femme pop art

Le Pop Art, à l’oeuvre dans Bordeaux

Dernière mise à jour:

[Mis à jour le 5 novembre 2020] Apparu dans les années 1950 en Grande-Bretagne, le pop art désigne un style artistique qui s’inspire intimement de l’esprit de cette époque. C’est l’abréviation de « popular art ». Il attire de nouveau de plus en plus les amateurs d’art. Les principaux acteurs de ce mouvement artistiques sont Andy Warhol, Roy Lichtenstein ou encore Peter Blake. Leurs oeuvres sont mondialement connues, et sont devenues des icônes. 

Les expositions, mises à mal par la COVID-19

Aujourd’hui il est difficile de se rendre dans une galerie d’art pour observer des oeuvres de pop art. La première phase de confinement avait marqué un premier coup dur pour les galeries d’art. Aujourd’hui, elle se trouvent a nouveau obligées de fermer leurs portes suite aux dernières annonces du gouvernement. Deja gravement atteint de nombreux acteurs du secteur, risquent de ne pas se relever. Ce sont, en effet les prédiction du Comité Professionnel des Galeries d’Art. Cependant, on voit émerger de nouveaux moyens pour présenter les oeuvres. Ainsi, grace aux plateformes numériques de plus en plus nombreuses, l’art devient accessible depuis son salon. Des artistes proposent des visites dématérialisées, des accrochages virtuels ou encore plus immersives, des visites à 360°. Bien que cela ne puissent remplacer l’experience physique, les visites virtuelles permettent tout de même de maintenir une activité pour les galeries. Voici donc un nouvel enjeu auquel les artistes, et galeristes doivent se confronter. Ils doivent de ce pas saisir l’opportunité qu’offre le digital pour continuer de présenter leurs oeuvres au public.

Le pop art doit s’adapter à de nouvelles contraintes, celles de l’épidémie de la COVID-19

Exposition de pop art, choix d’un lieu, d’une ambiance

Tout d’abord, le choix de l’artiste est primordial. Pour trouver un artiste de popart, le bouche à oreille, les relations ou internet peuvent être utiles. Vient ensuite la recherche d’un lieu, pour exposer les oeuvres. Se démarquer pour donner envie de voir une exposition nécessite parfois de sortir des sentiers battus. Le pop art est un mouvement artistique qui a pour revendication de faire sortir l’art des musées. Voilà pourquoi un lieu insolite, qui sort de l’ordinaire est recommandé. A Bordeaux, il en existe de toutes natures.

Organiser une exposition dans un bar s’avère être une idée assez originale. C’est un lieu branché, idéal pour se mettre en contact direct avec les amateurs de l’art contemporain. A Bordeaux, le Wooosh organise régulièrement des expositions d’art pour les amateurs. L’occasion idéale pour mettre en avant des oeuvres pop art. Pour mettre de l’ambiance, vous pouvez faire appel à des musiciens pour jouer par exemple du jazz.

Il existe également des galeries d’art virtuelles, où il est possible d’acheter des oeuvres. L’entreprise Bordelaise KazoArt en a fait son cheval de bataille, en démocratisant l’art à tous. Il s’agit également d’un vrai tremplin pour les artistes locaux qui veulent gagner en visibilité avec leurs oeuvres. Le pop art figure parmi les styles artistiques exposés, avec des oeuvres oscillant entre 150€ et 10 000€. 

Artistes bordelais émergents, redonner de la couleur aux rues

Organiser une exposition en pleine rue peut être une alternative intéressante. Cela permet de faire découvrir l’art à un plus grand nombre de personnes. La lumière naturelle du soleil mettra en valeur les couleurs vives des pièces. Des expositions ont déjà eu lieu sur la Place Pey Berland, ou le long du Jardin Public. Des lieux de passage stratégiques, qui permettent de découvrir les oeuvres des artistes. Les personnes s’intéressent de plus en plus à l’art. En effet, en 2019, la fréquentation des musées et lieux d’exposition a augmenté de 16.8%. D’après les chiffres de Bordeaux Tourisme, cela représente pas moins de 1.45 millions de visiteurs. Toutefois, avec la COVID-19, et la fermeture des musées liées au confinement, ces statistiques risquent de chuter pour 2020. Le choix d’une exposition en plein air prend alors tout son sens, pour allier amour de l’art et sécurité sanitaire. 

Certains artistes Bordelais font de la ville leur support artistique. Depuis l’ère Banksy, les rues deviennent des terrains de créativité, pour colorer des bâtiments, ou délivrer des messages forts. L’artiste Philippe POULET, par exemple, fait évoluer dans les rues bordelaises le “Joyeux Poussin”, dont l’attitude et les couleurs délivrent un message d’optimisme permanent. Alberoner, quant à lui, décore les murs nus de visages colorés et très aboutis. Jefaerosol propose des oeuvres encore plus spectaculaires, sur des dizaines de mètres de hauteur, comme au CHU Pellegrin. Des oeuvres porteuses de messages forts, de tolérance, de respect et de bonheur. Enfin, l’artiste David SELOR a créé un véritable jeu de piste avec ses créations, les “Mimils”. Délivrant des messages humoristiques ou philosophiques, ils sont présents sur des surfaces brutes, des plaques en bois. Ce sont autant d’artistes au style unique qui font des rues bordelaises une exposition artistique à ciel ouvert.  

Sources : 

Le Wooosh – Bordeaux, France

KazoArt

Bordeaux tourisme – BILAN ACTIVITÉ TOURISTIQUE / Année 2019

Artistes :

@Alberoner

@jefaerosol

@philippe.poulet

@selor_art

Plus d'articles
Immobilier d'entreprise BureauxLocaux
BureauxLocaux et Immobilier d’entreprise, un bilan contrasté
X