MontBlanc
0
Aucun produit dans le panier.
BRÈVES

Loisirs enchères et les nouveaux acteurs du tourisme

1 juin 2018, Auteur : Bordeaux Business

Fort de son dynamisme, la start-up bordelaise Loisirs Enchères accueille un nouveau boss aux commandes. Loisirs Enchères est une illustration des nouveaux acteurs du tourisme qui proposent des innovations, tant dans les destinations, que dans leur rapport au voyage.

Loisirs Enchères et les nouveaux acteurs du tourisme

La start-up bordelaise Loisirs Enchères annonce un changement à sa tête. L’ancien directeur de Groupon France, Frédéric Bonfils, prend en effet les rênes de la start-up qui connaît une croissance importante depuis sa création en 2014. Venant récemment de changer de locaux pour arriver en plein centre-ville de Bordeaux et ainsi doubler la capacité de ses locaux , l’objectif est maintenant de :

 » passer à l’échelle supérieure en accélérant la couverture géographique [des] offres et d’élargir la profondeur et la largeur de la gamme d’offres loisirs pour quintupler le chiffre d’affaires d’ici 3 à 5 ans. »

d’après Frédéric Bonfils. Loisirs enchères propose depuis 2014 des offres de voyages sous forme d’enchères auxquelles les internautes peuvent renchérir pour les obtenir. Les offres proposées sont à prix cassé et attirent donc beaucoup de monde.

Le secteur touristique est bouleversé par tous les changements qui suivent les évolutions d’usages ou les nouveautés technologiques. Beaucoup de jeunes entreprises se sont directement attaqué au boum des voyages, engendré par la baisse de nombreuses barrières tarifaires, par la baisse du prix du pétrole, et par le soutient au tourisme de plusieurs pays. Les innovations répondent à des besoins auxquels les touristes n’auraient pas pensé pouvoir être réalisé un jour. Ainsi la start-up Eelway propose aux voyageurs de transporter pour eux leurs bagages, de l’hôtel jusqu’à l’aéroport, ou inversement. Leur permettant ainsi d’avoir les mains libres, et pourquoi pas d’attaquer leurs visites sans faire un détour par leur hôtel. La start-up Monument Tracker propose quand à elle un guide touristique assez fourni avec beaucoup d’informations sur les lieux touristiques du monde entier.

Le business du voyage, quel part à prendre pour les nouveaux acteurs ?

Le business du voyage et du tourisme est dynamique. Le secteur du tourisme représente près de 7% du PIB en France, et l’arrivé de nouveaux visiteurs venus de pays émergeant comme la Chine ou l’Inde, soutient la vitalité du marché. Les startups se positionnent aussi sur les prix cassés et les offres low-costs. Les comparateurs de prix comme Momondo ou Trivago aquièrent un important trafic. On peut aussi citer Voyage Pirates qui propose des offres à très bas coût, ou encore Groupon Voyage, une des antennes de la société Groupon pour laquelle Frédéric Bonfils travaillait, qui propose aussi des offres de voyages à prix cassés.

Les nouveautés viennent d’un autre côté des destinations. Plusieurs pays ont fait le choix du tourisme pour booster leur économie. Le récent contrat entre la France et l’Arabie Saoudite pour développer le tourisme sur la péninsule arabique est une illustration récente. L’ouverture au tourisme de Cuba, les circuits touristiques en Corée du Nord, ou la politique protectionniste du Bhoutan concernant l’impact du tourisme sur son environnement sont autant d’exemple des différentes approches du tourisme et de la manne financière qu’il apporte. Les entreprises de voyage travaille sur les nouvelles tendances touristiques pour adapter leurs offres.

Quels sont alors les grandes tendances des pratiques touristiques ? Conscient de leur impact sur la nature, certains touristes se tournent vers le tourisme responsable. Le site Voy’Agir propose à ses internautes de partager des bons plans et des lieux éco-responsables pour les voyageurs. Avec l’ouverture de nouvelles destinations proches, les offres de voyages court (3 jours/2 nuits) se diversifient, comme les offres vers l’Europe de l’Est ou l’Iran.

De nouveaux endroits auparavant inaccessibles se voient maintenant proposés comme de hauts sommets de l’Everest, des lieux polaires ou des circuits dans le désert saharien.

 

Yoann Saget – Bordeaux Business

Sources :

Le dessous des cartes – Les nouvelles frontières du tourisme

Entreprises.gouv.fr – chiffres tourisme.

Communiqué de presse

lespepitestech.com/startup-collection/voyage

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X