MontBlanc
0
Aucun produit dans le panier.

BRÈVES

Le Cocorico des vins et spiritueux

26 septembre 2017, Auteur : Bordeaux Business

Après les jours noirs courant avril 2017 qui ont ravagé les vignes bordelaises, dus à un temps capricieux, notamment à des gelées très fortes, on pouvait penser que la vente des bouteilles serait ralentie, et que les pays importateurs seraient plus frileux à l’achat. Il n’en est rien : on constate une augmentation de 9% en volume, pour 23% en valeur. Toutefois, il s’agit de la croissance volumique la plus faible pour le Bordeaux, face aux 10% du Bourgogne, des 13% du Beaujolais et des 38% du Provence.

Des jours noirs à la renaissance

In fine, les exportations de vins français connaissent une croissance de 5% avec près de 69 millions de caisses exportées, qui comprennent aussi bien les mousseux que les vins tranquilles. Un chiffre d’affaires de 4 milliards d’euros pour les vins sur le premier semestre, soit une augmentation de 13% par rapport à l’année précédente.

En parallèle, les spiritueux connaissent un succès grandissant, notamment le Cognac, qui est de plus en plus apprécié et exporté à travers le monde : une croissance volumique de 7% pour une croissance de valeur de 14%. Les spiritueux sont donc aussi en progression +3% à l’export, certes plus faiblement que les vins, mais il s’agit quand même d’une croissance qui n’est pas à négliger.

Depuis quelques années, les spiritueux français sont de plus en plus consommés dans le monde entier, si bien que, depuis trois ans, le salon France Quintessence leur rend hommage à Paris. Les 10 et 11 septembre derniers, une centaine d’exposants se sont ainsi réunis au Pavillon Ledoyen dans le 8ème arrondissement de la Capitale, en partenariat avec le chef étoilé  Yannick Alléno. L’objectif de ce salon qui ouvrait pour sa troisième édition : apprendre aux amateurs et aux professionnels l’histoire des spiritueux tout en apprenant l’art de la mixologie. La France n’est ni plus ni moins que le deuxième pays producteur de Spiritueux d’Europe !

Qui sont les plus grands consommateurs des vins et des spiritueux?

Sans surprise, les États-Unis d’Amérique sont les plus grands amateurs et consommateurs de vins et spiritueux avec une croissance volumique de 11% avec une valeur en progression de 17% soit 1.5 milliards d’euros, suivi de près par l’Asie (Chine, Hong Kong ou encore Singapour) avec une valeur de 1.1 milliards d’euros soit une progression de 23% pour les vins et 12% pour les spiritueux pour un total cumulé de plus de 1.5 milliards d’euros à l’export. La France a toujours été très appréciée pour ses vins et sa gastronomie, et à Bordeaux, le vin est un patrimoine sacré.

Les vins et spiritueux sont très appréciés aussi plus proche de nous, au coeur même de l’Union Européenne avec un export en hausse de près de 6%, notamment ressentie dans les pays limitrophes tels que l’Italie, l’Espagne et le Royaume-Uni ou encore l’Allemagne, mais aussi la Russie, qui apprécie les vins et spiritueux tricolores.

De quoi redonner le sourire à Hennessy, Martell ou encore Rémy Cointreau qui sont des grands noms du spiritueux…

 

Audrey Kozaczka – Bordeaux Business

 

Sources :

France Quintessence 

Mon Viti