Bordeaux Business

BORDEAUX Business, accélérateur de Business…
Le Media des Entreprises & des Entrepreneurs

Contactez-nous :
  • Aucun produit dans le panier.

Le patrimoine bordelais à l’honneur

  /  Brèves   /  Le patrimoine bordelais à l’honneur
Château sculpture grandes fenêtres

Le patrimoine bordelais à l’honneur

L’Unesco définit le patrimoine comme “un produit et un processus qui fournit aux sociétés un ensemble de ressources héritées du passé, créées dans le présent et mises à disposition pour le bénéfice des générations futures.” (1). La France détient nombre de ces ressources léguées par nos ancêtres. Culture, gastronomie, traditions, architecture, réserves naturelles, paysages en tous genre… caractérisent le patrimoine français. Ces richesses nourrissent le tourisme de l’hexagone. Et, cette année, les principaux concernés se trouvent être les Français eux-mêmes. 

La France, première destination de vacances des Français pour la saison estivale 2020

Cette année, les vacances d’été des Français sont envisagées différemment. Le Covid-19 en est évidemment à l’origine. En effet, le déconfinement ne rime pas avec retour total à la normale du quotidien des citoyens français. Chaque habitant prend sa part de responsabilité pour le bien commun. Cette épidémie a profondément marqué les esprits, et un brin de solidarité en ressort. 

Dans l’optique d’assurer un déconfinement progressif, la plupart des Français décide, cette année, de limiter leurs déplacements aux frontières de l’hexagone. 

Bien que la France et le reste de l’Europe aient rouvert leurs frontières dans la nuit du 20 au 21 juin, les départs en vacances restent localisés à l’intérieur des terres françaises. 

Cette démarche a pour but de limiter la propagation du virus dans un premier temps évidemment. Dans un second temps, c’est un aspect économique qui est appréhendé. En effet, de nombreux commerces, restaurateurs ou artisans ont énormément souffert du confinement. Les Français sont prêts à “sacrifier” leurs vacances sur une île paradisiaque par exemple afin d’apporter leur soutien au commerce local et national. C’est un atout non négligeable au sein de cette crise économique mondiale. 

De plus, les campings, l’hôtellerie et les résidences de tourisme peinent à recevoir des réservations. Cela s’explique par un arrêt presque total du tourisme étranger. En effet, “en 2016, la consommation touristique intérieure en France des touristes et excursionnistes français ou étrangers s’élève à 158,9 milliards d’euros dont un tiers provenait des touristes étrangers », constate l’Insee (2). Avec le soutien du tourisme français, c’est un secteur qui peut espérer s’en sortir, ou du moins limiter ses dettes pour compenser l’absence de la consommation touristique étrangère.

Bordeaux, riche de ses ressources patrimoniales

Parmi les destinations les plus prisées par le tourisme des Français, la Nouvelle-Aquitaine reste une région très appréciée.

“La Nouvelle-Aquitaine reste, en 2016, la première région d’accueil de la façade atlantique” selon le Comité Régional du Tourisme (CRT) (3). “Elle séduit près de 27 millions de touristes et se place au 5ème rang national pour l’accueil des touristes étrangers”. Très estimée des touristes étrangers, la Nouvelle-Aquitaine compte sur le soutien et l’intérêt des touristes français pour compenser leur absence. C’est ainsi qu’en cette saison estivale 2020,  la région met son patrimoine à l’honneur.

D’après un baromètre du tourisme réalisé par l’agence Ulysse Communication, la Nouvelle-Aquitaine s’annonce comme la deuxième destination des camping-caristes. A savoir que le camping-carisme semble être l’une des activités de vacances la plus envisagée pour cette année car elle est sûre d’un point de vue sanitaire. En effet, il ne s’agit pas d’une résidence dans un camping où de nombreux vacanciers auront séjourné auparavant. Non, chaque vacancier dispose alors de son propre habitat, sans risque de promiscuité avec le virus. 

Cet engouement vis à vis du patrimoine bordelais s’explique par la réputation de ses grands crus et de ses vignobles notamment. La gastronomie joue un rôle plus qu’important dans le choix d’une destination de vacances. 

L’architecture de sa métropole : Bordeaux, avec ses quartiers chics comme celui des Chartrons, est également fortement appréciée. Afin d’en capturer ses bâtiments riches en histoire et en anecdotes, La Poste a même organisé un concours-photo pour immortaliser et valoriser ce patrimoine immobilier bordelais. 

Enfin, comment parler du patrimoine culturel de la Nouvelle-Aquitaine sans mentionner la présence de nombreux parcs qui attirent chaque années des millions de touristes. Parmi eux, l’incontournable Puy du Fou, sacré meilleur parc du monde, participe à la fréquentation touristique considérable de la Nouvelle-Aquitaine.

Le tourisme, facteur incontournable dans l’immersion du patrimoine français

Selon l’Insee, la France, en 2016, a enregistré 405 millions de nuitées sur son territoire (2). Elle arrive juste derrière l’Espagne, qui en comptabilise 455 millions. Elle se positionne donc en deuxième place en terme de fréquentation sur l’ensemble des pays de l’UE.

Les touristes étrangers proviennent à 96,9% d’Europe, avec en tête l’Allemagne. 11,8% viennent quant à eux du continent américain et 12,3% d’Asie, de l’Océanie et d’Australie (2). 

La France est l’une des destinations accueillant le plus de touristes. Ce tourisme apporte une valeur considérable au patrimoine français. Une valeur non négligeable car elle a rapporté “en 2016, 159 milliards d’euros. Une somme équivalente à 7,1 % du PIB” selon le Ministère de l’économie et des finances (4).

Le patrimoine est maintenant étroitement lié à une dimension économique. Le patrimoine de chaque pays raconte l’histoire de son territoire, ses traditions, sa culture… ce qui attise excessivement la curiosité des touristes. Le patrimoine est devenu l’un des principaux piliers capables de générer de la consommation touristique. Face à la situation actuelle sanitaire et économique, le secteur du tourisme va affronter un été comme il n’en a pas vécu depuis bien longtemps. L’espoir d’une solidarité nationale de capitalisation des vacances à l’intérieure des frontières est attendu, et est fortement apprécié. Une volonté de soutien des commerces français pour relancer l’économie est en chemin. Une reconstruction de la France par les Français semble se profiler. 

Sources

Ulysse Communication : ulysse-communication.com

La Poste : www.laposte.fr

1. Patrimoine, de l’Unesco https://fr.unesco.org/creativity/sites/creativity/files/digital-library/cdis/Dimension%20Patrimoine.pdf

2. Tableaux de l’économie française, de l’Insee, le 27 février 2018 : https://www.insee.fr/fr/statistiques/3303636?sommaire=3353488

3. Les Chiffres Clés du Tourisme 2017, du CRT de la Nouvelle-Aquitaine : http://www.crt-nouvelle-aquitaine.com/Observatoire/Chiffres-cles#:~:text=La%20Nouvelle%2DAquitaine%20reste%2C%20en,les%20nuit%C3%A9es%20des%20r%C3%A9sidents%20fran%C3%A7ais.

4. Mémento du tourisme, du Ministère de l’économie et des Finances, de 2017 : https://www.entreprises.gouv.fr/etudes-et-statistiques/memento-du-tourisme-edition-2017

Consultante Media pour BORDEAUX Business Le monde évolue si rapidement culturellement, économiquement, artistiquement... qu'il faut bien le raconter quelque part. La ville de Bordeaux en traduit bien les nuances. C'est un plaisir de vous les relater !

X