Bordeaux Business

BORDEAUX Business, accélérateur de Business…
Le Media des Entreprises & des Entrepreneurs

Contactez-nous :
  • Aucun produit dans le panier.

Le prix de l’immobilier à Bordeaux en 2019

  /  BRÈVES   /  Le prix de l’immobilier à Bordeaux en 2019
immobilier à Bordeaux Business

Le prix de l’immobilier à Bordeaux en 2019

Mis à jour le 20/05/2020

La capitale de la région Nouvelle Aquitaine a connu au cours de l’année 2018 un pic dans le secteur immobilier d’où la réticence de nombreux bordelais à acquérir un bien immobilier. La hausse des prix, la raréfaction des biens disponibles sur le secteur dû à l’arrivée massive de parisiens suite à l’ouverture de la Ligne Grande Vitesse reliant Bordeaux à Paris en 2 heures sont autant de raisons qui ont provoqué une hausse drastique des prix au m². Heureusement, le début d’année 2019 semble plus prometteur et on assiste à une relative baisse des prix dans l’immobilier. De quoi inciter le bordelais moyen à s’intéresser à ce secteur rentable.

Bordeaux après l’inflation des prix immobiliers de 2017-2018…

Bordeaux est le reflet du dynamisme d’une population sans cesse croissante. Qui plus est la ville bénéficie d’une attractivité économique sans nulle autre pareille en France. Bénéficiant d’une conjoncture nationale favorable, ce dynamisme a cristallisé la montée des prix du mètre carré au cours de l’année 2018, ce aussi bien pour les particuliers à la recherche d’un logement que pour les entreprises à la quête de nouveaux locaux pour s’installer. Avec la construction progressive de nouveaux quartiers d’affaires, à l’image du quartier Euratlantique, du nouveau Paludate, des Bassins  à Flot, de bureaux et l’installation de grands groupes profitant du potentiel énorme du marché bordelais, les nouveaux bordelais doivent trouver des solutions pour se loger à proximité de leur lieu de travail.

Toutefois, si le prix de l’immobilier a connu une hausse de près de 15% en 2017, ralentissant ainsi tout investissement, la situation s’est maintenue durant toute l’année 2018 impulsée par la diminution de certaines aides favorisant l’accès à la propriété et la crispation des ménages bordelais. Ainsi par exemple, le prix d’un appartement dans la Gironde variaient de 3260 €/m² (+10,2 %), à 3990 €/m² selon que l’appartement était ancien ou neuf. A Bordeaux Métropole, la valeur moyenne d’un appartement oscillait autour de 4210 €/m², selon la chambre des notaires de la Gironde.

L’année 2019 bénéficie d’une stabilisation prolongée de secteur en fin d’année 2018 où l’on a observé une hausse de 0,9% seulement. Avec la relative baisse des prix observée en ce début d’année 2019, de nombreux parisiens sont prêts à quitter le tohu-bohu parisien pour la tranquillité de Bordeaux .

Pourquoi investir dans l’immobilier à Bordeaux en 2019 ?

L’attractivité de la ville, son dynamisme, tout comme la stabilisation du pouvoir d’achat des bordelais, couplés à a conjoncture immobilière, tout semble réuni pour favoriser un nouvel engouement dans le secteur immobilier après le pic observée les années précédentes. Toutefois, il n’est pas impossible que cette tendance varie lors des prochains trimestres. Quelques indicateurs laissent quand même penser que le secteur connaît une certaine stabilisation dans cette ville appréciée pour son bon vivre, son confort et son accessibilité au monde entier.

Bordeaux est une destination de choix pour une installation durable. En effet, Bordeaux est une ville qui attire et qui continuera d’accueillir de nouveaux arrivants chaque année. En effet, on compte environ 2000 personnes qui font le choix de s’installer dans la ville tous les ans. A deux heures en TGV de Paris, la ville se trouve à un jet de pierre de la capitale française. En plus d’être l’une des destinations privilégiées de nombreux visiteurs locaux et internationaux, Bordeaux est le refuge de plusieurs entreprises spécialisées dans des secteurs florissants de l’économie tels que l’agroalimentaire, l’industrie, la culture, l’agriculture, la viticulture, le bois, l’aéronautique, etc.

Le prix du mètre carré se stabilise et s’adapte au pouvoir d’achat des ménages. Depuis janvier 2019, Bordeaux est quasiment la seule ville française à connaître une réelle relance dans l’immobilier dont les prix sont plus en phase avec le pouvoir d’achat des bordelais. Avec la construction de nouveaux immeubles destinés à l’habitation et au développement de la vie quotidienne, comme du côté de Brazza, ou encore aux Bassins à Flot avec la construction de la Marina, l’offre de nouveaux logements neufs se développe progressivement. Impulsé par la construction et le développement de l’éco quartier Ginko, les nouveaux bâtiments s’élèvent désormais avec la volonté de respecter l’environnement. 

Une volonté de respecter l’environnement, mais un contexte fragilisé par le COVID-19

La métropole bordelaise se tourne vers des constructions plus vertes qui ont vocation à se multiplier dans la durée. En effet, à titre d’exemple, les tours Hypérion et Silva, construites en bois, sont moins polluantes que des bâtiments classiques. Elles consomment moins d’énergie avec les vitrages qui captent la lumière et leur construction est plus rapide. Une offre disponible bien plus rapidement donc. La valeur d’un appartement varie en fonction des quartiers. Dans les quartiers de Saint-Augustin, Bordeaux Maritime, les prix seront favorables au bordelais. Alors que dans des quartiers comme la Bastide, le Triangle d’Or, la valeur du logement connaît des fluctuations importantes. Importantes au point d’atteindre des prix mirobolants au-delà du pouvoir d’achat immobilier des ménages.

Pour s’informer sur le sprix de l’immobilier en France en 2020, vous pouvez consulter ce site : https://www.immobilier-danger.com/prix-immobilier.html . L’immobilier évolue en effet très rapidement selon de nombreux facteurs. Le dernier en date est venu perturber et figer le marché immobilier national durant presque deux mois : le COVID-19. Le confinement forcé et l’arrêt de toute activité professionnelle ont eu une incidence sur le secteur, qui reste à évaluer. D’un côté, le blocage de tout déménagement, d’achat ou de location de biens, de l’autre l’arrêt des chantiers de construction. La reprise de l’activité laisse planer des questions sur l’impact des prix et sur les crédits pour acquérir un bien. Ce secteur est par ailleurs rythmé par les contacts humains, lors de visites de biens par exemple. Ce qui, d’après immobilier-danger, ralentit considérablement la reprise des ventes. Pourtant, certains professionnels de l’immobilier proposent des solutions innovantes pour pallier cet obstacle. 

Un marché immobilier adapté aux nouvelles contraintes de l’après COVID-19

Grâce au Digital, il est toujours possible de réaliser des visites et de finaliser une vente ou une location. Le tout grâce à la visite virtuelle et à la transmission dématérialisée des documents. Il se pourrait donc que les professionnels du secteur puissent amortir les retombées liées au COVID-19. Avec l’appui de statistiques fiables, les consommateurs peuvent surveiller les tendances et voir quel moment est idéal pour vendre.

Sources :

Pourquoi investir dans l’immobilier bordelais en 2019 ?

https://www.bordeaux-immobilier.org/categorie/evenements

Prix immobilier Gironde (33)

https://www.immobilier-danger.com/prix-immobilier.html

Consultante Media pour BORDEAUX Business. Apporter une analyse sur les grands événements business à Bordeaux me tient à cœur. Un travail de recherche intense, sur toutes les tendances du marché local. Avec BORDEAUX Business, je souhaite apporter aux entrepreneurs toutes les réponses pour évoluer sereinement, au gré de l'économie bordelaise.

X