Bordeaux Business

BORDEAUX Business, accélérateur de Business…
Le Media des Entreprises & des Entrepreneurs

Contactez-nous :
  • Aucun produit dans le panier.

Le Made in France, du sens à retrouver ?

  /  BRÈVES   /  Le Made in France, du sens à retrouver ?
Coq français textile

Le Made in France, du sens à retrouver ?

La France entre dans un processus de production nationale voire locale de plus en plus prononcé. “Le « made in France » représente 81 % de la consommation des ménages, mais seulement 36 % de celle des biens manufacturés.” selon l’Insee (1). Certains secteurs se sont alors emparés de la tendance. Ils limitent ainsi leurs importations de matières premières. Les Français sont de plus en plus sensibles à leur impact sur l’environnement. De plus, une fabrication authentique apporte énormément à un produit. Et ça, les marques l’ont bien compris. L’industrie du textile est l’un des secteurs les plus investis dans cette tendance. La production alimentaire s’y ajoute évidemment. De nos jours, d’autres marchés y voient une opportunité béante. C’est le cas récemment avec le marché du jouet. 

Le textile, le secteur en tête du Made in France 

“En 2015, la France importe pour 36,5  milliards d’euros de produits textiles” selon l’Insee (1). Ces importations sont timidement croissantes mais augmentent toujours d’année en année depuis les années 90. Là se pose la question de comprendre pourquoi autant d’importations ont toujours lieu alors que la France est en plein boom du Made in France. De façon générale, beaucoup d’industries sont délocalisées pour profiter de la main d’oeuvre moins cher à l’étranger. En effet, plus de 10 milliards de produits manufacturés (chaussures, habillement et fabrication textile) sont importés de l’Union Européenne et 20 milliards proviennent de l’Asie en 2015, selon l’Insee (2).

Cependant, de plus en plus de Français sont sensibilisés à l’impact des exportations et importations sur l’environnement. De plus, les conditions de travail en France ne sont pas toujours les mêmes à l’étranger. C’est dans une démarche éthique que cette tendance de la fabrication française est née. Les Français désirent porter un vêtement peut-être parfois plus cher mais qui respecte leurs valeurs. De nombreuses marques de vêtements ont alors sauté le pas. C’est notamment le cas pour la marque de mode éco-responsable bordelaise But You’re French. Elle propose des produits textiles 100% coton bio et fabriqués de toute pièce en France.

Vers un véritable essor de la production locale

Le “consommer local” pour manger mieux est devenu le mojo de nombreux Français. C’est désormais une vraie tendance qui prend de plus en plus d’ampleur. Comme les consommateurs désirent acheter des produits alimentaires nationaux voire même locaux, les distributeurs doivent s’adapter. Ce comportement du consommateur est à l’origine de nombreuses épiceries végétariennes ou bio qui s’implantent dans les villes. Le fait d’avoir des producteurs ou fabricants locaux pour une marque ou un distributeur alimentaire a un impact fort. C’est devenu un argument impactant directement les ventes. “Ainsi, 77 % des consommateurs déclarent essayer d’acheter des produits locaux aussi souvent que possible” selon une étude de LSA (3). 

De plus, la crise sanitaire de la Covid-19 à renforcer le phénomène. En effet, le mode de vie des Français s’est rapidement tourné vers les grands espaces, la verdure et la sérénité permise par les milieux ruraux. Le comportement des Français est comme revenu aux sources. En plus de la sensibilisation qui prend de l’ampleur quant aux bienfaits de la consommation locale, les citoyens français se sont sentis, cette fois, concernés directement. Les petits commerces locaux produisent des produits de qualité, en accord avec l’environnement. Les Français ont ainsi renoué avec eux. C’est cette habitude alimentaire qui a vite impacté le quotidien des consommateurs de l’Hexagone. La Covid-19 est à l’origine d’une crise économique et de difficultés rencontrées par de nombreux secteurs et entreprises certes. Mais, elle est également responsable d’une solidarité nationale, qui devient même de plus en plus locale.

Le Made in France, à la conquête du secteur du jouet

Certains marchés comme celui du textile ou celui de la production alimentaire sont désormais largement connus pour leur investissement dans le Made in France. D’autres marchés sont beaucoup moins attendus sur cette tendance du savoir-faire français. C’est pourtant le cas du marché du jouet désormais. Le salon du jouet français 2.0 va même avoir lieu le 14 au 17 septembre 2020. Cet événement aura comme but de sensibiliser les enfants et les parents à une production Made in France des jouets. Les différentes marques présentes lors de ce salon présenteront leurs coulisses et leurs nouveautés pour cette fin d’année. En ce contexte de Covid-19, le salon est digitalisé. C’est l’occasion, pour les parents, de décider de consommer des produits qu’utilisent leurs enfants au quotidien de manière responsable.

Le Made in France est une tendance remplie de sens, portée et supportée de plus en plus par les Français. La Covid-19 a impacté leur comportement de consommation. Afin de répondre à cette demande croissante de savoir-faire français, davantage de secteurs et de marques s’allient à cette cause responsable. 

Sources

But Your’re French : https://www.butyourefrench.com/

  1. Le « made in France » représente 81 % de la consommation des ménages, mais seulement 36 % de celle des biens manufacturés, de l’Insee, mis à jour le 5 juin 2019 : https://www.insee.fr/fr/statistiques/4166056
  2. L’industrie textile en France : une production mondialisée, sauf pour les produits de luxe et les textiles techniques, de l’Insee, du 18 octobre 2018 : https://www.insee.fr/fr/statistiques/3632345
  3. Le local prend son essor, de LSA, du 10 avril 2019 : https://www.lsa-conso.fr/le-local-prend-son-essor,316081

Consultante Media pour BORDEAUX Business Le monde évolue si rapidement culturellement, économiquement, artistiquement... qu'il faut bien le raconter quelque part. La ville de Bordeaux en traduit bien les nuances. C'est un plaisir de vous les relater !

X
%d blogueurs aiment cette page :