Le financement participatif pour l’agriculture et l’alimentation

Agriculture alimentation Bordeaux business

Le financement participatif pour l’agriculture et l’alimentation

Les nouvelles technologies numériques bouleversent le monde économique et financier, et de nouvelles plateformes de financement voient le jour. Le financement participatif est une de ces révolutions. Il permet aux internautes de financer un projet en ligne avec un système de don, de prêt ou d’investissement. Aussi appelé le crowdfunding, de nombreuses plateformes existent dorénavant en France et dans le monde.

 

Les plateformes de crowdfunding en France et en Nouvelle-Aquitaine

 

Il existe en France des dizaines de plateformes de financement participatif en ligne. Il existe sous 3 formes principales :

  • Le don, avec ou sans récompense : Il permet de tester le produit auprès du public et du marché. C’est aussi un excellent moyen d’accéder au financement traditionnels tels que les prêts bancaires, les subventions, etc.
  • Le crowdequity ou investissement : L’investisseur obtient une participation dans l’entreprise (capital, obligations ou royalties). Le crowdequity est souvent utilisé lors de projets innovants.
  • Le crowdlending ou le prêt participatif, avec ou sans intérêt : Pour avoir accès à ce type de financement, l’entreprise doit avoir 2 ans d’ancienneté minimum. La loi plafonne les dons à 2000 euros par individu et 5000 euros pour le non rémunéré.

 

Financement participatif Bordeaux Business

 

Le crowdfunding représente en 2018 plus de 402 millions d’euros de collectés (1), c’est 20 % de plus qu’en 2017. Le prêt affirme sa croissance avec + 40 %, cependant l’investissement diminue  avec – 19 % et le don baisse légèrement de – 2 %. En 2015, le crowdfunding c’est 167 millions d’euros collectés, 234 millions d’euros en 2016 et 336 millions d’euros en 2017.

Bordeaux voit elle aussi naître de belles startups, telle que Solylend née en 2017. La plateforme solidaire finance principalement les projets écologiques et d’économie sociale et solidaire (ESS). La startup lève 1.4 millions d’euros pour sa première levée de fond, cela grâce au soutien de la BpiFrance et de Bordeaux Technowest, l’incubateur de projets innovants.

 

MiiMOSA, plateforme de crowdfunding pour l’agriculture et l’alimentation

 

MiiMOSA est le leader européen du financement participatif agricole et alimentaire. L’entreprise créée en 2014 propose 2 offres de financement, le don don avec contrepartie et le prêt participatif et c’est déjà 1700 projets financés sur la plateforme. MiiMOSA, c’est avant tout un lieu de partage et de solidarité entre les communautés agricoles et les investisseurs.

Pour offrir le meilleur service aux porteurs de projets, la plateforme s’est associée avec des géants de la grande distribution et des assurances agricoles, Carrefour et Groupama. Cela permet de compléter l’offre de financement et la sécurisation des projets ambitieux, le lancement d’une nouvelle activité agricole, la création d’un atelier de transformation, l’ouverture d’une structure de vente en circuit court, et bien d’autres…

MiiMOSA soutient l’agritourisme en partenariat avec Airbnb et Bienvenue à la ferme (1er réseau de vente directe et d’accueil à la ferme). Lancée en octobre 2017, l’appel à projet a réuni sur plateforme de financement près de 115 000 euros provenant de plus de 900 contributeurs pour 37 projets. Ces projets portent sur le développement de l’hébergement à la ferme, le parcours d’oenotourisme, la vente directe de produits fermiers, les activités pédagogiques ou de loisirs autour des animaux de la ferme, etc).

 

Agriculture intelligente Bordeaux Business

 

Les projets en Nouvelle-Aquitaine

 

La ferme d’Arracq à Marpaps (Landes, Nouvelle-Aquitaine) a obtenu 30 000 euros sur la plateforme MiiMOSA pour l’achat d’un tracteur. Ce tracteur est essentiel au développement de sa ferme bio. L’exploitation s’étend sur 130 ha et Damien, le propriétaire de la ferme, veille scrupuleusement à respecter le cahier des charges bio. Le soja bio cultivé alimente les 50 truies, ainsi 800 porcs bio sont vendus chaque année.

Dans les Deux-Sèvres, à Marsais, Olivier a aussi obtenu un financement participatif de la plateforme MiiMOSA. Se projetant dans la transformation de sa ferme pour réorienter l’activité de sa ferme vers les circuits court bio, il a reçu un financement de 4 560 euros de dons sur l’objectif de 6 000 euros. Olivier pourra prochainement élever des cochons bio. Pour ce financement, la plateforme MiiMOSA récupère 8 % des sommes récoltées par l’agriculteur.

Cependant soyez toujours très attentif à la viabilité d’un projet et si possible à la situation économique de l’entreprise porteuse de projet. Récemment, l’entreprise Entomo Farm basée à Libourne et portée en partie par le crowdfunding et Bordeaux Technowest a été placée en liquidation judiciaire. L’entreprise souhaitait à ses débuts, développer l’élevage d’insectes vendus sous forme de farines. Après une modification de leur stratégie de production et de commercialisation et faisant face à de nombreux concurrents, l’entreprise a été placé en redressement judiciaire. Aujourd’hui la plateforme Solylend assure le remboursement des contributeurs à 50 %.

 

Dans contexte de baisse des subventions européennes et d’un recul significatif des prêts bancaires envers les projets d’alimentation et d’agriculture, les plateformes de financement sont de plus en plus sollicitées. Elles mettent à contribution les citoyens et investisseurs qui souhaitent participer au développement de projets innovants et écologiques. N’hésitez pas à vous rendre sur ces différentes plateformes pour accompagner les porteurs de projets pour une alimentation saine.

 

Kevin HEUGAS – Bordeaux BUSINESS

 

SOURCES :

(1) KPMG Janvier 2019 

Solylend

Bordeaux Technowest

Bienvenue à la Ferme

http://www.fermedarracq.fr/

http://entomo.farm/

 

Aucun commentaire

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X