyers sont distribués à chacun, au prorata des parts détenues. L’investissement dans l’immobilier est donc indirect, ce qui justifie ce terme. 

Sont incluses dans l’investissement pierre papier les OPCI (Organismes de placement collectif en immobilier)… Les SPCI (sociétés civiles de placement immobilier)… Ou encore les fonds d’investissements alternatifs en immobilier. 

Maison investissement achat label isr
Investir dans l’immobilier responsable est possible avec le label ISR

L’investissement immobilier arrive dans la majorité des cas après des années d’économies, pour se construire un patrimoine. Les épargnants veulent placer leurs économies dans un secteur ayant des impacts positifs sur l’environnement… Mais aussi positifs pour la société, sans toutefois en diminuer la rentabilité. Les investisseurs apprécient. Ils sont attirés tout particulièrement par ce type de placement, avec un rendement estimé à environ 4% pour les SCPI. De bonne augure pour la suite, avec un succès qui ne faiblit pas depuis 2019. 

Ainsi, les investissements restent toujours aussi attractifs. Les épargnants investissent surtout mieux qu’avant, ayant envie de s’inscrire dans une démarche plus positive. Ce qui permet de mettre en avant certaines formes d’investissement responsables. Un investissement dans lequel se retrouve parfaitement le Label ISR.

Label ISR, investir (aussi) dans les logements de Seniors

A Bordeaux, comme dans d’autres métropoles du pays, l’investissement immobilier fait suite à des programmes de construction immobilière d’ampleur. Des quartiers d’affaires aux immeubles pour la résidence, les constructions se veulent plus responsables écologiquement parlant. L’utilisation de matériaux plus verts, et de méthodes de construction moins polluantes permet de réaliser la ville propre de demain. Mais il existe aussi d’autres façons d’investir dans l’immobilier en étant responsable, sur de l’existant. 

Ainsi, bien avant la mise en place du Label ISR, il existait déjà des offres d’investissement responsable. Par exemple, l’acquisition d’un bien détenu et occupé par une personne âgée. Cette forme d’investissement “dans le temps” répond également à une réalité frappante dans l’ensemble du pays. Les personnes âgées sont majoritairement du bien immobilier qu’elles occupent. D’après une étude réalisée par l’INSEE en 2018, 73% des 60 ans et plus sont propriétaires de leur logement. 

Il existe de nombreuses alternatives pour investir dans ce type de placement immobilier. La monétisation du bien immobilier de la personne âgée lui permet de continuer à vivre chez elle. En effet, dans la majorité des cas, faute de revenus suffisants, une personne âgée ne peut pas toujours vivre décemment… Et doit donc vendre son bien, ou ne peut vivre dans des conditions optimales. Grâce à la perception d’un revenu fixe issu de son logement, elle peut donc adapter la configuration de ce dernier. Une manière de pallier sa perte d’autonomie, tout en ayant un logement respectant les normes gouvernementales et environnementales. 

A l’heure où les seniors ne souhaitent pas quitter leur logement (pour 94% d’entre eux) et une large partie souhaite pouvoir améliorer leur quotidien grâce à ce type d’investissement. Une solution qui se veut donc gagnant-gagnant, aussi bien pour la personne vivant dans le logement que pour l’investisseur. 

Éviter le « greenwashing » dans un marché encore limité

Même si le label ISR est présent sur le marché de l’investissement et des placements immobiliers… Il n’en reste pas moins encore peu présent. Afin qu’il existe comme fiable et inclus dans les critères déterminants d’un placement et d’un investissement immobilier… Il se doit d’être le plus transparent possible. Les épargnants ont plus que jamais envie de savoir où vont leurs économies, d’autant plus en ce moment, période marquée par un recul de l’investissement immobilier.

Label ISR maison investir
Investir dans un logement occupé par une personne âgée est possible. Pour allier social et environnemental.

A ce jour, il y a encore trop peu de fonds immobiliers qui bénéficient du label ISR. Cela est dû notamment à un cahier des charges à respecter particulièrement lourd. Pour ne pas perdre la crédibilité de ce label, seuls les fonds immobiliers qui remplissent tous les critères sont reconnus. Cela évite notamment la promotion trompeuse d’une organisation qui souhaite se donner une image respectueuse de l’environnement mensongère. 

Sources : 

  1. Label ISR immobilier : Et si on allait encore plus loin, pour un immobilier responsable ? Communiqué de Monetivia, publié le 5 janvier 2021
  2. Investir dans la Pierre Papier : Présentation du principe de SCPI
  3. Immobilier durable : les SCPI et OPCI
  4. Propriétaires – Locataires − Tableaux de l’économie française, INSEE paru le 26 mars 2019
Plus d'articles
energie-vent-eolienne-bordeaux-business
Energies renouvelables et mix énergétique en Aquitaine
X