L’Institut de Science des Données ouvre à Bordeaux

L'Institut de Science des Données Bordeaux Business

L’Institut de Science des Données ouvre à Bordeaux

En Septembre 2018, l’Institut de Science des Données, la toute première école privée en science des données ouvre ses portes à Bordeaux. Fondée par Antoine MONCHECOURT et Liliane BARA, cette nouvelle école propose des offres de formation pour les Data Analysts et Data Scientists de demain, à travers l’enseignement de compétences qui sont à l’heure actuelle particulièrement recherchées par les recruteurs.

Un cursus complet, et des perspectives de carrière

Mathématiques, statistiques, modélisation, ou encore finance, développement et économie gestion sont des matières enseignées au sein des deux cursus de formation proposés par l’établissement. Des cursus qui se veulent être complet, afin de donner toutes les clés aux futurs experts de la Business Intelligence. Les “étudiants” ont donc à l’issue de ces formations un profil complet, qui permet de répondre à la croissance demande des entreprises qui font face à une augmentation continue des flux de données qui transitent au quotidien, et qui, pour pouvoir gérer au mieux ces flux, recherchent des personnes capables de collecter, modéliser consolider et restituer toutes les données en transit. L’Institut de Science des Données a donc décidé de créer cette opportunité, aussi bien pour les étudiants en poursuite d’études que pour les personnes en transition professionnelle de se spécialiser dans cette branche encore peu développée.

En effet, entre 2016 et 2017, à l’échelle nationale, les offres d’emploi pour des Data Analysts et Data Scientists ont doublé, et depuis 2017 la demande des entreprises est toujours plus importante, face à un nombre de professionnels insuffisants : jusqu’à 3000 postes à pourvoir dans ce domaine chaque année à l’échelle nationale, pour au mieux 300 diplômés en France. L’Institut de Science des Données arrive donc avec une offre qui pourrait aider à augmenter le nombre de professionnels formés à combler la demande des entreprises. À l’issue de la formation, les étudiants sont aptes et opérationnels à travailler dans une entreprise avec toutes les notions qui leur sont enseignées. À Bordeaux, plus d’une centaines d’offres à pourvoir n’ont pas encore trouvé preneur, au sein de grands groupes à l’image de CDiscount ou encore Suez. Aujourd’hui, on on dénombre deux candidats pour sept postes disponibles en région Nouvelle Aquitaine.

Un programme qui se veut sur-mesure

Les formations de Data Scientist et Data Analyst sont complètes et proposées sur-mesure, pour répondre aux contraintes de chacun. En effet, le parcours de base oscille entre 3 mois pour la formation Data Analyst et 7 mois pour la formation Data Scientist. À l’issue de la formation, l’établissement délivre aux étudiants un certificat ou un diplôme, qui atteste des compétences acquises tout au long du programme. Pour les personnes qui ne peuvent pas suivre ces formations, l’Institut de Science des Données propose d’autres alternatives pour permettre aux personnes d’obtenir des compétences sur les matières de leur choix : des formations courtes de quelques jours, proposées les vendredi et samedi en général, pour permettre aux professionnels d’assister à ces sessions. Il est donc possible de rejoindre des sessions pour approfondir ses compétences en développement, en data marketing ou en machine learning. Les entreprises peuvent aussi faire appel à l’enseignement de l’Institut de Science des Données pour former ou perfectionner leurs équipes sur des compétences particulières en accord avec les nouveaux besoins des entreprises dans la gestion de leurs données.

Pour intégrer ces formations, les postulants doivent avoir un niveau de Bac+4 en marketing, en commerce, en gestion d’entreprise, en économie ou encore en informatique. Bénéficiant d’un cursus riche de l’intervention de professionnels et de 30% des cours assurés par des enseignants-chercheurs, les étudiants ont à leur sortie de formation toutes les clés pour trouver un emploi avec les compétences adéquates, avec la promesse de l’école de trouver un emploi dans les trois mois qui suivent la fin du cursus. Ils peuvent ainsi trouver un poste dans une SSII, dans une Entreprise de Services du Numérique, ou encore au sein d’institutions à l’échelle régionale comme nationale. Pour participer à cette première session de formation en septembre 2018, les étudiants doivent s’inscrire avant le 15 août 2018.

 

Audrey Kozaczka – Bordeaux Business

 

Sources :

Communiqué de Presse de Data University

Data University

Archimag.com

Aucun commentaire

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X