MontBlanc
0
Aucun produit dans le panier.

BRÈVES

L’entreprise : le retour aux sources en 2017

31 août 2017, Auteur : Bordeaux Business

Le monde de l’entreprise a bien changé depuis quelques années.

Les nouveaux besoins et comportements des clients, mais aussi le milieu salarial ont totalement modifié le visage de l’entreprise “type” : le client exprime des besoins de plus en plus précis, avide d’innovations pour le quotidien, tandis que dans les entreprises, le turn-over est plus important qu’avant. Moins d’ancienneté, mais une volonté de découvrir, de travailler dans plusieurs entreprises.

De la start-up à l’entreprise éphémère

Les micro-entreprises, les “start-ups” telles qu’on les appelle, connaissent un essor important. Tous les secteurs sont concernés, avec un fil conducteur : l’innovation. Faire la différence. L’innovation étant censée créer le besoin, créer le marché.

Au final, beaucoup de créations mais peu de pérennité, et donc beaucoup de jeunes entreprises devaient fermer, faute de bénéfices.

Les entrepreneurs se sont donc « rabattus » sur le modèle traditionnel, conquérir un marché existant qui a déjà fait ses preuves. Les créations d’entreprises continuent d’augmenter (+4% en 2016). En 2016, 40% des entreprises qui venaient d’être créées étaient des micro-entreprises (soit 222 792 sur les 554 028 créées).

Le phénomène s’est donc inversé.

Minimiser les risques

Si au démarrage d’une entreprise, le gérant commence seul en général, seulement 4% des nouvelles entreprises embauchent des salariés dès le démarrage de leur activité.

Certains secteurs d’activité sont beaucoup plus impactés par la création d’entreprises, à l’image des transports, avec une hausse du nombre d’entreprises de 55,6%, ou encore de l’immobilier avec une hausse de 10,4%, selon les données de l’INSEE récoltées en Mars 2016. En revanche, toujours selon l’étude menée par l’INSEE, les secteurs les moins concernés sont la construction (-3,5%) ou le commerce de gros (-3,0%).

On constate aussi de fortes disparités entrepreneuriales selon la zone géographique. En effet, peu d’entrepreneurs se trouvent dans les zones rurales (7% de créations d’entreprises en zone rurale, selon l’étude menée par l’INSEE). Ce qui démontre que malgré la hausse de ces créations, il reste tout de même des zones délaissées par les entrepreneurs.

Un dynamisme bordelais entrepreneurial basé avant tout sur l’optimisme

Au second trimestre 2017, sur l’agglomération bordelaise, l’activité globale est restée stable depuis le début de l’année, où l’on constate une confiance de la part des chefs d’entreprises vers l’économie nationale (66%) et régionale, où ils ont confiance en la pérennité de leur entreprise (75%) selon les études réalisées par la CCI de Bordeaux, et TRYOM.

Malgré le développement des activités sur le département et Bordeaux, notamment dans les services, il apparaît clairement que les entrepreneurs investissent de moins en moins dans leur région. Ce phénomène ne touche pas seulement Bordeaux, mais toute la région Nouvelle-Aquitaine. Effectivement, les entreprises qui réalisent des investissements sont des entreprises axées sur l’innovation, qui ont donc besoin d’injecter des fonds pour des actions de R&D. Pour les autres entreprises, cette frilosité à investir réside dans le fait que certains indicateurs sont au rouge, tels que les délais de paiement qui se sont considérablement détériorés sur l’ensemble de la région, tout comme le taux de commande ou la baisse des marges commerciales…

Les prévisions pour le troisième trimestre 2017 sont assez encourageantes selon la CCI, malgré certaines ombres au tableau notamment pour les derniers points évoqués.

Mais une chose est sûre, la Nouvelle-Aquitaine est une région dynamique, où les entreprises émergent rapidement, avec une place faite aux entreprises innovantes, via les pépinières, incubateurs ou accélérateurs visant à les accompagner pour leur développement. Pour durer, les entrepreneurs, boostés par un démarrage rapide, devront ensuite persévérer et consolider peu à peu leur business pour se maintenir dans le paysage économique… 

 

Audrey Kozaczka – Bordeaux Business

 

Sources :

Nouvelle Aquitaine Direccte

INSEE

AFE Création

CCI Gironde : Baromètre de l’économie

CCI Gironde : Infographies