L’ESA BIC soutient des projets néo-aquitains liés à l’aérospatiale

esa-bic-aerospatiale-bordeaux-business

L’ESA BIC soutient des projets néo-aquitains liés à l’aérospatiale

L’agence spatiale européenne (ESA) soutient des start-up européennes dans leurs innovations liées à l’aérospatiale. Plusieurs projets néo-aquitains ont pu bénéficier de cette aide.

Le programme ESA BIC Sud France

L’Agence Spatiale Européenne (ESA) a décentralisé des centres de recherche et d’innovation en Europe, des BICs (Business Innovation Center), qui ont pour objectif de soutenir la création d’entreprises par le transfert de technologies inhérentes au secteur spatial. L’ESA BIC Sud France regroupe plusieurs incubateurs néo-aquitains mais aussi de PACA et de midi-Pyrénées. Ces BIC ont ainsi permis la création de 75 nouvelles start-up liées au domaine spatiale depuis 2013. Les start-up ont pu recevoir un accompagnement des institutions de l’ESA mais aussi des financements de l’ordre de 50 000€.

Le salon ESA BIC Sud France a en effet pour objectif de faire découvrir les projets de l’Agence Spatiale Européenne mais aussi de permettre aux candidats de se familiariser avec le processus de candidature au financement. La pépinière d’entreprise bordelaise Bordeaux Technowest est un des incubateurs faisant partie du BIC Sud France, elle est directement en lien avec les entreprises travaillant dans le domaine de l’aérospatiale comme Dassault, EADS ou Thales.

Une impulsion bienvenue pour les initiatives néo-aquitaines

Plusieurs start-up néo-aquitaines bénéficient de l’accompagnement de ESA BIC Sud France, à l’instar de la société I-sea qui propose des solutions innovantes d’observation et de gestion du littoral. Dernièrement, la société a été récompensée pour sa solution d’analyse de données liées aux images satellites.

On peut également citer la société Reflet du Monde, laquelle développe des drones pour le civil et le privé. Une de ses création est un drone doté d’une communication satellite améliorée. Cette nouvelle fonction permet aux drones d’être utilisés pour des missions liées à la surveillance des réseaux de transport d’énergie et de passagers, ainsi qu’à la surveillance environnementale comme les parcs naturels ou les littoraux.

Le 15 mars dernier, durant le Space Business Innovation Day organisé par l’ESA BIC Sud France, la start-up Mobalib, dont le fondateur a récemment été interviewé par Bordeaux Business, a présenté son projet d’application et de site internet facilitant la vie des personnes handicapés. La start-up propose de montrer à ses utilisateurs les lieux accessibles aux handicapés ainsi que les meilleurs adresses selon leurs handicaps.

L’aérospatiale, un atout majeur en Nouvelle-Aquitaine

L’aérospatiale est un atout économique majeur de la Région, avec 4 milliards d’euros de chiffre d’affaires annuel et 39 500 salariés en Nouvelle-Aquitaine. La Région est en effet leader mondial dans plusieurs domaines comme la construction de turbines à gaz, de trains d’atterrissages ou encore sur la construction d’avions haut de gamme et de batteries.

Ces atouts permettent à la Région d’occuper une place majeure sur la scène internationale de l’aérospatiale. La maîtrise des technologies en aéronautiques se décline sur le développement et la production de divers aéronefs, de l’avion au drone, en passant par les satellites. C’est plus de 117 entreprises, sans compter les sous-traitants, qui travaillent de près avec ce secteur en Nouvelle Aquitaine.

Un marché qui se veut très concurrentiel… Cependant, l’exigence de perfection des entreprises néo-aquitaines leur permet de mieux se démarquer face aux pays émergents. L’ESA BIC a ainsi construit une stratégie de maillage avec des entreprises innovantes, pour mieux accéder aux nouvelles technologies.

 

Yoann Saget – Bordeaux Business

 

Sources :

ESA BIC

L’industrie de l’aéronautique en Aquitaine

Aucun commentaire

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X