MontBlanc
0
Aucun produit dans le panier.

Blog

BRÈVES

Le digital, une solution contre la sédentarité

23 décembre 2019, Auteur : Bordeaux Business

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (l’OMS), chaque année 3,2 millions de décès sont attribuables à la sédentarité (1). En effet, le manque d’activité physique est plus meurtrier que le tabagisme. Il touche de plus en plus de monde ; hommes et femmes confondus. A savoir que marcher seulement 15 minutes chaque jour diminue la mortalité de 14%, peu importe l’individu, qu’il soit jeune ou âgé (2). La question est donc de comprendre pourquoi l’Homme ne se donne même plus la peine de faire ces 15 minutes de marche journalière. L’une des principales raisons concerne les nouveaux moyens de consommation et notre utilisation massive des nouvelles technologies. Cependant, le digital pourrait être le début d’une réponse à cet enjeu d’envergure mondiale. L’application mobile WeWard fait partie de ces jeunes startups qui proposent un concept intéressant, alliant digital et intelligence.

La sédentarité, important facteur de risque de décès

La sédentarité se définit par un manque d’activité physique. Selon l’OMS, l’activité physique comprend “tout mouvement produit par les muscles squelettiques, responsable d’une augmentation de la dépense énergétique” (3). 

Il ne faut pas confondre sédentarité et inactivité physique. Le terme d’inactivité physique est employé pour qualifier un niveau d’activité physique inférieur au seuil d’activité physique recommandé. Or la sédentarité concerne un manque d’activité causé par des facteurs extérieurs. 

La vie de tous les jours offrent pourtant de nombreuses occasions permettant une activité physique. 

Par leur corps de métier, certains sont moins touchés par le manque d’exercice tels que les maçons, les charpentiers, etc… Cependant, de plus en plus de personnes travaillent dans des bureaux toute la journée et n’ont pas l’occasion de se déplacer.

Une activité physique peut alors avoir lieue lors du déplacement jusqu’à son lieu de travail, pour aller faire des commissions ou encore pour emmener ou chercher ses enfants à l’école.

Enfin les loisirs offrent de nombreuses occasions d’exercer un peu de sport. Cependant, les loisirs extérieurs ont tendance à s’amoindrir pour laisser peu à peu place à des activités intérieures liées aux nouvelles technologies notamment. 

Les principales causes de l’émergence de la sédentarité dans le monde et ses conséquences

La sédentarité a vu se développer deux principales causes au fil du temps. 

La première concerne l’émergence de l’utilisation de la télévision, des jeux vidéos, des ordinateurs, etc… Enfants, adultes comme personnes âgées sont concernés par cette utilisation massive des nouvelles technologies. Enfermés à l’intérieur à se divertir devant un écran réduit considérablement le temps consacré aux activités extérieurs physiques. 

La seconde cause de l’essor de la sédentarité concerne, quant à elle, les nouveaux moyens de consommation. En effet, on peut désormais faire ses achats directement sur Internet et se faire livrer à domicile. La croissance de l’e-commerce et de la livraison à domicile dissuade inconsciemment les déplacements physiques et consolide ainsi la sédentarité. 

Ce manque d’activité est responsable notamment de l’augmentation du risque de mortalité mais entraîne également la multiplication de maladies non transmissibles (MNT) comme le diabète, les maladies cardio-vasculaires ou encore les cancers du sein et du côlon (3). 

Au contraire, pratiquer une activité physique régulière réduit notamment les risques d’hypertension et de dépression et améliore l’état des os et de la santé fonctionnelle (3).

Afin de pallier à ce problème de santé publique mondiale, certaines startups se lancent le défi d’inciter les gens à exercer une activité physique grâce à une application mobile. 

WeWard, l’application qui transforme vos pas en monnaie digitale

Lancée dans le courant de l’année 2019, l’application mobile WeWard lutte contre la sédentarité en favorisant une marche assidue journalière.

Le principe de l’application est très simple : chaque pas réalisé à l’aide de WeWard est compté par l’application grâce à la localisation de votre téléphone. Chaque pas comptabilisé est alors récompensé par des Wards qui constituent une monnaie digitale. Ces Wards sont échangeables contre des euros, des produits, des services ou encore des cartes cadeaux. 

En plus de permettre aux utilisateurs de découvrir de nouveaux quartiers de leur ville et de favoriser leur épanouissement culturel, WeWard incite les utilisateurs à se rapprocher des pas journaliers conseillés par l’OMS. 

En effet, de nombreuses bonnes adresses (des partenaires de WeWard) sont répertoriées dans l’application. Une fois visitées ou consommées, les utilisateurs reçoivent des Wards en plus. 

De plus, l’application programme des objectifs afin de donner une raison supplémentaire aux utilisateurs de se surpasser jour après jour.

Cette application catégorisée dans la rubrique “style de vie” de l’Apple Store est un premier pas vers une utilisation intelligente du digital. Au lieu de favoriser l’enfermement qu’apporte généralement les nouvelles technologies à l’Homme, cette application a su trouver l’équilibre parfait entre digital et santé. 

La sédentarité est devenu aujourd’hui un enjeu d’ordre mondial. De plus, ce problème de santé touche de plus en plus tôt. En effet, selon l’OMS, en 2008, 31% des personnes âgées de 15 ans et plus manquaient d’activité physique, dont 28% d’hommes et 34% de femmes (1). Il est donc temps pour les nouvelles start-ups de saisir ce marché de la santé pour imaginer de nouveaux projets pour parer ce problème de manque d’activité physique. La majorité des applications de podomètre avait comme objectif de récompenser leurs utilisateurs en leur indiquant le nombre de calories brûlées et ainsi provoquer un sentiment de fierté chez les individus. La nouvelle génération de ce genre d’applications mobiles a repensé son système de récompenses. Un petit pas pour le digital, un grand pas pour l’humanité ?… 

Kim GABORIEAU – BORDEAUX BUSINESS

Sources

https://www.weward.fr/

  1. La sédentarité : un poblème de santé publique mondial de l’OMS : https://www.who.int/dietphysicalactivity/factsheet_inactivity/fr/
  2. Sport, santé, activité physique, sédentarité : de quoi parle t-on ? étude de 2015 du Professeure Martine DUCLOS : http://www.sports.gouv.fr/IMG/pdf/sport-_santeactivitephysique-sedentarite.pdf
  3. Activité physique de l’OMS : https://www.who.int/dietphysicalactivity/pa/fr/
X