L’entrepreneuriat à l’heure de la Data

L’entrepreneuriat à l’heure de la Data

Data-driven attribution, open data, cloud… La complexité du langage qui entoure les données numériques tend à masquer la centralité de leur fonction. En effet, dans le contexte de notre économie numérique, les données sont l’ADN d’une entreprise dont elle doit préserver toute l’intégrité. Face à une réglementation de plus en plus contraignante à ce sujet, la nécessité de parler data s’impose aux entreprises nationales comme locales. Le 4 juin dernier, Bordeaux Business a rencontré Saïd Ait-Ouaraz et Mariano Togni, territory managers de la société Arcserve, entreprise leader dans la protection des biens numériques des entreprises. Les évolutions du Big Data amènent les entreprises à reconsidérer leurs données comme un capital immatériel et informationnel à forte valeur ajoutée.

 

 

La nécessité du tournant numérique

 

Dans le cadre d’une tournée de présentations de l’entreprise à travers l’hexagone, Arcserve organisait au stade Matmut Atlantique de Bordeaux une conférence sur les solutions commerciales face au défi de la protection des données. Fondé en 1983, Arcserve s’est imposé dès la fin des années 1980 avec sa solution Arcserve Backup comme un acteur incontournable  du secteur. En effet, l’approche traditionnelle de la sauvegarde de données est coûteuse et chronophage pour les entreprises qui sont confrontées à des reprises d’activité ou à des attaques informatiques. La perte de données peut s’avérer désastreuse pour une entreprise, davantage encore dans la mesure où des acteurs technologiques tels que Microsoft ne garantissent pas une sauvegarde des données de leurs clients au-delà de 90 jours. Il est donc vital d’anticiper toute potentielle perte de données qui traduisent parfois à des années de travail pour des sociétés en gestion de patrimoine ou encore pour des entreprises dans le secteur de la santé. Depuis mai 2018, le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) est en vigueur et concerne en premier lieu les entreprises. Directive initiée au niveau européen, son objectif est d’apparaître comme un texte de référence afin de guider les usagers dans la mise en place de nouveaux modèles économiques essentiellement centrés sur le numérique.

 

Le parti pris d’entreprises telles que Arcserve est de transformer le RGPD en un avantage concurrentiel pour les entreprises. En effet, les données sont un outil de pilotage de l’entreprise, pouvant entraîner des gains de temps et de ressources d’un point de vue de la gestion interne de l’entreprise. Le volume financier des données numériques est a priori non quantifiable et surtout inestimable, notamment pour les structures publiques et gouvernementales. Depuis les années 2000, 52 % des grandes entreprises ont disparu par un phénomène toujours plus important de fusion-acquisition. Dans ce contexte, les données peuvent devenir, pour certaines entreprises, des points de vulnérabilité en affectant leur activité.

 

Data, les enjeux de la confiance numérique

 

A l’heure où les usagers (grand public et organisations) sont toujours plus méfiants vis-à-vis des acteurs du numérique, des entreprises réfléchissent donc à des solutions pour garantir la confidentialité des données personnelles de leurs usagers. En effet, d’après une étude internationale conduite auprès de 759 décideurs dans le domaine des technologies de l’information, 74 % d’entre eux ne sont pas pleinement confiants dans leur capacité à récupérer des données critiques en cas de sinistre. C’est notamment le cas au niveau local avec Chandago, une start-up Bordelaise mettant au cœur de son action le travail sur la protection des données des internautes. L’objectif de la start-up est d’agir pour mettre en avant la transparence et l’authenticité dans les échanges de données personnelles mais aussi dans les relations entre internautes et acteurs du numérique. Chandago développe, sur tout le territoire bordelais, des solutions reposant sur l’idée du blockchain tout comme Arcserve. En effet, le plus important pour les experts de la maîtrise des données est de pouvoir obtenir la confiance des utilisateurs face à la médiatisation croissante des vols ou pertes de données.

 

 

Du côté des entreprises, une approche business du marché des données numériques se développe, dans la mesure où les data sont une réelle préoccupation pour les dirigeants tandis que la récupération de données est une source d’inquiétude pour les équipes informatiques. Ces données permettent de récupérer un certain nombre d’informations à propos de clients et prospects, qui donnent aux entreprises la possibilité de les approcher. Cependant, il faut que les dirigeants des entreprises puissent être capables de gérer ces données mais aussi de comprendre leur valeur ajoutée. L’une des missions principales des entreprises est de ne pas se laisser envahir par un flot de données, et ainsi minimiser les risques. L’utilisation d’outils de sauvegarde, tels que les clouds de Arcserve, est donc très utile pour les géants du marché. En effet, l’une des raisons de la nécessité de sauvegarder les données récoltées réside dans la prévention de risques. En exemple, suite à une perte de données au sein d’une entreprise, celle-ci doit être traitée en moins d’une heure pour éviter une perte de chiffre d’affaires qui peut s’avérer conséquente si le problème n’est pas résolu rapidement.

 

A travers la vision d’Arcserve présentée à Bordeaux lors du Continuum Tour, la nécessité de l’utilisation d’outils pour la sauvegarde des données collectées se voit une nouvelle fois confirmée. A l’ère du numérique, où les données sont une mine précieuse d’informations, les entreprises ne doivent pas prendre de risques quant à leur bonne gestion. Face à leur poids croissant dans l’activité d’une entreprise, une ère de la gouvernance des données s’ouvre.

 

Sandy Penissard – Justine Angibaud – BORDEAUX Business

 

Contact:

 

Arcserve

Téléphone (France) : +33 182 885 787

 

Chandago

15 Place Canteloup, 33000 Bordeaux

 

Sources:

 

L’IA et le Big Data tissent leur toile en Nouvelle-Aquitaine, Bordeaux Business

Le Big Data – Data Driven, Attribution Basée Données

Economie.gouv – Réglement Général sur la Protection des Données

Syntec Numérique

Arcserve – Data Protection in the Fourth Industrial Revolution

 

No Comments

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X