Le Tour de France de l’innovation

Développement innovant Bordeaux Business

Le Tour de France de l’innovation

Pour sa vingtième année d’existence, « Le Tour de France de l’innovation », le programme de soutien au lancement de jeunes start-ups françaises à haute valeur technologique a été mis à l’honneur dans la ville de Bordeaux pour la région Nouvelle-Aquitaine, le 9 octobre 2018 dernier. Cette décision de régionaliser ce dispositif porté par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation a ainsi vu 10 lauréats être récompensées lors de journées de conférences et d’échanges très riches. Cet événement, qui réunissait la fine fleur des acteurs de l’innovation aquitaine et les représentants des institutions publiques, est bien une vitrine de la place privilégiée de notre région dans la course à la rupture technologique et numérique. Une vitrine qui séduit et attire de nombreuses entreprises venues s’installer à Bordeaux, où de nouveaux quartiers dédiées aux bureaux pour les entreprises ont été construits, à l’image du quartier Bordeaux Euratlantique qui s’est bien développé, accueillant des entreprises désirant de nouveaux locaux pour leur siège social, ou encore pour étendre leur activité sur la métropole. Nous pouvons aussi citer le quartier des Bassins à Flot qui s’est lui aussi considérablement modernisé, accueillant écoles d’enseignement supérieur et grandes entreprises comme Ubisoft ou Betclic qui se sont implantées à Bordeaux dans de tous nouveaux locaux.

 

Entreprise innovante Bordeaux Business

 

Un événement qui a réuni les acteurs de l’innovation bordelaise

Ce mardi 9 octobre 2018, une cinquantaine d’intervenants et d’invités se sont retrouvés au cœur du campus de Talence, dans la salle Agora du Haut-Carré. La journée fut dense : partages des expériences prometteuses des jeunes entreprises françaises situées sur le créneau de l’innovation technologique, écoute des candidats au prix PEPITE 2018 qui « pitchaient » leur business model, remises des prix aux lauréats, tables-rondes, conférences…
Cet événement qui durait sur la journée a vu défiler plusieurs spécialistes et professionnels de l’innovation : Paul MILLIER, professeur à l’Ecole de Management de Lyon en marketing et management de l’innovation, a pu ainsi ouvrir la première conférence sur les conditions de réussite d’une start-up. Des jeunes chefs d’entreprises lauréates, comme Eric MOTTAY (Amplitude Systèmes), Fabien ZUNINO (@rtMolecule) ou Romain STEFANINI ont pu témoigner, aux côtés des différents responsables de l’Etat et de la région à l’innovation.
C’est d’ailleurs avec le préfet de la région Nouvelle-Aquitaine Didier LALLEMENT, le Président du Conseil Régional Alain ROUSSET et bien sûr le Président de l’université de Bordeaux, qui accueillait l’événement, Manuel TUNON DE LARA, que l’événement fut ouvert. Nous avons remarqué la présence de Maylis CHUSSEAU, président de la SATT Aquitaine Science Transfert, qui a tenu au courant les participants de l’actualité des sociétés d’accélération du transfert de technologies, ces entités qui font le lien entre la recherche incubée en université et la commercialisation des technologies développées.

 

Un dispositif intelligent pour soutenir les jeunes pousses technologiques régionales

 

Technologie Bordeaux Business

Dans la matinée, furent remis les 9 prix PEPITE, qui récompensent l’innovation étudiante. En particulier, furent récompensés le projet Meditect, qui propose une traçabilité des médicaments en Afrique, ou InPlanta, une entreprise de commercialisation de plantes ne nécessitant aucun entretien.
Dans l’après-midi, le grand prix i-Lab aquitain fut décerné à TreeFrog Therapeutics, une start-up qui promet de produire en masse les cellules souches et de baisser leur coût de production. Cette réussite, et le chèque de 600 000 euros qui l’accompagnait, est emblématique de l’attractivité de l’Aquitaine. En effet, rencontrés en Suisse, les deux co-fondateurs de cette start-up accompagnées par l’incubateur Unitec ont fait le choix délibéré de la Nouvelle-Aquitaine pour son soutien connu à l’innovation. Un choix payant.
Le fonds d’amorçage mis en place par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation se propose de soutenir le lancement des start-ups françaises mobilisant un fort capital technologique. Ainsi, outre l’aide financière qui peut s’élever jusqu’à 600 000€ (l’édition 2019 est dotée de 20 millions d’euros), les lauréats sont parrainés par un entrepreneur, peuvent accéder aux programmes de formation de grandes écoles comme HEC ou l’EM Lyon, et être accompagnés dans leur développement à l’international à travers le programme NETVA (New Technology Venture Accelerator). Enfin, la visibilité du label i-Lab offre une crédibilité sérieuse pour les levées de fonds futures des jeunes entreprises. Un moyen intelligent de soutenir l’innovation technologique en France ! Un label qui fêtait cette année ses 20 ans…

 

Cette année encore, les domaines d’innovation des lauréats se situent majoritairement dans les 4 champs de rupture identifiés par BpiFrance : numérique, santé, mécanique et matériaux, chimie et écotech. Des secteurs porteurs pour lesquels le tissu universitaire et entrepreneurial aquitain et bordelais a toutes ses chances. Nous espérons que la nouvelle édition 2019 du concours i-Lab récompensera à nouveau les futurs fleurons aquitains de l’économie nationale. Un événement qui promet déjà de belles futures éditions, démontrant encore le dynamisme de la région Nouvelle-Aquitaine, et plus particulièrement de Bordeaux, qui attire des entreprises innovantes.

 

BORDEAUX Business

 

SOURCES :

Liées à l’événement

– Site du Tour de France de l’innovation : http://tourdefrance-nouvelle-aquitaine.ast-innovations.com/
– Enseignement supérieur et recherche (site du gouvernement) : http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid137314/i-lab-2019-lancement-de-la-21e-edition.html
Université de Bordeaux

Autres :

Netva France

BPI France 

Aucun commentaire

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X